Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Euthanasie : l’ambiguïté de la demande

Dans Liberté Politique, Thierry Boutet décrypte la nouvelle campagne de propagande pour l’euthanasie :

Euthanasie "Chantal Sebire, ancien professeur des écoles de 52 ans, est atteinte d’une tumeur évolutive incurable des sinus et de la cavité nasale. Elle vient de faire parvenir une lettre au président de la République et aux médias pour qu’une loi sur l’euthanasie soit votée. […] celle-ci «refuse le suicide car ce serait une capitulation face à la maladie». Elle refuse également d’être «sédatée» c’est-à-dire qu’on endorme sa douleur au point de lui faire perdre conscience. Elle veut rester lucide jusqu’au bout et demande, «que le corps médical l’accompagne dans sa volonté». […]

[L]e Dr Marin relève en particulier «l’ambiguïté terrible de la demande exprimée». Chantal Sébire dispose des médicaments pour se suicider elle même. Il est donc curieux qu’elle demande l’assistance d’un tiers. Pour Isabelle Marin, en médiatisant sa demande, Chantal Sébire «fait autre chose qu’exprimer une volonté de mort : elle dénonce en tant que vivante une législation qui l’a réduite à cet état, comme si elle était la victime des méchants adversaires de l’euthanasie»."

Michel Janva

Partager cet article

2 commentaires

  1. Au-delà du débat, mourir dans de telles dispositions, au moment de se présenter devant le Seigneur, est une chose effroyable. Les gens ne craignent-ils donc pas pour le salut de leur âme ?

  2. Pourquoi Dieu permet-il de telles souffrances?
    Pourquoi Dieu empêcherait le salut d’une âme qui veut la mort auprès des siens, dans la conscience de la vie, seule façon d’abréger ses souffrances? (elle a tout essayé avec les médecins pour guérir, pour ne plus souffrir, et il n’y a pas de solution, la seule solution proposée: la sédation, signifie perte de conscience, et coma précédent la mort de peu peut-être vu son état clinique, la dose de produit provoquant le coma risque fort d’être la dose qui aide à mourir, euthanaise qui ne dit pas son nom?
    [Eliminer tous les gens qui souffrent serait donc une solution ? Une solution finale ?… MJ]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services