Euthanasie : l’Académie de médecine s'oppose à l'ordre des médecins

Suite à la récente position du Conseil national de l’ordre des médecins sur les conditions d’un « recours à une sédation terminale » pour les patients en fin de vie, l’Académie de médecine se dit préoccupée d’y observer

« un glissement sémantique qui crée une confusion regrettable sur un sujet aussi sensible que celui de la fin de vie ».

« Dès lors que l’on parle de
sédation terminale, le but n’est plus de soulager et d’accompagner le
patient, mais de lui donner la mort
 ».

« Le but de la sédation n’est
plus seulement, comme le recommandait la loi Leonetti, de soulager et
d’accompagner le patient, parvenu au terme de sa vie, plaçant le médecin
dans son rôle d’accompagnement, conforme à l’humanisme médical, quand
bien même cette sédation "puissante" précipiterait sa fin ».

L’Académie de médecine rappelle que l’aide à mourir est contraire à la
vocation du médecin et au serment d’Hippocrate.

7 réflexions au sujet de « Euthanasie : l’Académie de médecine s'oppose à l'ordre des médecins »

  1. Gisèle

    Ils le feront en douce quand même ….
    J’ai relu la charte des mourants que nous apprenions à l’école d’infirmières dans les années 90 ….
    Cette charte était une ” adaptation ” du document édité par le Conseil Educatif du Comté du Michigan U.S.A ….
    6) J’ai le droit de conserver mon individualité et ne pas être jugé pour mes décisions qui peuvent aller à l’encontre des croyances des autres .
    10) J’ai le droit de maintenir l’espoir même si l’objet en change …
    Fallait il déjà à l’époque , lire entre les lignes ????

Laisser un commentaire