Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Euthanasie : écrivez à vos élus

E 
Le 25 janvier, le Sénat va débattre d’une proposition de loi tendant à légaliser l'euthanasie. Etant donné que le nombre de parlementaires UMP pouvant voter cette proposition est incertain, la mobilisation est déterminante. Demandez à votre député et aux sénateurs de votre département d’adhérer à l’Entente parlementaire visant à refuser l'euthanasie et à développer un accès aux soins palliatifs pour tous.

1/ Écrivez à vos élus (député et sénateurs) (utilisez si vous le souhaitez ce modèle de lettre) :

– La liste des députés (par ordre alphabétique ; par département, commune ou canton)
– La liste des sénateurs (par ordre alphabétique ; par département)

2/ Transmettez-leur le texte de l’Entente parlementaire qu’ils pourront adresser par fax au député Jean-Marc Nesme
3/ Adressez une copie de votre courrier :

[email protected]


4/ Auprès de l'UMP, faites part de votre démarche au directeur de la communication :

Pierre Chassat

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. Le lien vers le modèle de lettre n’est pas le bon.

  2. N’est-il pas préférable d’aller chercher ce type de consigne à Rome ou au moins chez quelque philosophe éclairé par la loi naturelle ?
    Le texte de l’entente parlementaire est-il aussi “parfait” que cela, qui vante les mérites des “avancées de la loi Léonetti”, du nom du fameux “facilitateur” qui s’en est pris récemment violemment aux chrétiens en disant qu'”il fallait en finir avec l’obscurantisme” ?
    N’y a-t-il pas lieu ici de redouter un habile piège , ou à tout le moins, une grave erreur , conduisant à faire appliquer coûte que coûte, la loi Léonetti que les pouvoirs publics hésitent, à bon droit, à mettre en oeuvre, tant son contenu est pour le moins ambigu.
    Si la mobilisation paraît en effet nécessaire, il ne me semble pas qu’elle touverait quelque légitimité que ce soit en s’appuyant sur, et en la confortant , la loi Léonetti.

  3. Votre lien vers le modèle de lettre renvoie non pas à un modèle de lettre mais au texte de l’Entente parlementaire…
    merci de corriger

  4. Je veux comprendre les craintes de “Sancenay”, seulement, si on ne fait rien…
    Certes, M Leonetti a une personnalité très troublante, mais pour une fois qu’il est de notre côté (avec le controversé M Badinter…). Cette question de l’euthanasie dépasse tous les clivages, n’en faisons pas une question catholiques, nos adversaires n’attendent que ça pour nous ridiculiser (“obscurantisme”…)
    La loi Leonetti a vraiment du bon, vous savez. C’est un bon garde-fou. Certes, cette loi aurait pu aller plus loin et interdire d’emblée l’euthanasie…
    Quant à écrire à nos élus, il ne faut pas hésiter. Si vous saviez combien de fois par jour ils sont dérangés pour des broutilles… N’ayons aucun complexe. Au contraire, ça rassurera les plus timides, ceux qui n’osent quitter leur groupe politique…
    [La loi Leonettti autorise déjà ce que l’on appelle abusivement l’euthanasie “passive” et à ce titre, ce n’est pas une bonne loi. Mais le projet actuel est encore pire.
    MJ]

  5. à ID,
    Cher ami,
    ou voyez-vous si aimablement que “Monsieur Léonetti serait de notre côté” ?
    Monsieur Leonetti qui n’a toujours pas vu sa funeste loi appliquée, et pour cause, qui autorise l’avortement par arrêt de l’alimentation ou de l’hydratation ( cf le cad d’Eluana) obtient par je ne sais quel obscure moyen employé auprès d’une “entente parlementaire” étrangement “resscuscitée” ( dans ce but ?) de faire habilement plébisciter sa loi “pour ses avancées” (terme de la langue de bois identique usé pour faire passer l’avortement …il y 40 ans!)en trompant de toute évidence les gens de bonne volonté sur l’intention réelle qui est précisément de faire appliquer sa funeste loi,( par des médecins réquisitionnés d’office , comme les sages-femmes pour l’avortement ?)
    Si tel est “notre côté” , je me garderais bien d’en être car je ne saurais affirmer ne ,fût-ce qu’ “en raison”, que tuer par arrêt de l’alimentation ou de l’hydratation” est “moins pire” que de tuer par injection.
    Tout homme de bonne volonté ,sagement respectueux de la loi naturelle peut faire sien ce raisonnement au risque certes de se faire traiter, qu’il fût croyant ou non , “d’obscurantiste” par Monsieur Léonetti, en effet, et ses amis adeptes et exploitants de la religion du progrès sans l’humanité , au demeurant manifestement champions de la tolérance à sens unique.
    Je ne suis pas étonné, par contre pour ma part que Monsieur Badinter soit , en effet à “à nos côtés”, au mien en tout cas , puisque ,lui, a toujours été opposé à la peine de mort dont il s’agit ici et qui plus est aux dépends d’innocents en totale dépendance.
    J’ignore, cher ami, si vous êtes catholique ou non, car cela ne transparaît pas clairement dans vos propos, mais si vous l’êtes, je vous invite aimablement à vous poser la question suivante: si Dieu avait chosi le moment présent pour venir sur terre accomplir son lumineux sacrifice, penseriez-vous qu’il aurait eu peur d’être “ridicule” en s’opposant nécessairement de toute ses forces et de toute son âme à cette tragique dérive?
    Je ne sais pas davantage ce que vous entendez par “si on ne fait rien”, mais je crois qu’il y aurait un bon moyen immédiat à la marche pour la Vie , c’est de dénoncer le lien idéologique manifeste qui existe entre avortement et euthanasie : modalités de gestion de l’espèce humaine héritée de la philosophies utilitariste des “Lumières” qui voulurent abattre toute sagesse et la religion basée sur la loi naturelle, ce serait loin de “ne rien faire”, n’est-ce pas ?
    bonne méditation et bonne marche!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique