Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Européennes : quel impact pour le traité transatlantique ?

Les élites politiques de Washington commencent déjà à s'interroger sur les implications que pourrait avoir la montée des partis souverainistes et populistes. Le vice-président du think tank Atlantic Council Damon Wilson a déclaré :

«Ce sont des sonnettes d'alarme, l'arrivée en tête du scrutin du Front national en France et du Parti de l'indépendance du Royaume Unis en tête est une grosse affaire. Visiblement, un peu partout, les électeurs ont décidé d'utiliser ces élections pour exprimer leur mécontentement, même si les partis pro-européens vont garder la majorité au parlement […] l'une des questions est de savoir quel sera l'impact de cette percée sur les négociations pour le traité de libre échange TTIP et le débat sur la vie privée». 

Partager cet article

5 commentaires

  1. Il y a 1 impact immédiat :
    -62 élus en moins pour le PPE (7% de ses effectifs) qui ne représente plus que 28% du PE (au lieu de 35%) et cela, alors que PPE a fait le plein en Allemagne.
    -13 élus en moins pour l’ADLE qui ne représente donc plus 11% du PE, mais 9%.
    En général, tous les partis « de droite ou du centre » qui ont soutenu les politiques de l’UE sont sanctionnées (elles passent d’une représentation de 83% à 73%). Le S et D (PSE) sauve, de son coté, les meubles (il ne perd qu’1% en voix) probablement parce que les électeurs ne connaissent pas très bien le système de coalition.
    Sur twitter, par ex, les électeurs disaient systématiquement que le PE « est à droite », ce qui est vrai sur le plan électoral (sans S et D, les forces de « droite et du centre » pro UE, c’est 58% des voix) mais pas sur le plan « législatif » puisque S e D fait coalition avec ADLE et PPE dans 75% des cas.
    Pour en revenir au TAFTA, çà fait quand même pas mal de voix de perdues pour le traité.
    http://www.votewatch.eu/en/eu-trade-and-investment-agreement-negotiations-with-the-us-motion-for-resolution-vote-resolution-as-.html
    Maintenant, attention. Car si les « eurosceptiques » entrent à Bruxelles, le parti anglais (par ex) est lui, très favorable à cet accord. Donc, faudra voir répartition par groupes pour se faire une idée.

  2. Pff, peu importe, d’ailleurs même le FN s’est abstenu dans le vote d’une motion contre le Traité Transatlantique en région Picardie et PACA, ainsi qu’a l’AN.
    Bref de toute façon les élus FN sont là pour empocher la soupe, (cf leur manque de présence à Strasbourg)seul des vrais souverainistes (DLR/UPR)auraient pu empêcher ce futur désastre… la dir’com du FN s’est réveillée 10 jours avant les européennes pour en parler…

  3. ET SUR L’ENTRÉE DE LA TURQUIE EN EUROPE ?

  4. Les partis souverainistes (il faut cesser de laisser nos adversaires dénigrer le souverainisme en euphémisme dénigreur habituel « populisme,europhobes, euro-sceptiques, extrem-droite, fachos, néo-nazis , »)voteront contre ce traité ruineux pour les européens sauf Farage peut-etre qui n’ait pas tant souverainiste qu’en connivence avec la Cité et toutes ces dérives speculatrices mondialistes des banksters sans frontières …..

  5. Il semblerait que ce soit déjà trop tard, car malgré le veto du Sénat, la loi de simplification des contrats va être votée à l’Assemblée nationale: l’enjeu: tout décreter par ORDONNANCE. J’espère que je me trompe et que ce n’est pas trop tard. Si vous avez des avis ou infos?

Publier une réponse