Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Européennes : l’échec du formatage médiatique des citoyens

Communiqué de Jacques Bompard :

"Outre la débâcle des partis institutionnalisés, les dernières élections européennes marquent définitivement l’effondrement du système de formatage médiatique des citoyens. A force d’ignorer la « vox populi » et de piétiner la volonté populaire, ils ont cassé leur propre système de propagande.

Le peuple de France a exprimé son rejet définitif d’un système confiscatoire des libertés fondamentales, inhérentes à une société démocratique. L’épouvantail classique, mais désormais déplumé, de la montée des « extrêmes » ne fait plus recette. Cette fois, les Français ont censuré : censuré un système anti-démocratique où l’autorité publique est accaparée par les caciques du système. Un système de bonimenteurs, où les élus ne sont plus au service des citoyens, mais à celui de leurs partis. Las de ce mépris, les électeurs ont dit « non » à une oligarchie, restée sourde à leurs malheurs, à leur détresse.

Ils ont émis un vote de censure. Censure d’une classe politique, plus préoccupée à gérer ses petites « affaires » personnelles de cœur ou d’argent…qu’à traiter les maux qui rongent notre pays, et pour lesquels les oligarques institutionnels avaient reçu mandat. Mais ils ont trahi ce mandat. La Démocratie n’est pas Oligarchie. La Démocratie n’est pas une tyrannie. Le vote du 25 mai 2014 n’est pas un vote idéologue, ni un vote accidentel. Le vote du 25 mai 2014 est appel au retour à la Démocratie, un régime où le peuple est librement souverain."

Partager cet article

14 commentaires

  1. Bompard reçu 5/5.
    Qui à l’UMP va entendre?
    Quelle belle leçon ne donne-t-il pas en attendant.
    Merci Monsieur Bompard.

  2. Faut pas trop s’emballer :
    les 4 partis pro-Bruxelles suivants (UMP-PS-UDI-EELV) font largement plus de 50%.
    Mais on ne va pas bouder notre plaisir quand même.

  3. OUI ! Parfaitement exact : ce qui se passe actuellement, c’est l’échec total des médias. Et c’est LA raison fondamentale pour laquelle le FN est sûr d’arriver au pouvoir maintenant . Toutes les manœuvres politiciennes de l’UMPS n’y changeront rien en réalité car les caisses de résonnance de cette Nomenklatura n’arrivent plus à tromper les citoyens qui voient clair.
    Le temps des journaleux est compté : tout ce qu’il faut espérer désormais c’est qu’ils soient un jour ou l’autre rapidement viré des postes qu’ils occuppent !!!

  4. Non seulement ces politiques sont incapables de traiter “les mots qui rongent le pays”,mais en plus ils sapent les valeurs morales,ébranlent la famille,prétendent détruire l’altérité,instaurent une parodie de mariage,entreprennent par le gender de reformater nos enfants ,distillent une culture de mort ..en se vautrant dans leurs mensonges avec une arrogance inouïe.

  5. “La Démocratie n’est pas Oligarchie. La Démocratie n’est pas une tyrannie.”
    Hélas, la démocratie conduit inéluctablement à la tyrannie de la “majorité” (cf Tocqueville, De la Démocratie en Amérique, T1).
    Pire : alors que Tocqueville craignait la confiscation du pouvoir par le corps législatif, nous voyons bien en France, et encore plus en Europe, que les systèmes de partis et le lobbying associé, confisquent ses prérogatives même au corps législatif élu, au profit de gouvernements et commissions… dont la légitimité démocratique est pour le moins contestable.
    Le traitement de la pétition “un de nous” au niveau européen, comme de la pétition sur le mariage homosexuel en France, apportent un démenti formel à l’esprit authentiquement démocratique de nos institutions, comme le rêverait J.Bompard.
    Il faut des hommes politiques vertueux et de sérieux contre-pouvoirs, pour éviter cette dérive oligarchique et tyrannique de la démocratie, et de telles conditions sont pure utopie, le système ne sélectionnant que ses semblables pour se prolonger.

  6. Le problème de bien des gens de droite de conviction est qu’ils passent du pessimisme le plus noir à l’optimisme le plus exalté.
    Or s’il faut se réjouir que 30% des électeurs aient défié le système médiatique, il reste sinon 70%, au moins 20% de Français de plus à convaincre pour dire “le peuple de France rejette le système médiatique”…
    Donc grande satisfaction mais prudence et mesure pour l’avenir.

  7. Il est temps de relancé la proposition de destitution de l’article 68. Cette foi, il y a plus de chance que cela passe, car nous avons la preuve que son mandat présidentiel est contesté par le peuple.

  8. @Maria
    Les maux

  9. C’est surtout une exigence de retour à la souveraineté française et à la Nation.

  10. “Bompard reçu 5/5” … Ok.
    Moi j’aimerai entendre M Bompard sur TF1 et toutes les chaines FT, BFM, etc etc.
    Ce message n’est lu que par des convaincus.

  11. quand le premier ministre hurle qu’il faut écouter les français,on croit rêver!!! Est-ce que ce ne sont pas les Français qui se sont exprimés?
    C’est curieux: lorsque les élections vont de le sens du prêt-à-penser socialo-communo-écolo-droito-gaucho,toute la presse fanfaronne: les urnes ont parlé! Et quand les urnes parlent dans un autre sens,on crie au fâchisme en brandissant l’épouvantail déplumé…
    Grotesque,et…dangereux.

  12. La collaboration des journalistes avec le pouvoir est flagrante et peut être prouvé de façon éclatante.
    C’est l’affaire “bygmalion.
    Comme par hasard ,les révélations les plus fracassantes ont paru 24 ou 48 heures après les élections.
    Car sortir ces infos 48 heures avant auraient été dévastateur pour l’UMP .
    aA part quelques uns,l’immense majorité des jiournalistes plombent la démocratie en raison de leur collusion avec les système en place.
    Et quand on découvre que Pierre Berger ,ce destructeur de la famille est le patron du journal ” la vie ” ce n’est guère pour nous rassurer.
    http://yagg.com/2013/07/05/pierre-berge-menace-de-provoquer-la-vente-de-la-vie/
    Au sujet des journalistes ,troupe d’occupation mentale :
    http://www.youtube.com/watch?v=_2N9dWsTR-Y

  13. Bompard fait partie des rares personnes en phase avec le pays réel.

  14. D’accord avec Gerfaud et P.R. il faut arrêter !
    Nous avons gagné une simple bataille mais pas la guerre.
    Le nombre d’abrutis reste considérablement élevé.
    La victoire ce sera lorsque tous ces malfaisants seront hors d’état de nuire et nous en sommes loin ! Très loin !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services