Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Européennes : combien de listes en Ile-de-France ?

Paul-Marie Coûteaux, député français au Parlement européen (MPF), vient de publier un appel à l’union des souverainistes, dans le cadre des élections européennes, où il sera vraisemblablement candidat dans la région Ile-de-France. Il répond à Minute :

C "Pourquoi ne pas étendre votre appel à l’unité jusqu’au FN ?

Mais c’est mon rêve cela ! Depuis 2001, je multiplie les appels au nom de l’union des patriotes. […] Je trouverais donc tout à fait normal que, pour des élections comme les européennes, tous les opposants à la supranationalité se réunissent sur une liste unique, des républicains de gauche au FN. Cela me semble difficile à réaliser actuellement, mais cela demeure un rêve auquel je tiens.

Comment avez-vous négocié le ralliement de Chasse, Pêche, Nature et Traditions? […]

Il est vrai que pour commencer, l’alliance la plus naturelle me semble être celle avec les chasseurs et les pêcheurs de CPNT – qui n’ont pas disparu du paysage politique, contrairement à ce que des gens intéressés prétendent. J’ai siégé avec eux pendant tout un mandat, jusqu’en 2004, et je pense qu’ils retrouveront une existence politique à Strasbourg et Bruxelles dans le cadre d’une alliance avec le MPF. J’ai confiance dans cette possibilité d’alliance qui, à mon sens, a toutes les chances d’aboutir. […]

A propos de Nicolas Dupont-Aignan :

"[Au] printemps dernier, il m’a proposé d’être son candidat et que j’ai refusé, car il s’agissait d’une tentative de combattre Philippe de Villiers. Nous sommes fâchés depuis ce temps là… […] Il a une stratégie solitaire, de refus de l’union, qui est incroyablement narcissique et qui, finalement, éli mine tout sauf lui ! Je pense qu’il tente désespérément d’être un auxiliaire de l’UMP, auprès de qui il fait des pieds et des mains pour obtenir un financement !

On dit également que Nicolas Sarkozy vous a proposé d’entrer au gouvernement…

Cela remonte à plus d’un an ! Avant Noël 2007. Philippe de Villiers refusait obstinément d’entrer au gouvernement, et l’on m’a approché pour contrebalancer l’ouverture à gauche. Cela s’inscrivait en quelque sorte dans la logique de l’affaire Bruno Retailleau, ce sénateur MPF de Vendée à qui François Fillon souhaitait proposer le secrétariat d’Etat à l’Economie numérique.

Pourquoi avez-vous refusé ?

Parce qu’à chaque fois que je prends la plume, c’est pour demander la traduction du président de la République devant la Haute Cour de Justice ! Alors ce n’est pas pour aller à la gamelle ! Je désapprouve, sur des points qui me sont chers, notamment les questions européennes, presque tout ce que fait Nicolas Sarkozy."

Quant au FN, il n'a pas encore établi de liste dans la région Ile-de-France.

MJ

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

13 commentaires

  1. Monsieur Couteaux démontre encore une fois sa grande hônneteté politique et sa rigueur quant à la défense de nos idées. Je pense que ce pourra être un leader intéressant pour la droite souvrainiste dans l’avenir. Je crois sncèrement qu’il travaille avant tout pour la France. je ne connais pas de coup bas à son actif. à voir…

  2. Vraiment sinçère et courageux M.Couteaux! Ce qu’il dit à propos de N.D.Aignan est tout à fait vrai! de plus,il ne sait que reprendre les arguments du MPF!

  3. Le seul hic de cet appel à l’union est qu’il se fonde sur une ambiguïté double, voire triple, et un non-dit :
    – le MPF appelle à l’union sans le FN, alors que celui ci obtient en général au moins le double d’élus, même en 2004, qui ne fut pas brillant (7 députés FN contre 3 au MPF).
    – nul ne sait si le MPF sera présent aux prochaines européennes, car N. SARKOZY a décidé de tout faire pour l’en empêcher, disposant d’une arme absolue qui est de rompre le soutien que l’UMP apporte en Vendée à P de Villiers pour sa majorité au Conseil général.
    – les élus CNPT (chasseurs) font n’importe quoi dans les conseils régionaux, servent d’appoint aux majorités successives, de droite comme de gauche, et à l’Europe comme en France, ont des positions sur la défense de la Vie totalement alignées sur l’idéologie de mort.
    De plus leurs résultats sont en baisse constante : aucun élu et 2, 50 % en 2004.
    – Cet appel à l’Union ressemble fort à une manoeuvre visant à regrouper autour du MPF tous ceux qui ne sont que des opposants à géométrie variable à N. SARKOZY : une fois contre, une fois, avec, une fois contre, etc…… SARKOZY pourrait alors se satisfaire de ce genre de rassemblement hétéroclite, et qui explosera au Parlement Européen, et qui surtout, empêchera le FN d’avoir des élus dans plusieurs régions, ce qui est le vrai non-dit de P-M COUTEAUX.
    Si on joint à cela l’éclatement des listes du côté FN, l’UMP semble avoir -actuellement- réduit son opposition sur sa droite.
    Mais comme on dit chez tous les souverainistes, vive l’UNION !
    Question iconoclaste : qu’est-ce que le souverainisme et à quoi sert-il ?

  4. Il faut vraiment rendre hommage à Paul-Marie Coûteaux pour son combat pour l’union (des droites ce sera déjà pas mal…) et sa loyauté envers Philippe de Villiers.
    Espérons que ses appels au bon sens seront entendu. Ils nous restent encore un peu de temps pour nous rassembler et créer la surprise de juin prochain.

  5. @ Pascal G.
    D’accord avec les trois premiers points de l’analyse mais pas avec le dernier. Pour assez bien connaître Paul-Marie Coûteaux, je puis affirmer que sa motivation n’est pas d’empêcher le FN d’avoir des élus. Sur ce point-là, il n’y a pas de « non-dit ».
    Certes, il aurait pu rejoindre le FN. Cela lui a été à plusieurs reprises proposé et il a toujours refusé. Tout en continuant à entretenir d’excellentes relations avec certains de ses dirigeants. Mais il veut rester libre et est aussi sourcilleux sur son indépendance que sur celle de la France. Comment le lui reprocher ?

  6. Question iconoclaste : qu’est-ce que le souverainisme et à quoi sert-il ? » ????!!!!
    A garder notre souveraineté, nos racines, notre culture, notre démocratie, notre identité, notre démocratie avec le libre choix (bon ou mauvais qu’importe mais décidé par nous !) en assumant nos choix démocratiquement élaborés, et tout cela contre le mondialisme effréné et son affidé de Bruxelles. Sur le plan économique, nous commençons de voir les effets de ce mondialisme (et le pire est à venir), pour la France, un petit tour en banlieue permet de constater d’autres effets encore bien plus funestes !
    Pour Paul-Marie Coûteaux, j’espère qu’il se présentera sous l’étiquette du RIF, ce qui me permettrait de voter pour lui, car je pense qu’il fait du bon travail à Bruxelles, sinon, je donne au moins un empêchement dirimant à voter pour le MPF dans : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2009/01/appel-de-paulmarie-co%C3%BBteaux-pour-les-europ%C3%A9ennes-encore-un.html#comments
    Et pourtant, je suis un ancien militant du MPF et j’ai été un généreux donateur avant de claquer la porte du MPF.

  7. Je crois effectivement P.M.C. ne cherche pas à faire barrage aux un ou aux autres et est bien trop intelligent politiquement pouyr tomber dans les clichés FN-méchant. Il est réellement de droite et réellement pour l’indépendance de la France et ne veut s’allier avec des gens qui ne servent pas ces valeurs là. Il a d’ailleurs pris de la distance avec P2V lorsque celui-ci a fléchi un peu après les présidentielles. il a a l’avantage d’être totalement libre sans enjeux personnels à protéger.
    personnellement je pense qu’il est avec M. Golnish l’un de ceux qui seraient aptes à représenter une union de la droite nationale en 2012 mais là je vois peut-être un peu loin…

  8. @ Bruno LAREBIERE
    Je comprends tout à fait que P-M COUTEAUX veille demeurer indépendant d’un parti aussi centralisé que l’est le FN, comme le sont les partis français en général, et que le MPF lui plaise plus en ce sens.
    Et je me suis mal exprimé : je ne prête pas à P-M COUTEAUX un non-dit par arrière pensée ou machiavélisme. Mais, même non-dite par lui, cette tentation du pouvoir peut exister dans les prochains mois : malgré ses déchirements que nous grossissons plus sur les blogs qu’ils ne concernent son électorat, le FN peut servir d’exutoire à certains déçus du sarkozisme en juin prochain. Aussi, le pouvoir hésite visiblement entre deux attitudes :
    – empêcher le MPF d’avoir des listes, en tentant de débaucher certains de ses cadres dirigeants, et en leur proposant des places éligibles sur les listes européennes UMP, avec liberté de choisir à Bruxelles le groupe parlementaire de leur choix,
    – ou si les sondages donnent un niveau électoral FN qui lui permette de dépasser les 5-6 députés qu’on lui accorde actuellement, faire en sorte qu’autour du MPF se regroupent tous les poujadismes sectoriels, chasseurs, dissidents FN, etc….. afin de casser l’émergence du FN. Patrick BUISON qui conseilla J-C GAUDIN, après avoir été le conseil de P. de VILLIERS, et qui travaille aujourd’hui dans un bureau élyséen, est chargé de ces manoeuvres obscures par le pouvoir.
    Il est évident qu’il exploitera au mieux la configuration des forces en présence, utilisant les plus nobles motivations et légitimes combats des uns et des autres, dans l’intérêt de N. SARKOZY. P-M COUTEAUX, en étant membre du fragile esquif MPF, se pose des questions à laquelle certaines forces donneront des réponses malgré lui.
    Ceci sera accompagné quoi qu’il en soit d’un brusque revirement ”souverainiste” de N. SARKOZY qq semaines avant le scrutin, pour emballer la manipulation sur sa droite.
    Le non-dit est là, et il ne peut être occulté.

  9. Il est évident que le MPF est bien plus crédible à présent que le FN qui n’est plus qu’un groupuscule.
    Les dérapages du chef n’ont que trop duré!

  10. à FN 76
    choisi un autre pseudo…
    c’est l’heure de l’apéro mais quand même affirmer que le FN est un groupuscule et que le MPF (flotteur droit de la majorité) est plus crédible que le dit FN ,il fallait oser….
    à mon sens ,il serait tellement plus judicieux que les mouvements nationaux se partagent les régions en fonction de leur force politique et militante,mais vu les egos superdimensionnés des dirigeants c’est du domaine de la politique fiction…hélas!

  11. Tout à fait d’accord avec FN76 ! Le FN est devenu une coquille vide. Le MPF a encore un bel avenir devant lui.

  12. @ Briscard
    Nous sommes d’accord sur les objectifs. Mais les souverainistes français ne sont pas suffisamment crédibles, car on ne peut opposer le jacobinisme socialisant de l’Etat-Nation au socialisme mondialisant de Bruxelles. Dans les pays européens décentralisés, avec des assemblées régionales ou provinciales fortes, ce débat n’existe pas, parce que l’Etat laisse des libertés aux citoyens dans les régions : enseignement, police, culture,etc…..
    En France, le citoyen est pris en tenaille entre l’Etat oppresseur et les directives bruxelloises, appliquées avec la dernière rigueur par l’administration.
    Le souverainisme est donc une demi réponse à un vrai problème, celui des libertés civiles, d’où son demi-succès.

  13. @Pascal G.: Que ce qui reste de l’état soit jacobin ou au contraire fédéral voire confédéral, la dictature des directives de la commission de Bruxelles s’applique. Rappelons que cette commission et à fortiori les hauts fonctionnaires n’ont en fait aucune justification démocratique car les commissaires (et fonctionnaires) sont nommés par tout un système de cooptations successives, les députés au parlement européen étant eux-mêmes placés dans cette position éligible par leur parti pour récompenser leur servilité par ce qui est vécu pour beaucoup de ceux-ci comme une sinécure. Seuls quelques uns se battent pour être élu et défendent leurs électeurs à Bruxelles (cf. Paul Marie Coûteaux et quelques élus du FN).
    Si Bruxelles favorise les régions, c’est pour faire éclater ce qui reste des états et détruire toute forme de résistance à sa dictature, ce n’est pas pour leur confier des pouvoirs réels.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!