Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Europacity : ce projet insensé aurait du s’appeler “Panem et circenses”

Mais ça faisait sans doute trop culturel. Et puis, pouah, du latin !

A découvrir en moins de 3 minutes cette dérive au nom venu d'ailleurs et dont ont sûrement besoin les investisseurs Français :

 

Partager cet article

13 commentaires

  1. Article 2 de la Constitution française : la langue de la République est le français.
    Je ne comprends pas qu’on baptise ce projet délirant au cœur de la capitale de la France d’un nom anglais (Europacity).

  2. Où vont-ils trouver leurs 3 millions de visiteurs- consommateurs dans un pays ruiné?

  3. J’ai lu “eur’Opacity” au début. C’est un signe ?

  4. Et on continue à ravager définitivement des terres agricoles.

  5. Eur… opacité… pas mal trouvé 🙂

  6. L’idée de faire venir 30 millions de visiteurs dans un méga-centre commercial, pour toutes sortes d’activités qu’il faudra payer cher et surtout entassés les uns sur les autres, comme à Disneyland. Des centaines d’emplois à la clé, probablement peu qualifiés et mal rémunérés, comme à Disneyland.
    NON, vraiment, cela ne me fait pas rêver ! ! !

  7. M. JANVA
    Vous êtes (un peu seulement) injuste avec ce projet : c’est un centre commercial géant, imaginé et financé par la famille MULLIEZ d’AUCHAN.
    Ce n’est pas ma tasse de thé, surtout sur les terres agricoles les plus riches de France avec la Limagne près de Clermont-Ferrand : quel gâchis de stériliser ces terres.
    Mais malgré le nom, destiné à attirer la clientèle internationale anglophone et à lui faire dépenser le maximum d’argent, c’est un projet français 100 % : cela rappelle les grands centres commerciaux de DUBAÏ, mais sans doute en plus grand encore, et qui attirent des millions de clients……
    Venise décadente était devenue un grand lupanar, dont le décor et la musique et l’opéra masquait mal l’abaissement.
    Nous aussi : nous vendons le Louvre comme une marque et nous devenons un pays de Parcs à spéctacles : Dysney, Futuroscope, Angers et son parc du végétal, le Puy du Fou, Parc Asterix, etc……..Il nous manquait des supermarchés géants du luxe, fripes et autres pour être au top des pays que l’on visite, parce que peut y faire ses achats…….
    Jeanne d’ARc a donc fait tout ça pour ça ?

  8. A force de grignoter les terres agricoles, nous ne verront bientôt plus de vaches dans les prés.
    Et encore un nom ami-requin. Je sais bien que nous ne sommes plus dans la France de jadis, mais “Cité européenne” eut té mieux.

  9. Cher monsieur Duport!
    Il y a bien longtemps qu’il n’y a plus de vaches dans les prés: les “agriculteurs” y veillent!
    Il n’y a d’ailleurs plus de prés non plus mais des “prairies temporaires” ensemencées de saloperies diverses issues des cerveaux fertiles de l’INRA et des semenciers dans le cadre de “l’amélioration végétale”…
    Il faut être citadins pour s’imaginer que ces saccageurs du milieu ont encore l’esprit ancestral paysan et respectent leurs terres ou leurs animaux…
    Mais ceci nous éloigne du sujet de base: Europacity ou plutôt Europaquecity…
    Le descriptif en est tellement vague et vide de toute motivation réelle que le terme d’opacité est le premier mot qui me vient pour qualifier ce fantasme d’urbanisme…
    Cela n’est d’ailleurs pas sans me rappeler un autre projet de la fin des années 50 qui débouchera sur le concept de “Paris II” rebaptisé après bataille judiciaire fleuve “Parly II”, Paris étant furieux de se faire voler son nom
    La “ville du siècle” ne satisfera jamais les espoirs de ses “géniteurs” et au delà des faillites en cascade des boutiques de luxe imprudemment ouvertes par des commerçants à l’optimisme impénitent, le projet “Paris II” s’est limité à un centre commercial qui dessert finalement une partie de Versailles et à un centre urbanisé de banlieue réputé “chic”…
    Je ne vois vraiment pas ce qui attirerait les foules à Europaquecity…
    A part la certitude de respirer un air de “qualité” largement enrichi par les pesticides épandus par les céréaliers de la Brie(cela il ne faut jamais en parler!), et les gaz de combustion du kérosène dégagé par les moteurs des avions de Roissy et du Bourget…
    Dans dix ans, après le licenciement des trois milles “premiers emplois” et après trois faillites successives, les ruines de l'”opaque city”, inachevée, seront réaménagées en banlieue dortoir…
    Et on aura dépensé des milliards pour cela…
    De la gestion urbaine ordinaire quoi…
    Pas de quoi, fouetter un énarque…

  10. La démonstration de M Saint Plaix est implacable et incontestable.
    Cela ne servira qu’à financer des partis politiques et à permettre aux financiers et politicards initiés de se remplir les poches sur le dos des contribuables.
    Pas de quoi fouetter un énarque.

  11. Les Français n’ont pas davantage besoin de “Leur Opacité” que du retour de Nicolas Sarkozy : A la poubelle !

  12. Est-ce qu’il y aura une église avec une messe en latin tous les jours, dans leur Sodome et Gonesse moderne?

  13. A supposer même qu’on gagne de l’argent, on n’aura plus rien à manger faute de terres agricoles. Faudra-t-il importer nos patates de Russie ou d’Argentine ?

Publier une réponse