Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / France : Politique en France

Ethique : verrouillage des débats ?

Lu sur l'Observatoire du Parlement :

"Une proposition de loi déposée à l'Assemblée Nationale par Jean Léonetti, Député UMP des Alpes Marîtimes, vise à "améliorer" la procédure des débats publics en France sur les questions éthiques. Le premier article prévoit :

"Tout projet de réforme sur les problèmes éthiques et les questions de société soulevés par les progrès de la connaissance dans les domaines de la biologie, de la médecine et de la santé est précédé d’un débat public sous forme d’états généraux."

Le second :

"Les états généraux (…) réunissent des conférences de citoyens choisis pour leur représentativité. Après avoir reçu une formation préalable, ceux-ci débattent et rédigent un avis ainsi que des recommandations qui sont rendus publics."

On peut légitimement s'interroger sur la façon de choisir des citoyens "pour leur représentativité". Quant à la formation, s'agissant de matières recoupant la science et l'éthique, on peut douter de la possibilité de réaliser rapidement une formation suffisante et surtout objective… On doute qu'il y ait dans ces futurs états généraux beaucoup de représentants de la morale traditionnelle."

Partager cet article

4 commentaires

  1. Des Etats-généraux qui annoncent la révolution ? Mefiat !

  2. “après avoir reçu une formation” à la chinoise par nos petits camarades , évidemment !
    Voilà des propos radicalement léonins* !( ou (léo-nains , selon,)
    *Terme s’appliquant à un contrat ou à une disposition permettant à une partie d’imposer sans contrepartie sa volonté à une autre partie.

  3. Je trouve dommage que soit ainsi mis en cause Jean Léonetti qui est l’un des rares députés à aller dans notre sens… A l’évidence cette proposition s’inspire des débats de bioéthique qui ont eu lieu à l’automne dernier. Ceux-ci n’ont pas manqué d’engendrer beaucoup d’actions et de réflexions favorables aux pro-vies.
    Tant qu’à user nos forces autant le faire contre nos adversaires plutôt que sur nos alliés. non ?

  4. à Arnaud Markert,
    parce que selon vous l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation d’un malade pourrait être également sommairement assimilé, comme aux termes des travaux de Monsieur Léonetti ( son rapport de 2005) à l’arrêt d’un simple “traitement”, ceci permettant la reproduction exacte et à volonté du célèbre “cas d’Eluana.” ?
    Sont-ce là des “actions et des réflexions favorables aux pro-vie” ?
    Tout cela me paraît bien obscur , pourriez-vous nous éclairer ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]