5 réflexions au sujet de « Etats-Unis : Rick Perry se retire de la course »

  1. PG

    @ Martin
    Effectivement, il était le seul qui aurait pu unifier au plus vite les deux courants (conservateurs et anti étatique) du Parti républicain, face au centriste de droite ROMNEY.
    Son échec risque de prolonger la division du Parti républicain, en favorisant le choix de ROMNEY : à méditer en France, où on s’acharne tjrs à droite et dans la droite nationale et souverainiste à créer des clivages au lieu de trouver des terrains d’action commune.

  2. Noe

    Le commentaire du journaliste est très incomplet. En fait Perry a multiplié les déclarations anti-islamistes mettant directement en cause l’appui des Etats-Unis à la Turquie qualifiée d’allié peu fiable au sein de l’OTAN, à un moment où ce pays joue un rôle de pivot dans la guerre asymétrique menée contre la Syrie et l’Iran. Les ennuis de Perry avaient commencé lors des campagnes de vaccinations obligatoires des lycéennes au Texas qui ont occasionné de nombreuses victimes à cause des effets secondaires. Ces bourdes oratoires lors des joutes des primaires ont fini par le discréditer.

  3. Papon

    Le plus impressionnant dans ces meetings de primaires est d’entendre les veritables appels au meurtre salués par des salves d’applaudissements “nous devons tuer ceux qui menacent les americains”…celà rappelle facheusement certains meetings d’un certain futur chancelier allemand dans les années 30.

Laisser un commentaire