Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pays : Etats-Unis

Etats-Unis : Newt Gingrich dérape sur le commencement de la vie

GDans un récent entretien, le candidat (catholique) républicain Newt Gingrich a répondu au journaliste qui lui demandait « Quand la vie commence-t-elle ? », « dès l’implantation » au lieu de « dès la conception ». Cette affirmation laisse entendre qu’il n’y aurait pas avortement avant l’implantation et donc que la pilule dite « du lendemain », qui vise précisément à empêcher l’implantation, ne serait pas abortive.

Voilà qui inquiète le milieu pro-vie américain.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

3 commentaires

  1. La reponse de Gingrich est inquietante surtout (1) dans son impact sur la question de la recherche detruisant les embryons – on la croirait calculee pour justifier ces destructions; (2) dans le trait de caractere qu’elle revele: une volonte de s’eloigner de la reponse convenue (“des la conception”) pour avoir l’air plus malin.

  2. Ce monsieur est un “liberal”, c’est a dire qu’il est plus a gauche qu’a droite. Il représente la fausse droite, celle de la compromission avec les socialistes. Il fait partie de “l’Establishment”, c’est a dire ceux qui ne veulent rien changer a la présence envahissante de l’Etat.
    Sa conversion “Catholique”, récente et louable, n’efface pas bien des tares.
    Prions pour qu’il ne soit pas le représentant de l’Amérique face a Obama.

  3. Il faudra comprendre un jour que Newt Gingrich est un embusqué, un faux homme de droite, un faux conservateur. Quand les vrais choix se présentent, il est toujours du côté des libéraux anti-conservateurs.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services