Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Etats-Unis : les classes populaire et moyenne quittent en masse le parti Démocrate

Tandis que nos médias fustigent la politique de Donald Trump, ils omettent de montrer la déliquescence du Parti Démocrate. Et pour cause : si les électeurs français de gauche se mettaient à les imiter ?

La campagne WalkAway, par laquelle des démocrates expliquent qu'ils quittent un parti englué dans le politiquement correct et qui cultive l'idée d'une oppression systémique des minorités à des fins électoralistes, prend de l'ampleur sur les réseaux. Depuis quelques semaines, le parti démocrate américain fait face à mouvement de défiance de la part de ses propres électeurs qui ne cesse de prendre de l'ampleur.

La campagne baptisée #WalkAway a véritablement décollé suite à la diffusion fin mai d'une vidéo dans laquelle Brandon Straka, un New-Yorkais qui se déclare publiquement homosexuel, explique les raisons qui l'ont poussé à quitter le parti auquel il a toujours appartenu.

«Autrefois, j'étais un libéral. Pour être honnête, il y a moins d'un an, j'étais toujours un libéral. Je rejette un système qui permet à une bande d'ambitieux mal informés et dogmatiques de supprimer la liberté d'expression, de créer de faux récits, et d'écraser de façon apathique la vérité». «Depuis des années maintenant, j'ai vu la gauche se transformer pour devenir intolérante, inflexible, illogique, haineuse, mal avisée, mal informée, anti-américaine, hypocrite, menaçante, sans pitié, ignorante, étroite d'esprit, et parfois avec une attitude et une rhétorique ouvertement fascistes».

Sa vidéo a été vue plus de 420 000 fois sur Facebook. En voici d'autres (dans les paramètres, mettre la traduction automatique en français)

 

CJ Pearson, un activiste qui a soutenu Bernie Sanders, candidat à la primaire démocrate, avant de rejoindre l'équipe de Donald Trump, a jugé à l'aune de cette campagne que «tous les jours, partout aux Etats-Unis, des noirs Américains [ouvraient] leurs yeux», ce qui pourrait coûter cher au parti lors des prochaines élections.

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique