Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pays : Etats-Unis

Etats-Unis : le planning familial privé de subventions ?

Lu sur Nouvelles de France :

P "Vendredi après-midi, la Chambre de Représentants du 112ème Congrès a voté à une large majorité (240 voix contre 185), l’amendement n°11 au projet de loi HR 1 d’autorisation de finance pour 2012, déposé par le député Républicain Mike Pence, supprimant toute subvention fédérale à Planned Parenthood jusqu’au moins le 30 septembre prochain (fin de l’année fiscale 2011).

Planned Parenthood est l’avorteur n°1 aux États-Unis : plus de 300 000 enfants à naître ont été avortés dans ses officines l’an passé. Cette association “à but non lucratif” a tout de même engrangé 63 millions de $ de profits l’année dernière en se livrant à son abominable activité. Le gouvernement fédéral lui a accordé en 2010 une subvention de 350 millions de $. Bien que la loi fédérale interdise le financement direct d’organisations qui procurent l’avortement à la demande, les subventions fédérales à Planned Parenthood sont réparties par cet organisme à ses nombreuses officines, un “truc” qui semblait devoir la protéger. La Chambre des Représentants en a décidé autrement, et les députés ont été ulcérés des dernières nouvelles sur Planned Parenthood révélées par les médias : la preuve ayant été faite, ces deux dernières semaines, que ses filiales acceptaient très volontiers d’avorter des jeunes filles mineures supposées se livrer à la prostitution, au mépris des lois américaines. […]

La question désormais posée est de savoir si le Sénat suivra la Chambre basse dans l’adoption de cet amendement."

Partager cet article

1 commentaire

  1. prions pour que le sénat suive.

Publier une réponse