Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Pays : Etats-Unis

Etats-Unis : « La répression religieuse arrive »

L’archevêque de Baltimore, Mgr William E. Lori, président du comité pour la liberté religieuse des évêques des Etats-Unis, a inauguré l’Observatoire de la liberté religieuse à Rome la semaine dernière. Il déclare à Zenit :

L"Il peut sembler un peu étrange que quelqu'un venu des Etats-Unis, que beaucoup considèrent comme le berceau de l'expérience démocratique moderne, parle des menaces qui pèsent sur la liberté religieuse dans son pays, alors qu’on n’y souffre pas comme dans de nombreux endroits du monde. Mais je pense qu'il est important d'expliquer la nature subtile de l'érosion qui a eu lieu, et maintenant les menaces palpables qui commencent à émerger. Mon rôle est d'être le « crieur public » si vous voulez, de dire : « Regardez : tout peut sembler correct en surface, mais ce n'est pas la réalité ».

La répression est en train d’arriver. La répression religieuse arrive. Et elle vient très visiblement à travers le mandat du Département de la santé et des services sociaux (HHS) qui force les Eglises à agir contre ce qu’elles enseignent en fournissant des produits pharmaceutiques et des interventions chirurgicales qui sont contraires à nos croyances. Mais ce mandat comporte aussi une définition de qui nous sommes et de qui sont les Eglises, qui veut nous reléguer dans les sacristies. Il précise que vous pouvez être dispensé de transgresser votre enseignement si vous ne servez pas le bien commun, si vous vous contentez d'embaucher des gens de chez vous et d’enseigner uniquement votre doctrine. Si vous dirigez des organismes de bienfaisance catholiques, des écoles dans les quartiers défavorisés, ou des hôpitaux, alors vous n'êtes pas assez religieux.

C’est la première fois que ce genre d'incursion de l'État dans la vie intérieure des Eglises, et en particulier dans l'Eglise catholique, se passe au niveau fédéral. C’est déjà arrivé au niveau d’un État, mais maintenant cela se passe au niveau fédéral. […]"

Partager cet article

6 commentaires

  1. Au moins, aux États-Unis, ils ont des évêques pour dénoncer cela…
    Vivement que la « vague » américaine débarque en France afin que les nôtres sautent le pas aussi !

  2. La radicalisation est la derniere etape d’un Etat qui s’effondre.

  3. Mgr Lori a parfaitement raison la prochaine étape ce sera la “laicité” à la française ..

  4. La contagion française ?

  5. pauvre Louis XVI , il doit être navré du produit de sa magnanimité!
    le pays de la “Liberté” bientôt transformé en zoo: ce n’est assurément pas ce qu’il espérait.

  6. Ce qui est si dangereux est que cette idéologie devient planétaire. Il n’y a plus de pays qui en sont exempts : Monaco peut-être ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services