Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation / Pays : Etats-Unis / Pays : International

Etat islamique et dissuasion nucléaire

Lorsque Donald Trump évoque la possibilité d'utiliser l'arme nucléaire contre l'Etat islamique, les médias français considèrent que ce dernier est un diplomate de café du commerce, que c'est "un môme de 6 ans avec des armes nucléaires" ou parle d'un "dangereux babillage » sur le nucléaire…

Lorsque c'est le Chef d'état major des armées françaises, Jean-Dominique Merchet estime sur son blog Secret Défense, qu'il ouvre un débat :

Dans le documentaire sur la dissuasion nucléaire (…), le chef d’état-major des armées aborde la question du terrorisme. Interrogé par Jean Guisnel et Bruno Tertrais, le général Pierre de Villiers parle de Daech, se déclarant « persuadé que nous avons à réfléchir sur l’évolution du terrorisme international qui se transforme en État. Cette réflexion doit être corrélée au concept de dissuasion nucléaire », ajoute-t-il.

Dans un domaine où chaque mot est pesé au trébuchet, ces propos ont été validés par l’état-major des armées avant diffusion. Ils méritent d’être notés. Certes, le Cema n’envisage pas de brandir la menace nucléaire contre le Califat en Irak et en Syrie, mais il rouvre un débat.

Le 19 janvier 2006, lors d’un discours à Brest, le président Chirac avait déjà évoqué la question en ces termes : « La dissuasion nucléaire n’est pas destinée à dissuader des terroristes fanatiques. Pour autant, les dirigeants d’États qui auraient recours à des moyens terroristes contre nous (…) doivent comprendre qu’ils s’exposent à une réponse ferme et adaptée de notre part. Et cette réponse peut être conventionnelle. Elle peut aussi être d’une autre nature. » Comprendre : nucléaire."

A l'heure où le débat de la probabilité d'une "bombe sale" aux mains de l'Etat islamique agite les experts nucléaires, ne serait-il pas temps d'arrêter de caricaturer ou de réduire le débat à de petites phrases sorties de leur contexte ?

Partager cet article

8 commentaires

  1. Donald Trump n’a pas les faveurs de la pourriture merdiatique et politicarde.
    Cependant, cet homme pourrait surprendre tous les lâches, les traîtres, les corrompus qui prétendent donner des leçons au nom de notre pays, avouons le, totalement lamentable et négligeable sous les mains UMPS.

  2. Seul le Christ , par la vision mondiale de la Sainte Croix , peut nous protéger de cette montée exponentielle de la la terreur. Humainement , tout est perdu SAUF la récitation quotidienne du Saint Rosaire par l l Humanité. Nous subissons les derniers atermoiements de satan avant sa destruction finale et définitive. Une seule chose à faire : prier !

  3. Dire et redire encore et toujours que Donald Trump pourrait être dangereux si d’aventure il était élu président des Etats-Unis ! Pour la “tchatche” et la grande gueule, il est imbattable le Donald !
    Ce n’est certainement pas avec un tel histrion agité qu’on va avancer ! Qu’il sème la panique dans les médias aux ordres de l’establishment, c’est rigolo, ça détent, mais ça ne nous mènera pas loin…
    Pour revenir à la question de la dissuasion nucléaire, à savoir si elle est efficace envers le terrorisme (islamique ou pas), je préfère les paroles dignes de Chirac (ça lui arrivait parfois de bien causer)…
    En tout état de cause, il faut prier pour qu’on en arrive pas à de telles extremités, mais il faut prier aussi pour que nous ayons des dirigeants occidentaux prêts à utiliser le feu nucléaire, EN TOUT DERNIER RECOURS ! Et j’espère aussi que nous ne serons jamais les premiers… par contre, si on est agressés par une “bombe sale”, là je dis pas de pitié !
    Parce que flanquer une rouste aux saoudiens ou aux quataris, pas besoin de bombinette…

  4. «A l’heure où le débat de la probabilité d’une “bombe sale” aux mains de l’Etat islamique agite les experts nucléaires, ne serait-il pas temps d’arrêter de caricaturer ou de réduire le débat à de petites phrases sorties de leur contexte ?»
    Beaucoup d anciens des services secrets US passés de l autre côté de la politique ont annoncé ce futur «false flag» depuis longtemps.

  5. Bonjour,
    A noter que c’est quand même une des premières fois que l’on évoque l’utilisation de l’arme nucléaire dans le conflit du moyen orient.
    Ne repoussons pas d’un revers de main cette hypothèse qui est tout à fait plausible.
    Souvenons-nous du 06 Août 1945. Qui aurait parié un kopeck que les américains utiliseraient la bombe atomique sur Hiroshima?
    Restons vigilant et surtout prions.
    Ce n’est pas le moment de lâcher la main du Créateur.
    Merci!
    JFL

  6. C’est vrai que si on vitrifiait la Mecque, la sidération changerait de camp!

  7. Pour la bombe nucléaire, il n’y a qu’une seule cible : la mecque.
    Un point c’est tout.

  8. Person je ne comprends pas pourquoi on utilise pas l’arme nucléaire ?
    D’abord, la bombe à neutrons pour bien faire comprendre et dans certains nids infestés par ces crapules : histoire de faire le ménage
    Ensuite : le phosphore. A Mossoul ou a Raca par exemple. On nettoie vite et tout. On prend rapidement le contrôle de ces villes. On balaie tout cà et la guerre est terminée en quelques mois.
    On rétablit la peine de mort pour tous ceux qu’on chope chez nous en train de commettre un attentat. Pas de discussion? Proces rapide. La guillotine tourne. On sauve nos enfants et l’ordre dans la société.
    Enfin et surtout ; on renvoie tous les journaleux gauchistes pointer à pole emploi …
    Ou est le problème ??
    Autrefois, ca ne gênait personne quand on entrainait les armées à se préparer à une guerre contre les soviets socialos qu’il fallait abattre !!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]