Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Et si l’islamophobie était une opinion ?

Libération fait sa une sur "les croisés anti-islam" et écrit que

"les musulmans de France ont demandé, hier, à Hollande une «déclaration solennelle» condamnant cette dérive."

Sur médiavox, un blogueur répond :

"[C]es gens-là confondent l’islamophobie, qui est
finalement dans la droite ligne des si pures traditions laïcardes de la gueuse, et le racisme, qui est aussi dans la droite ligne des si pures traditions de la gueuse, certes, mais passé de mode aujourd’hui.

IEnsuite, j’aimerais bien qu’on
définisse un peu ce que c’est que l’islamophobie
. Est-ce qu’il s’agit de
voir un peu si c’est en granules ou en bûches que le musulman est un
bon combustible pour les fours à pizza, ou est-ce qu’il s’agit de ne pas
manifester suffisamment d’amour débordant et gratuit envers des gens
qui transforment les us et coutumes ancrés dans les endroits où ils
débarquent ?
Parce que dans le premier cas, on sait au moins depuis
Landru que ce n’est pas très bien et pas très gentil et indigne de la
Patrie des Bisous, alors que dans le second c’est tout simplement une
volonté d’imposer à la France un nouveau délit de blasphème. Ce qui est
bien entendu inacceptable.

[…] Enfin, ce n’est quand même pas de
notre faute si les musulmans sont entourés d’une aura négative qu’ils
semblent vouloir encore assombrir à chaque occasion. Nous ne les avons
pas forcés à empêcher les chrétiens d’aller en pèlerinage à Jérusalem.
Nous ne les avons pas forcés à enlever les habitants de la côte
méditerranéenne pour en faire des esclaves envoyés aux Barbaresques.
Nous ne les avons pas forcés à lapider leurs moukères à la moindre
occasion. Nous ne les avons pas forcés à balancer des avions contre des
tours. Nous ne les avons pas forcés à manifester leur tolérance en
s’entre-tuant et en appelant au meurtre dès qu’un Coran est vaguement
écorné ou qu’un dessin représente Mahomet.

Donc, il me semble que les musulmans
feraient bien de bosser un peu pour améliorer leur image plutôt que de
vouloir criminaliser la pensée
. Les musulmans modérés
feraient bien de dépenser plus d’énergie à dénoncer leurs
coreligionnaires toujours à deux doigts de l’explosion que les
dessinateurs de barbus. Après tout, ce n’est pas moi qu’il faut
persuader que l’islam est une religion de paix, mais les terroristes qui
tuent des innocents en son nom."

Samedi 10 novembre, une manifestation aura lieu à Paris (14h place Denfert Rochereau) contre le fascisme islamique. On comprend que l'intervention du CFCM consiste à interdire toute critique des pratiques musulmanes.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

11 commentaires

  1. Il faut entrer en Résistance. L’Etat français est “occuppé” par des gens qui veulent le mal des français. Les journaleux sont leurs caisses de résonance. La rue appartient aujourd’hui aux FRANCAIS et non plus à la CGT… C’est un fait. Et s’il faut défiler en portant une croix jaune à la boutonnière, faisons-le : nous sommes en effet persécutés aujourd’hui !

  2. L’islamophobie s’installe du fait méme des islamistes,quand on ne cesse de vouloir islamiser la France on ne doit pas s’étonner des répercussions,je ne rappellerais que quelques exemples”demande de viande hallal dans les cantines ou est déja strictement respecté le sans porc qui d’ailleurs satisfaisait tout le monde il y a seulement 5 ou 6 ans par contre les vendredi de Caréme la viande est servie pour les catholiques sans que cela provoque des réclamations ,demande d’accés separés pour les femmes dans les piscines,port intensif de voiles de plus en plus imposants par des femmes qui étaient habillés normalement il y peu de temps ,la provocation continue améne toujours au rejet et ce n’est comme cela que ces populations pourront s’integrer en France.Je ne pense pas qie l’on puisse imposer nos régles dans les pays musulmans aussi facilement,ceux qui se convertissent sont persecutés,je pense que nous sommes trés tolérants,trop peut étre!

  3. Il serait bon d’adresser un courrier officiel à M. le Recteur de la Grande Mosquée de Paris pour lui demander comment il arrive à présenter l’islam comme une religion de paix et de tolérance alors que le Coran – base de la religion musulmane – contient des versets justifiant la violence qui n’ont jamais été critiqués ou abrogés.

  4. Vive la République Islamique de France ! Ou l’islamophobie, c’est la vie en lutte contre la mort ! Que vienne le Roi de notre désir !
    http://cril17.fr/

  5. Rhôôô, l’Amiral a encore frappé !
    (et ce n’était pas une frappe chirurgicale)

  6. Moi je suis pour les droits universels de l’homme qui comprennent la liberté d’expression, donc le droit de critiquer rationnellement toute religion.

  7. La photo de l’article me donne envie de leur botter l’arrière-train. Est-ce-que ce serait un délit de blasphème?

  8. “Fascime islamique”, l’on comprend l’idée mais quel dommage que cette gauche continue à employer justement un terme détourné de son sens original et historique, “fascime”, un terme qu’employaient déjà dans un sens détourné de son origine, ceux qui soutenaient les arnarcho-communistes qui massacraient les catholiques en Espagne du seul fait de leur foi il y a 8 décennies.
    Cette gauche pourrait aussi dire le nationalisme mondialiste islamique puisque le monde entier doit dans la finalité de l’islam être soumis à la charia. Elle pourrait aussi dire le capitalo-communisme islamisque (cf la dictature marxiste chinoise actuelle qui s’est reconvertie dans le capitalisme mais continue à refuser la liberté de pensée et de croire).
    Sa laïcité ne sera que rempart de papier par rapport à ce qu’elle dénonce…d’autant que les bons musulmans pratiqueront le mensonge pieux (la taqya), comme les socialo-communistes et assimilés savaient et savent très bien pratiquer la dialectique et changer le sens des mots pour cacher leurs stratégies et leurs buts (“le mariage pour tous”, la liberté individuelle par la pilule, le droit à l’enfant, l’accueil de l’immigré, l’antiracisme, etc.).

  9. Et l’islam n’étant pas à proprement parler une religion mais avant tout un système politique de dictature, je ne vois pas pourquoi nous n’aurions pas le droit de le critiquer et même de le combattre ! Bien au contraire ! Il y va de note liberté !

  10. L’Islam modéré ques aco?
    Les tunisiens de France , présentés comme des musulmans modérés ont voté massivement pour le parti islamiste en Tunisie.
    Ah les braves gens.

  11. l’islamophobie est , si l’on s’en tient au sens du mot, la peur de l’islam . Quand on connait le sort réservé aux non musulmans en terre d’islam, cette peur est tout à fait justifiée. En France , les musulmans sont tout à fait en sécurité : pas d’assassinats, pas de mitraillage ou de bombes dans les mosquées, pas de conversions forcées au christianisme …quel toupet ils ont !!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services