Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Et revoilà le parent 1 et le parent 2

Et revoilà le parent 1 et le parent 2

Dans le cadre du projet de loi, actuellement débattu à l’Assemblée, sur la réforme de l’école, avec notamment l’instruction obligatoire dès 3 ans au lieu de 6 ans, un amendement au texte prévoir de remplacer les termes de père et mère par… des numéros :

Après l’article 1er

Le premier alinéa de l’article L. 111‑4 du code de l’éducation est complété par une phrase ainsi rédigée : « Chaque formulaire administratif qui leur sont destinés fait mention d’un parent 1 et d’un parent 2. »

Explication associée :

Cet amendement vise à ancrer dans la législation la diversité familiale des enfants dans les formulaires administratifs soumis à l’école.

Effectivement, les familles ont de nombreux formulaires à remplir pour leurs enfants : en début d’année pour recueillir les informations d’état-civil, pour l’inscription en cantine ou encore pour les autorisations en sorties de classe. Bien que depuis l’adoption de la loi n° 2013‑404 du 17 mai 2013 ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe, de nombreuses municipalités ont pris en compte la diversité familiale que sont les familles homoparentales, de nombreuses municipalités font encore de la résistance, et des formulaires administratifs comportent toujours en 2019 les mentions « père » et « mère » dans les demandes d’informations sur les enfants à l’école de la République.

Or, ces mentions ont comme conséquence de ne pas reconnaître la diversité familiale, en demandant aux familles homoparentales de faire l’effort de barrer la mention qui ne correspond pas à leur modèle, ce que l’on ne demanderait pas à une famille hétéroparentale. Cela peut également être source d’interrogations de la part de l’enfant qui ne comprendrait pas que l’on remette en cause son modèle familial. […]

Rappelez-vous leur argument disant que leur dénaturation du mariage n’allait rien changer pour ceux qui ne sont pas LGBT. Il faudra barrer “parent 1” et “parent 2” pour pouvoir parler de “père” et “mère”.

Et qui sera parent n°1 ou n°2 ?

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

18 commentaires

  1. Une personne pourrait me donner la différence entre père et mère et parent 1 et parent 2 nous sommes toujours des parents il faut arrêter de se poser des questions inutiles, et, surtout des questions métaphysiques

    • Parent 1 : est-ce le père 1 ou le père 2 ou la mère 1 ou la mère 2 ? A moins que ce ne soit la mère porteuse ? Pour moi ce n’est pas clair !

    • est-ce que vous connaissez la différence entre une femme et un homme ; apparemment pas : pourtant celà n’a rien d’une question métaphysique !

      • De mon temps on osait encore répondre: la différence entre. Les Américains eux répondaient en français : vive la différence.

      • Oui, je connais la différence entre un père et une mère, mais pour moi nous sommes tous des parents, alors j’aimerais dans les papiers officiels, inscrire d’abord la mère en premier et le père en second parce que c’est la mère qui accouche et le père lui il attend

    • Se poser des questions inutiles et surtout des questions métaphysiques ? J’en déduis que vous n’ayez rien compris à ce qui nous est imposé par cette réforme. Désolée de vous le dire aussi directement. Deux femmes sont alors des parents. Deux hommes aussi et on doit modifier la loi pour ces personnes qui ne représentent quand même pas la majorité.
      Reprenez calmement vos réflexions. Cela vous évitera de considérer que chaque discussion concernant des modifications qui sont imposées et impactent la famille soient pour vous des questions inutiles et des questions métaphysiques.
      .

  2. Oui, c’est cela qu’il faudra faire, toujours faire ! Barrer ces mentions débiles de parent 1 et parent 2 qui sont déshumanisées et déshumanisantes, pour mentionner “Père” et “Mère” ! Et toujours leur tenir tête, envers et contre tout, et même contre tous s’il le faut !

    Ne jamais baisser les bras, ni le regard, jamais !

  3. au secours ils sont devenus fous, lachez les chiens ils rentreront dans leur asile

  4. Et parent 3 ???

  5. Au lieu de remplacer père et mère… Remplaçons les députés !

  6. En attendant, ma fille scolarisée en école maternelle (publique) ne connaît plus la fête des mamans ni fête des papas… désormais remplacées par une “fête des parents”.

    L’école fait donc préparer à l’enfant 1 seul cadeau (surtout pas 2 cadeaux, puisque selon l’école “certains enfants n’ont qu’1 parent, il ne faut pas les traumatiser avec 2 cadeaux” sous entendu : évitons de leur rappeler que d’autres ont leur 2 parents à la maison).

    L’école dit à l’enfant de remettre son cadeau au parent de son choix (méthode pas égalitaire du tout, car il y aura donc 1 parent présent qui n’aura rien…). Le timing est intéressant aussi : l’enfant ramène à la maison son cadeau 1 semaine avant la fête des pères (donc après la date officielle de la fête des mères).

    Par contre, nos chers commerçants continuent leur publicité pour la fête des mères… Parions qu’ils vont râler quand ils verront que les nouvelles générations formatées à l’école (par l’unique “fête des parents”) n’achèteront plus de parfum etc pour leurs mamans !

    • La fête des mères, des pères, des grands mères sont surtout pour que les commerçants fassent du buzz, en nous bassinant, chez moi il est interdit de fêter toutes ces fêtes, on fête Paques seulement pour le chocolat, et Noël également pour le chocolat.

  7. Hélas, l’enseignement “catholique” a déjà pris le virage, et dans l’école de mes enfants, les carnets de liaison comportent ces mentions parent 1 et parent 2…
    Allo, l’APEL ?

    • Bonjour Monsieur Le Camus,
      Je vous propose d’essayer de mobiliser d’autres parents, d’aller voir la direction de l’école et leur faire comprendre que chez les cathos, on parle de père et de mère ! Maintenant si la direction tord le nez et n’ose pas accéder (ou pire, ne veut pas) à votre requête, c’est bien la preuve qu’ils ne sont pas des cathos dignes de ce nom, et dites leur bien fort, afin que cela rentre dans leurs crânes épais, qu’ils font le jeu de tous ceux qui souhaitent voir disparaître notre culture française occidentale chrétienne, et par conséquent, ils sont indignes et incapables d’instruire nos enfants…

      En quatre mots : ce sont des collabos !

      • Bravo, c’est exactement cela…
        C’est une honte…!
        Ce pays est une ruine…
        Voilà ce que l’on va laisser à nos enfants et petits-enfants???!!!!
        ça fait peur….!
        Les pires collabos sont de retour, et ça, c’est extrêmement clair…
        De plus, ils risquent de rendre nos enfants et nos petits-enfants, des transgenres qui finiront par se suicider car des enfants qui n’auront pas compris, qu’ils sont manipulés…!
        Il faut se battre contre ces politiques qui détruisent l’être humain!!!

  8. Et l’école obligatoire dès l’âge de 3 ans, cela n’inquiète personne ?
    N’est-ce pas là, un moyen d’arracher les enfants le plus tôt possible au déterminisme de la famille.
    Peillon en a rêvé, Blanquer le fait sans émouvoir les foules…

    • Beaucoup d’enfants de 3 ans vont déjà à l’école, je ne vois pas la différence.

      • Non aucune différence, mais le résultat sera le même…
        Vous avez pensé avoir un garçon, ou une fille, et bien vous serez surprise de découvrir un jour que votre enfant est devenu Fille/garçon ou Garçon/fille, les deux en un… parce que c’est à cela qu’ils veulent en venir, et l’éducation sexuelle prévue, va très loin… ce sont des grands malades, pour ne pas en dire plus…!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!