Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Et maintenant les députés valident la création de chimères

Et maintenant les députés valident la création de chimères

Bienvenue chez les fous : la commission spéciale chargée de réviser la loi de bioéthique a autorisé hier la création de chimères par insertion de cellules souches humaines dans un embryon animal. Le Sénat avait retiré cette pratique d’apprentis sorciers.

C’est le meilleur des mondes : création de chimères home-animal, élargissement du diagnostic pré implantatoire (DPI) pour le tri des embryons, rétablissement du bébé-médicament, maternité partagée avec la technique du ROPA, véritable porte ouverte à la GPA… Le gouvernement, absent de toutes les discussions, laisse le texte à la dérive. L’absence de ses représentants signe sa complicité manifeste et totale.

Le député Guillaume Chiche, en roue libre, déclare que l’avortement ne met pas fin à une vie et que l’embryon n’est pas un être humain. Mais ce député est-il un zombie ?

Partager cet article

15 commentaires

  1. plus tarés les uns que les autres, ce tocard n’a-t-il pas été un embryon avant de naître? ce qui est sur c’est que son cerveau est un amas de cellules malignes. Ils se prennent pour des dieux, ils ne sont que des démons. aux fous lachez les chiens

  2. Chiche : le summum de la mauvaise foi et des faux arguments !

  3. Si l’embryon n’est pas un être humain, qu’implantent-ils en Gestation PAR Autrui pour donner naissance à un être humain?

  4. Cet individu a un pois de son nom qui grelotte dans sa boîte crânienne.
    Accuser son ancienne collègue d’être la seule à proclamer qu’un embryon humain est une personne relève d’une malhonnêteté intellectuelle crasse, bien digne des usages de LREM.

  5. Et, “en même temps”, on prétend interdire les OGM en France.
    Où est la logique ? Certainement pas dans les gènes de LREM.

  6. Croyez-moi vous tous : Nous allons le payer extrêmement cher tout ça et c’est pour bientôt !
    Continuez de toucher à l’arbre de vie ! Vous récolterez le pire !

  7. Pas étonnant, l”Assemblée anti-nationale est aux mains des francs-macs : ils présentent au vote des députés tous les projets de lois sociétales élaborés dans les loges….

  8. La réalité est bien pire.
    En fait ils cherchent simplement à entériner ce qui se fait déjà…

  9. “… euh… ah… euh… vous laissez-T-à-penser… ”
    Quand le français avorte…

  10. @Gilles. Oui je vous crois. Nous allons payer la facture de leurs démoniaques idées qu’ils osent mettre en pratique.
    Seigneur que Votre règne arrive !!!!!

  11. Ne cherchez pas, les labos sont derrière tout çà.

  12. Mon commentaire comme souvent a été tronqué.
    J’avais écrit : Seigneur au secours nous coulons. Venez à notre aide, venez à notre secours avant que Satan règne complètement sur le monde.

  13. pendant ce temps les chrétiens désertent les urnes

  14. pauvre France , elle est en chute libre ,et cela ne semble pas prêt de s’arrêter !
    anesthésie des consciences , désinformation massive , prise de pouvoir des lobby , etc etc !
    les derniers temps sont là !

  15. Validation de la création de chimères: abomination sans nom!
    Ô combien nos ancêtres, de l’Ancien Testament qui méditaient le récit de la Création à travers le Livre de la Genèse
    jusqu’aux au croyants, théologiens et exégètes d’il y a à peine cent ans étaient loin de s’imaginer que l’homme pourrait toucher, triturer, mélanger les espèces, déchiqueter les génomes! Voilà donc que l’on peut maintenant comprendre la très grande insistance de Dieu dans la Genèse sur l’expression « Chacun selon son espèce » (présente 8 fois sur les 31 versets du chapitre 1) et qui ne peut matériellement être une mise en garde cruciale pour l’Homme qu’à partir du XXème siècle! (Dieu savait de toute éternité que l’homme fabriquerait l’abomination des chimères homme-animal)
    Le sceau de Dieu:« Dieu vit que cela était bon » qui ponctue le récit, permet à l’Homme sage et qui accepte avec amour et reconnaissance sa place de créature, de situer là où un acte devient transgression et même sacrilège en ce qui concerne la « gestion »
    de la Création que Dieu lui a confiée.
    Je suis incapable de dire ce que sera précisément “l’Abomination de la Désolation” dont parlent le prophète Daniel et Jésus-Christ dans son discours eschatologique, mais ces profanations de la Genèse maintenant possibles dans l’essence, dans la chair de l’homme, s’en approchent peut-être.
    Informons, combattons et Prions…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]