Bannière Salon Beige

Partager cet article

Institutions internationales

Et maintenant la fin de la CEDH

Et maintenant la fin de la CEDH

L’ECLJ nous informait récemment que, par une double décision rendue publique jeudi 12 mars, 3 juges de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) ont privé les sages-femmes européennes de la garantie de leur droit à l’objection de conscience face à l’avortement. Cette décision peut s’appliquer, par extension, à toute la profession médicale.

L’ECLJ est notamment l’auteur d’un rapport sur les relations existant entre plusieurs juges de la Cour européenne des droits de l’homme et des ONG actives devant cette Cour. Rapport explosif qui n’a pas provoqué la crise judiciaire que nous serions en droit d’attendre.

Mais c’est le coronavirus qui semble avoir la peau de la CEDH. La Lettonie, la Roumanie, la Moldavie et l’Arménie viennent d’activer l’article de la Convention européenne des droits de l’Homme qui permet d’y déroger en état d’urgence et d’autres pourraient suivre. Ces quatre Etats membres du Conseil de l’Europe (sur 47) ont “officiellement notifié” ces derniers jours se trouver en état d’urgence et activer la dérogation prévue par l’article 15 de la Convention. La France n’a à ce jour pas notifié de dérogation au secrétaire général du Conseil de l’Europe.

L’article 15 prévoit qu'”en cas de guerre ou en cas d’autre danger public menaçant la vie de la nation”, un Etat membre

“peut prendre des mesures dérogeant aux obligations prévues par la CEDH, dans la stricte mesure où la situation l’exige et à la condition que ces mesures ne soient pas en contradiction avec les autres obligations découlant du droit international”.

Partager cet article

5 commentaires

  1. De toute façon une “Cour” qui ne fait régner ni le droit élémentaire ni la justice n’a guère d’avenir devant elle.
    La CEDH attise la haine et le mépris contre elle tout en se décrédibilisant.
    Sa fin sera tragique.

  2. Macron lèche-bottes de l’UE ne va quand même pas aller à l’encontre de son ami Soros. Quel guignol

  3. Quand on a compris que la CEDH est une des nombreuses marionnettes de Soros-le-satanique, on comprend mieux les jugements aberrants rendus par cette institution dictatoriale…

  4. Et dire que notre Creon rançais ou rance voir reptilien, doit se frotter les mains pour étendre son coté malfaisant et contraindre le corps medical de supprimer la close de conscience du corps médical français. Enfin s il ne succombe pas au coronavirus , voir à au coranovirus , mis en place par son mentor soros qui étend son pouvoir malefique sur le monde occidental, par l intermediaire de son invasion muzz.

  5. Quand on voit ce double temple maçonnique en forme de cylindre coupé, on peut comprendre sans difficulté à quoi sert la CEDH : aux droits de l’Homme sans Dieu.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]