Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Et maintenant, 3 livrets de famille différents

Les contorsions du gouvernement sur le projet de loi Taubira deviennent de plus en plus ridicules. A croire qu'ils n'y croient plus eux-mêmes, malgré la fermeté affichée. Nous apprenons désormais que, si le texte est adopté, il y a aura trois types de livrets de famille: un pour les vrais mariés, et deux pour les homosexuels, selon leur lien avec l'enfant.

Afin de désarmer la critique qui dit que les termes père et mère vont disparaîter (comme aux Pays-Bas), le livret de famille des vrais mariés ne changera pas. Et à côté, il y aura un autre livret pour les faux mariés (en attendant que, pour des raisons d'économie et de simplicité, dans quelque temps, il ne reste qu'un seul livret – nous connaissons la technique). Ils veulent "l'égalité des droits" mais n'aurons pas le même livret de famille…

Côté homosexuels, si l'un des membres a une relation biologique avec l'enfant, il apparaîtra très clairement comme le père ou comme la mère de l'enfant, et le conjoint qui peut adopter apparaîtra comme le deuxième parent. Dans les cas d'adoption -plénière ou simple-, il y aura un livret adapté. Ce n'est pas clair ? Normal, «l'arbitrage n'est pas encore donné définitivement, le premier ministre se prononcera dans les prochains jours.», selon Christiane Taubira. Ils nous prennent pour des idiots ?

Addendum : Il n'y aurait pas "parent 1" et "parent 2" mais "livret de famille 1", "livret de famille 2" et "livret de famille 3". Bonjour Ubu.

Partager cet article

15 commentaires

  1. Rien que sur le papier ça paraît brouillon leur revendication, alors dans la vie réelle qu’est-ce que ça va être ? Le PS n’a que l’indigence idéologique et ce, contre l’expérience millénaire de l’homme et de la femme pour élever un enfant…

  2. donc dans un des livrets il y aurait discrimination entre les 2″ papas” entre le papa biologique et le papa non bio .Pour des tenants de l'”égalité” des droits
    ça commence bien …

  3. Admettons qu’on soit idiots :
    1) et si j’épouse ma chèvre, on aura quel livret ?
    2) et si mon partenaire change de sexe une fois marié(e), on aura quel livret ?
    3) ça va coûter combien ?

  4. Quel mensonge ! Comme s’il était acceptable qu’il y a ait plusieurs livrets de famille !
    Ils sont aux abois pour nous amadouer. Ils nous prennent pour des imbéciles. Renforçons la Résistance

  5. Prenons le cas suivant :
    un couple homo avec 3 enfants :
    – un enfant biologique de parent 1
    – un enfant biologique de parent 2
    – un enfant adopté (sans lien biologique avec les 2 parents)
    Donc 3 enfants frères et soeurs qui n’ont aucun lien de parenté réel (sauf si le parent tiers est le même) donc ils peuvent se marier entre eux….
    (sauf si le parent tiers est le même)
    CQFD
    On va arriver à des cas ubuesques.

  6. Jamais nous ne nous laisserons rouler dans la farine par la république !
    Dans l’Evangile, le Christ nous a dit :”Que votre “non” soit “non” !
    Résistance jusqu’au retrait de l’infâme projet de loi Taubira !

  7. comment peut on savoir d’avance (le jour de l’union en mairie) qu’il y aura lien biologique ou pas avec l’enfant dans le cas des paires homosexuelles?
    Une présomption de maternité pour les paires lesbiennes?

  8. Trois types de livrets de famille. Si cette mesure est cassée par le conseil constitutionnel, comment fera le gouvernement ?
    Le mariage sera autorisé mais le maire ne pourra pas délivrer de livrets. Ah ! La bonne affaire !
    On sombrera dans le ridicule. Bienvenue au royaume d’Ubu.

  9. Vous voyez le mal partout. Considérez que cela va “créer de l’emploi”, puisqu’il faudra bien quelques centaines “d’emplois-jeunes”, de “contrats de génération” et “d’emplois publics solidaires et durables” pour administrer cette usine à gaz supplémentaire.

  10. je proteste je veux L’EGALITÉ
    quelle co…..E que ce gouvernement de diversite voir la troisieme pâge du figaro ce jour !!!

  11. Ils ont défilé en criant Egalité, Egalité.
    Mais rien de plus inégalitaire qu’un enfant ayant 2 pères et pas de mère, face à un autre ayant deux mères et pas de père, et enfin un troisième ayant un père et une mère.

  12. Le garde des sceaux ment !
    J’accuse Madame Christiane Taubira, ministre de la Justice, Garde des Sceaux, d’avoir sciemment trompé les Français le dimanche 13 janvier 2013 sur TF1 au journal de 20 heures de Claire Chazal.
    Je vous accuse, Madame, d’avoir sciemment menti aux Français en leur disant ce soir-là, je vous cite : « Le Code civil ne bouge pas sur la filiation, il n’y a pas une ligne de modifiée au titre VII qui concerne la filiation », alors qu’en fait, l’article 2 de votre projet consiste bel et bien à remanier ce titre VII.
    Mais votre mensonge ne s’arrête pas là, vous qui avez dit ce soir-là : « C’est un texte de loi qui n’enlève strictement rien à personne, qui ne supprime pas les mots de « père » et de « mère » ».
    Quel mensonge énorme ! L’avez-vous donc lu, votre projet de loi ? Il comporte 9 pages, 23 articles.
    Eh bien, les pages 2 à 9, les articles 4 à 21, consistent en la chasse aux mots « père » et « mère » dans tout le corpus juridique français avec un effrayant esprit de système.
    Dans le Code civil, le mot « père » (et « mère ») est effacé plus de 97 fois !!! Et vous dîtes devant des millions de Français, dimanche dernier sur TF1, que le projet « ne supprime pas les mots de « père » et de « mère » » !
    Votre mensonge est stupéfiant !
    Votre projet est en fait essentiellement une chasse aux mots « père » et « mère », aux mots « homme » et « femme », « mari » et « femme » qu’il s’agit de faire disparaître dans tout le droit français.
    Et même les mots « beau-père » et « belle-mère ». Et les mots « paternel » et « maternel ». Un comble !
    Faire disparaître ces mots de tout le corpus juridique français, c’est l’objectif caché de votre projet, c’est pourquoi vous avez menti aussi effrontément !
    En effet, votre projet ne concerne pas seulement le Code civil, mais aussi douze autres codes, comme le Code de procédure pénale, le Code des transports, et quatre autres grandes lois (l’ordonnance de 1945 relative à l’enfance délinquante ; la loi sur la fonction publique hospitalière ; la loi sur la fonction publique de l’État ; la loi sur la fonction publique territoriale) car les mots désormais honnis qui ont le toupet d’y figurer doivent en disparaître aussi (articles 5 à 21 de votre projet).
    Par exemple, les mots « paternelle ou maternelle » figurent-ils à l’article 399 du Code Civil ?
    Votre projet, article 4, 25° est ainsi rédigé : « L’Article 399 est (…) modifié : (…) c) Au dernier alinéa, les mots : « , paternelle ou maternelle, » sont supprimés ; ».
    Ces mêmes mots figurent-ils aussi aux articles 747 et 749 du Code Civil ?
    C’est l’objet du 45° du même article 4 de votre projet : « Aux articles 747 et 749 les mots : « entre ceux de la branche paternelle et ceux de la branche maternelle » sont remplacés par les mots : « entre chaque branche » ; ».
    Vous n’avez pas craint de supprimer le beau mot de « maternel » de tout le droit français.
    Vos électrices apprécieront.
    Ainsi, ce n’est pas seulement l’accès des homosexuels au mariage que vise votre projet de loi. Il veut en réalité enclencher un bouleversement de la société française.
    Et parce que les Français commencent à s’en apercevoir, vous leur avez menti en leur affirmant le contraire de ce que vous aviez mis dans votre projet de loi.
    Madame Christiane Taubira, ministre de la Justice, Garde des Sceaux : dimanche soir sur TF1, vous avez abusé, de manière à vrai dire effrayante, de la confiance de millions des Français !
    Maintenant, vous êtes démasquée. Vous êtes prise en flagrant délit. Il ne vous reste plus qu’à retirer votre projet de loi et à démissionner !
    Jean Vermeer, un citoyen français qui s’est donné le mal de lire votre projet de loi.
    Le texte du projet de loi est accessible ici :
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichLoiPreparation.do;?idDocument=JORFDOLE000026587592&type=contenu&id=2
    Le dossier sur le site de l’A.N.
    http://www.assemblee-nationale.fr/14/dossiers/mariage_personnes_meme_sexe.asp

  13. D’un jeune garçon de 9 ans: ” Moi, j’ai un papa et trois mamans. Mon papa était marié mais il a divorcé et ma maman est partie pour vivre avec une amie qui est lesbienne. Maintenant,c’est ma deuxième maman. Et puis, mon papa, il s’est remarié avec une autre femme qui est ma troisième maman.”
    Pauvre gosse! N’est-il pas déjà détraqué pour la vie ?

  14. Soleo23 : ce genre de réflexion ne date pas d’hier, hélas! le divorce a déjà mis à mal la famille…
    Il y a 20 ans, je demandais à un petit garçon le métier de son papa
    “lequel?” me demanda t-il….

  15. Je crois qu’il faudra déchirer le livret de famille civil , ignorer ce qui ne sera plus un mariage civil et conserver précieusement LE SEUL MARIAGE QUI COMPTE, CELUI FAIT DEVANT LE PRÊTRE, POUR LA VIE.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services