Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Estrosi, sans concession pour son parti

Le nouveau maire de Nice, ex secrétaire d’Etat à l’outre-mer, n’a été retenu à aucune fonction dans la nouvelle organisation de l’UMP. Christian Estrosi se lâche et estime que l’UMP :

"ressemble désormais à une armée mexicaine, sans véritable chef, un machin snob, (…) Ces nombreuses nominations sont faites pour faire plaisir à tout le monde. Mais moi, je ne fais pas partie des gens à qui il faut donner quelque chose  pour qu’ils soient contents".

Sans être mêlée de près ou de loin aux affaires de l’UMP, je constate seulement que ce regard intérieur coïncide avec l’impression extérieure : snobisme, faveurs aux copains, etc.

Guillemette Morena

Partager cet article

2 commentaires

  1. Par témoignage direct d’un adhérent du Nouveau Centre, je sais que nombre d’entre eux sont en service commandé par l’UMP canal historique pour que ce parti associé fasse bonne figure.

  2. Mais pourquoi donc Estrosi a-t-il quitté le navire du gouvernement ? Trop à droite pour les caciques de l’ouverture à gauche ??

Publier une réponse