Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Culture de mort : Idéologie du genre / Europe : politique

Estrela aux oubliettes : un acte fort en cette journée des droits de l’homme

Le docteur Xavier Mirabel, président d’Alliance VITA, se félicite du rejet du rapport Estrela au parlement européen :

"Cette résolution portait gravement atteinte au principe de subsidiarité, principe fondateur de l’Union européenne. Derrière l’expression ambiguë «droits sexuels et génésiques » qui n’est pas clairement  définie, les auteurs de la résolution cherchaient à banaliser, au nom de la santé, la question délicate de l’avortement, ou encore à légitimer la procréation artificielle hors indication médicale. De plus, la résolution entendait restreindre le droit à l’objection de conscience et le droit des parents dans l’éducation des enfants, et elle demandait à l’Union européenne de financer l’avortement dans sa politique extérieure d’aide au développement. Je salue la prise de conscience des citoyens européens qui se sont mobilisés contre ce texte, et celle des eurodéputés qui l’ont rejeté au nom du principe de subsidiarité. En ce 10 décembre, journée mondiale des droits de l’homme, c’est un acte fort pour le respect des droits fondamentaux et de la dignité humaine."

Et de rappeler que l'initiative européenne "Un de nous", signée par près d'1,9 million de citoyens, va être prochainement examinée par la Commission européenne. Elle demande notamment l’arrêt du financement par l’Union européenne des programmes menaçant l’embryon humain.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Sur son compte Twitter, Estrela menace : “We lost the battle, not the war”
    https://twitter.com/editeestrela

  2. Plus que la journée des droits de l’Homme, il s’agit de la mémoire de Notre-Dame de Lorette -> http://nominis.cef.fr/contenus/saint/12348/Notre-Dame-de-Lorette.html
    A rapprocher d’une autre victoire dans le domaine de la « santé reproductive », puisqu’en 2010, le jour de la fête de Notre-Dame de Lépante (7 octobre), l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) avait rejeté le projet de résolution du député britannique Christine McCafferty.
    Celui-ci s’opposait au droit à l’objection de conscience des professionnels de santé (avortement, PMA, stérilisation à visée contraceptive).

  3. à sept voix près, et 327 voix pour Estrela, la bataille des esprits n’est pas finie …
    On ne lâche rien !!!

  4. Deo Gracias! Quelle bonne nouvelle, prions que d’autres suivent!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services