Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Est-ce ainsi que l’on va empêcher l’application du traité de Lisbonne ?

Dans Minute, Bruno Larebière exprime son raz-le-bol devant la multiplication de listes aux européennes :

E "Le cas de la circonscription Ile-de-France est emblématique. A cette heure, six listes sont annoncées : celle du Front national, conduite par Jean-Michel Dubois; celle du Parti de la France de Carl Lang; celle de Libertas, l’alliance conclue entre le Mouvement pour la France (MPF) de Philippe de Villiers et Chasse Pêche Nature Traditions (CPNT), menée par Jérôme Rivière; celle du Centre national des indépendants (CNI), emmenée par Annick du Roscoät; celle de Debout la République (DLR), le parti de Nicolas Dupont-Aignan; celle de Paul-Marie Coûteaux. […] Le seuil pour obtenir un élu en Ile-de-France étant aux environs de 7%, le compte est vite fait. Il suffit que telle liste n’ayant, soyons sérieux, strictement aucune chance d’avoir un élu, fasse une «percée» à 2% ou 3% pour que personne n’en ait un, peut-être pour quelques milliers de voix.

Tout ça pour quoi ? Pour exister. Admettons qu’entre le FN et Libertas, les positions soient inconciliables (plus, au demeurant, en raison de différends anciens et du pari, raté, de Philippe de Villiers de se retrouver en position de succéder à Jean-Marie Le Pen que pour des motifs politiques, encore que le FN ait décidé d’adopter pour ces élections une ligne plus souverainiste, plus franco-française, plus anti-européenne que Libertas). Mais entre le FN et le Parti de la France ? Certes Carl Lang est lui aussi sur une position plus nettement pro-européenne que son ancien parti. Certes – et pas grandmonde ne le nie au siège du FN –, Jean-Michel Dubois n’est pas le meilleur candidat qui soit. Mais à quoi sert, franchement, de présenter une liste « carliste » en Ile-de- France, à part, bien sûr, pour affaiblir un peu plus la liste frontiste (même si l’on peut penser que Libertas récupèrerait une partie des électeurs qui ne veulent pas voter pour la liste du FN), soit, pour dire les choses crûment, pour se faire plaisir ? […]

L Le problème, dans ces élections européennes, c’est que chacun parle de l’Europe en pensant… à la France. Pas seulement aux intérêts de la France, ce qui serait tout à fait noble, mais à la recomposition du paysage politique qui est annoncée par les politologues. […] A Debout la République, par exemple, Nicolas Dupont-Aignan croit en son destin national. […] Annick du Roscoät […] ne veut pas voir son parti, qui vient de fêter ses soixante ans, disparaître. Soit. Mais il a survécu sans jamais présenter de listes aux élections européennes. Pourquoi pas cette fois encore ? […] Reste Paul-Marie Coûteaux. Il veut y aller, il ira; il l’assure. Avec Dupont-Aignan s’il parvient à s’entendre avec lui, c’est-à-dire s’il parvient à le convaincre que tout ce qu’il disait de lui il y a quelques semaines encore relève d’un fâcheux malentendu […]

Il existe encore une chance pour que, sur les six listes annoncées, il n’en reste que deux et que l’une ou l’autre, ou les deux, envoient des députés au Parlement européen pour y représenter et pour y défendre la France. Alors, six listes, vraiment, en Ile-de-France? Au 55, rue du faubourg Saint-Honoré, on en connaît un qui rigolerait."

MJ

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

13 commentaires

  1. Sans compter qu’il est difficile de s’allier à JM Le Pen qui s’est construit une mauvaise réputation même pas politiquement incorrecte, mais tout simplement décrédibilisante (jeux de mots douteux sur la shoa par exemple…).
    P de Villiers a l’avantage d’avoir du concret dans son action politique (sa politique en Vendée, le non de droite au référendum sur le traité, etc.).

  2. Que de baratin ! Où trouvent-ils l’argent pour leur propagande ? Quelle honte !

  3. cyrano,l’inconvénient de PDV c’est que non seulement il se proclame le flotteur droit de la majorité mais qu’il n’apparait sur la scène politique que le temps des elections pour jouer contre son propre camp et cette fois çi avec des fonds étrangers ….et des idées très contradictoires (voir les vidéos de son sponsor)

  4. @ Cyrano, je suis aussi proche du MPF, certains propos de Le Pen ont effectivement décrédibilisé la droite nationale (cela dit, il m’est arrivé de voter FN). Mais pour rebondir sur ce que vous dites, est-il légitime que le règlement du Parlement européen soit changé pour éviter que Le Pen n’en préside la session inaugurale ?
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/03/24/01011-20090324FILWWW00376-ue-le-pen-pose-probleme-au-parlement.php
    Je doute que ce soit à cause de ses dérapages que les gauchistes proposent ce changement, car un Villiers qui n’en a pas commis ou un Antony qui a refusé de cautionner le dernier dérapage de Le Pen aurait subi la même opposition. Si même pour une séance inaugurale on veut changer le règlement, il y a a craindre pour tout ce qui concerne des enjeux plus importants. D’ailleurs, il n’y a même pas besoin de faire dans la prospective : le Danemark et l’Irlande ont été obligés de revoter respectivement sur les traités de Maastricht et de Nice, l’Irlande est obligée de revoter bientôt, la France s’est fait confisquer son vote, etc. Questionnons les gens en leur demandant si, mis à part leur refus de Le Pen, il est légitime de changer les règles dès qu’elles dérangent.

  5. @ jeanclaude
    La campagne du MPF et de CPNT menée sous la bannière “libertas” ne touchera pas un centime d’euro de la part de Ganley ou de l’étranger.
    Philippe de Villiers est trop attaché à la probité pour se faire prendre au piège du financement. Il a été très clair sur ce point là !
    Ensuite, ils sont tout aussi clairement opposés à l’entrée de la France dans l’OTAN, à l’entrée de la Turquie dans l’Europe… cf les pétitions sur le site Libertas.

  6. plus les loups sont maigres plus ils sont féroces .Qu’ils n’aient aucun élu ,surtout de Villiers ,ça le motivera .

  7. Jean-Claude, si PDV te parait trop proche de l’UMP, c’est juste que quand le gouvernement a de bonnes idées, il les approuve, même si les idées devraient être parfois plus poussés: au moins il y a du changement, peu mais il y en a…
    Il ne faut pas avoir une posture démagogique d’opposition totale, comme le PS.
    Quand ce n’est pas le temps des élections, PDV fait son boulot d’élu en Vendée: les élections sont un moyen, pas un but!
    Et puis, vous savez très bien que PDV n’a pas la même visibilité médiatique qu’un autre politique d’un grand parti avec plusieurs têtes connues…
    Quand aux fonds étrangers et “idées contradictoires”, il faut noter surtout ce qui les rassemble et ce pourquoi PDV s’est allié avec Libertas (et CPNT), à savoir “les lois nationnales et non les lois européennes”.

  8. @Jean
    Pour ce qui est du fait “que le règlement du Parlement européen soit changé pour éviter que Le Pen n’en préside la session inaugurale”, je trouve ça anormal bien sûr. Mais la n’est pas le sujet…
    Et bien sûr que PDV rencontre la même opposition à gauche que JM Le Pen, mais il passe mieux auprès des français et surtout de la (fausse) droite UMP (Fillon, Hortefeux) par exemple.
    Personnellement, quand je défends une idée commune au FN et au MPF, j’ai plus de facilités à dire à mes interlocuteurs que c’est le MPF qui la défend car PDV a des résultats concrets en Vendée en tant qu’élu politique, et n’a pas de provocations gratuites à son actif…

  9. Tout ça est lamentable Nos adversaires ne peuvent que rigoler et ils ont bien raison de ne pas s’en priver.Ecoeuré, écoeurant.

  10. Très bon article de Minute.
    Du simple bon sens.
    Ceratins sont si gaulois qu’ils en oublient que notre combat est contre l’ennemi, pas pour des strapontins et des jeux d’alliances avec les collabos de l’invasion.

  11. Remarquable analyse !

  12. Cyrano, bien parlé dans votre dernier post!!!

  13. Cyrano excellent, tout à fait d’accord avec vous !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services