Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pays : Espagne / Pro-vie

Espagne : la région de Valence prend des mesures pour dissuader d’avorter

Lu sur le blog de Jeanne Smits :

"pour bien mettre en œuvre la « loi d'éducation sexuelle et d'interruption volontaire de grossesse », entrée en vigueur le 5 juillet, qui oblige en son article 17.4 à informer sur « les conséquences médicales, pyschologiques et sociales de l'intervention », le gouvernement de la Généralité de Valence fournira un matériel visuel des plus explicites. Les femmes qui envisagent d'avorter mais qui aimeraient en savoir plus sur la « transcendance éthique » pourront ainsi visionner des images de la gestation, notamment des échographies en 3D, mais aussi des photos et des schémas d'avortements.

[…] S'y ajoute la création d'un comité d'experts chargé d'analyser et de rédiger le corps de normes autonomes nécessaires à l'application de la loi, dans une optique d'extension du droit à l'objection de conscience afin qu'il puisse être étendu aux fonctionnaires qui ne sont pas des professionnels de la santé. […] tout sera mis en œuvre, dans le cadre de la loi, pour garantir que l'on puisse défendre « le droit à la vie » face à la protection « du droit à la non-vie garanti » par la loi d'avortement.

Le gouvernement de la « Generalitat » va aussi créer un service public spécifique pour « connaître, réguler et répondre à tous les conflits et controverses » qui pourraient naître de l'application de la loi : comme la différence d'opinion entre deux parents d'une mineure de 16 ans désirant avorter, ou le cas des mineures qui invoquent le risque de violences de la part d'un parent pour éviter l'obligation du consentement parental. Ce service public sera aussi chargé de mettre en application le programme « Plus de vie » voté l'an dernier par le gouvernement de région pour mettre des freins et proposer l'alternative à l'avortement, tout en coordonnant tous les services compétents pour qu'ils puissent agir souplement et rapidement en ce sens."

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

3 commentaires

  1. Un moment, j’ai cru que c’était Valence en France…
    Mais devant tant de soutien à la vie, je suis allé lire le blog…
    Hélas.

  2. Bravo…
    J’espère qu’ils n’oublieront pas le cas si fréquent , non évoqué ici, des mineures qui avortent , du fait de la seule décision de leurs parents.

  3. rappel: en France le consentement parental n’est pas requis pour l’avortement d’une mineure, depuis longtemps ( avec la “bénédiction” de nos gouvernants bien sûr et l’indifférence des “bien-pensants”)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique