Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Esclavagisme à la française

Environ 150 maîtres-chiens travailleraient en toute illégalité et dans la précarité pour assurer la sécurité des gares parisiennes. Le ministère de l'Immigration a fait savoir qu'il comptait transmettre rapidement le dossier à la justice. Ces maîtres-chiens, venus pour beaucoup de Côte d'Ivoire, du Mali et de Guinée, sont employés par Vigimark, sous-traitant de l'entreprise publique de chemins de fer SNCF. Certains travaillaient sept jours sur sept et enchaînaient seize heures d'affilée.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Lamentable que de pauvres gens vivent dans une telle précarité. Espérons qu’ils rejoindront bientôt leurs chers pays qu’ils n’auraient jamais dû quitter…

  2. On connaissait les vies « de chien » ,avec le progrès voici le temps des vies « de maître-chien » !

  3. Pourquoi ces malheureux viennent-ils quand même en France ? N’y a-t’il pas de maîtres chiens français ?

Publier une réponse