Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

“Escape game” à la Basilique de Saint-Denis !

“Escape game” à la Basilique de Saint-Denis !

Nouvelle profanation dans la basilique des rois de France :

Connaissez-vous les Escape games ? Le principe de ces jeux dernière génération est simple : il s’agit de vivre une aventure grandeur nature dans un lieu insolite, pour se donner le goût du risque, de la peur et du défi à peu de frais. Généralement, un espace réduit voire confiné, dont il faut sortir avec ruse et inventivité, dans une optique de chasse à l’homme, ou de chasse au trésor d’un nouveau genre.

Si un terrain vague ou une friche industrielle peuvent suffire à servir de décor à un escape game, le fin du fin, c’est d’en expérimenter un dans un lieu mythique chargé d’histoire. L’Opéra de Paris, par exemple, prête chaque été ses décors luxueux à ce passe-temps rigolo pour ados prolongés. Il paraît que cela a été conçu pour rapprocher l’Opéra classique des jeunes publics acculturés. On nous permettra de rester sceptiques sur l’efficacité du procédé.

La dernière trouvaille : un escape game est désormais organisé dans la crypte de la Basilique de Saint-Denis… C’est vrai, ça, la nécropole des Rois de France, le lieu millénaire de sépulture de nos anciens souverains, quel cadre rêvé pour une partie de cache-cache ! « Les caveaux des souverains, la crypte… cela ne se refuse pas ! », vante la page consacrée au jeu sur le site de la basilique. Vous pourrez ainsi déambuler avec bonheur, au milieu des restes des quarante-deux rois, trente-deux reines, soixante-trois princes, et dix serviteurs du royaume, dont les tombeaux furent profanés par les révolutionnaires en 1793. Leurs restes, jetés pêle-mêle dans une fosse commune, désormais masquée derrière une imposante dalle de marbre, tentent vainement de trouver le repos…

Eclairage à la bougie et petits effectifs, pour des effets sensationnels garantis, tout cela pour la modique somme de 40 euros. Pourquoi se priver ? En faisant un peu d’humour noir, on pourrait dire que Mérovingiens, Carolingiens et Capétiens vont se retourner dans leur tombe, mais de cela les sinistres conventionnels se sont déjà chargés. En matière d’histoire, et plus particulièrement de Révolution française, il y a bien longtemps que les bornes de l’indécence ont été franchies.

La rue Saint-Denis est livrée aux sex-shops, le 9-3 est colonisé au dernier degré, et maintenant la basilique royale sert de défouloir à bobos. Il y a comme une malédiction qui touche à ces hauts lieux de la France très chrétienne… Essayons de nous rassurer : quand on touche le fond, on ne peut que remonter !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

10 commentaires

  1. Tout le problème est d’avoir la certitude de toucher le fond. Hélas, aujourd’hui, rien n’est moins sûr…
    😡😡😡😡😡😡

  2. Si l’Etat (en l’occurrence, la commune de Saint-Denis) est propriétaire du bâtiment depuis la loi de 1905, le curé en est l’unique l’affectataire.
    Autrement dit, se qui se déroule à l’intérieur de la basilique (concert ou autres) ne peut théoriquement advenir que si le curé l’a autorisé.
    La question est donc : le curé affectataire du lieu est-il au courant ? Approuve-t-il ce type d’événement ??

  3. Et bien entendu, je ne pense pas que la mairie de Saint Denis, et encore moins son curé, ne sont intervenus
    pour au minimum essayer de faire comprendre à ces gens, qu’une basilique, nécropole royale qui plus est, n’est pas un terrain de jeu ?

    Quitte à choquer, je dis ici à tous que pour remonter la pente, il va falloir sans doute songer à une action comme ont connu l’Espagne en 1936 ou le Chili en 1973…

    Si nous ne faisons rien, pourquoi le Ciel nous aiderait-il ?

  4. Pourquoi pas à l élysée ou dans une préf ? Oui, c est moins attrayant. Ah si , dans une loge fm, là ça vous glace le sang : épée flamboyante, crânes, symboles de la Cabale, se cacher derrière Jakin oú l autre poteau , excitant, non ?

  5. La première des profanations c est la révolution maçonnique bourgeoise financée par l Angleterre qui l a réalisé, le reste ne fait que suivre cette déchéance. La descente de la France date de cette époque, son dernier sursaut de grandeur a été en 14 avec les jeunes officiers dont beaucoup étaient catholiques, voire monarchistes. Ce régime est d inspiration satanique est plus rien n a de valeur à ces yeux et cela date de 1793….

  6. essayez de proposer cela à la grande mosquée de Paris ….
    J’avais il y a quelques années déjà dénoncé dans le cadre professionnel l’utilisation ludique par certaines agences de la basilique de Montmartre
    La personne avait eu du mal à comprendre et m’a pris pour un fou je pense

  7. “quand on touche le fond, on ne peut que remonter !” Hélas, on peut aussi creuser!

  8. Citation de l’article concernant la basilique Saint-Denis : “Eclairage à la bougie et petits effectifs, pour des effets sensationnels garantis, tout cela pour la modique somme de 40 euros. Pourquoi se priver ? ”

    A quelques heures de l’embrasement de la Cathédrale Notre-Dame, cet article avait quelque chose de prémonitoire.

    J’espère que ces “Escape games” (savent même plus parler français) vont maintenant être Définitivement interdits !

    J’espère que curé, maire, préfet et toutes les autorités concernées l’exigeront sinon, ils porteront une lourde responsabilité. N’hésitez pas à faire suivre. J’aimerais bien relire le SB sur le sujet !

    Meltoisan

  9. Argonne, je vous prie de m’excuser, car je vais en remettre une couche, mais pour moi le dernier sursaut de la France date de 1958… et le dramatique incendie qui a ravagé Notre Dame sera peut-être l’élément déclencheur du prochain sursaut ? Pour ma part, je vais prier dans ce sens !

  10. Amen, espérons le

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!