Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Eric Zemmour viré du Figaro ?

Eric Zemmour
aurait reçu de la DRH du Figaro une convocation à un entretien
préalable
au licenciement. La décision viendrait de Etienne Mougeotte,
Directeur des
Rédactions du Figaro. Eric Zemmour déplairait aux annonceurs !

Comment va réagir Jean Michel Salvator, Directeur de la Rédaction ?

Partager cet article

19 commentaires

  1. Déplaire aux annonceurs!?
    “En voilà une explication qu’elle est bonne”
    Quand on veut tuer son chien, on l’accuse d’avoir la rage, pardon, la peste brune!
    Et on va nous soutenir que la presse est encore libre dans ce pays?

  2. Ecrivez!!!!!!!

  3. Déplaire aux annonceurs ou à Sarkozy ? Par ailleurs, ce qui est un comble c’est que “déplaire aux annonceurs” puisse être avancé comme une raison implacable et tout à fait honorable de licencier un chroniqueur… Quid du lecteur ?

  4. Si vous n’avez pas encore viré le figaro de chez vous ,c’est l’occasion d’y penser.

  5. Qu’elle est belle la sacro-sainte “liberté-de-la-presse” dans cette république!

  6. merci de m communiquer l email en clair(je n ai pas outlook)
    merci
    [cliquez droit, copiez l’adresse. MJ]

  7. Les élections sont passées, la récré est finie, il est urgent de dégager Zemmour qui dit tout haut ce que beaucoup trop de monde pense tout bas !
    Encore un peu de temps et il prouverait devant les tribunaux qu’il a raison ! Il y a des risques qu’on ne peut tout de même pas prendre, soyons sérieux…

  8. M.Mougeotte a attendu la fin de la campagne électorale.
    Mais qui lit encore LE FIGARO? Cela fait sept ans que je n’ai plus acheté ce torchon.

  9. C’est sans doute la fameuse “Liberté de blâmer ” dont le Figaro a fait sa devise. Zemmour en était le seul soupçon qui subsistait dans ce quotidien qui ne plaint pas ses “éloges” au politiquement correct.

  10. Si on supprimait les abonnements institutionnels obligatoires (bibliothèques, entreprises, administrations,…) du Monde et du Figaro, par exemple, on se rendrait compte que personne ne lit vraiment ses trucs en papier.
    Peut être que les lecteurs “militants” achetant spontanément ces journaux seraient aussi nombreux que ceux de Présent ou de VA ?
    Mais sans les gens comme Zemmour ou Rioufol, personne n’ira jamais acheter le Figaro spontanément.
    Avis aux documentalistes : il est temps que cesse la rente de situation des journaux du système. Au moins, peut on délayer les ré abonnements ?
    On peut très bien se passer de ses journaux avec internet, notamment en lisant la presse étrangère qui est bien plus libre et objective que celle de la République…

  11. Qu’ils ne viennent pas pleurer sur les journalistes emprisonnés en Chine…

  12. Sans vouloir vous vexer : et si “on” avait confié à Z. temporairement ce rôle de pétarade agit-prop (bien rémunéré : le jeu en a valu la chandelle) et qu’il l’avait accepté en sachant dès le départ qu’il ne pourrait pas se répéter éternellement (taper ainsi ainsi sur les mêmes clous rouillés c’est lassant à la longue) … et que le but était d’essayer de sauver les meubles UMP?

  13. En outre, cet article publié en février ridiculise une chose à laquelle tient tout gouvernement : le respect de la représentation régionale (même mauvaise).
    Donc, le “Système” a utilisé Zemmour, autant que faire se peut, mais il n’en a peut-être plus besoin.
    De toutes façons, Z. écrit. Cela ne devrait pas lui poser de problèmes de sortir des médias de masse qu’il exècre (dit-il) …
    Exit “l’Antisystème” qui aurait toujours voulu être dans le Système.
    Cet article de février
    Le déclin des Régions
    Eric Zemmour
    27/02/2009 | Mise à jour : 18:19 Réactions(11)
    Elle fut une star. Longtemps, elle symbolisa l’avenir. Les « modernes » de droite et de gauche avaient les yeux brillants quand ils prononçaient son nom en allemand : Land. La Région avait ringardisé le département ; elle devait même remplacer l’Etat-nation, au sein de la glorieuse « Europe des régions ». Si le comité Balladur est écouté, les Régions perdront pourtant leur compétence générale. Leur liberté de se mêler de tout. Cantonalisées, départementalisées. Recadrées sur des missions économiques.
    Les circonscriptions administratives furent historiquement liées au mode de déplacement. Le paysan se rendait à pied dans sa commune, avant de rentrer chez lui, à la nuit tombée. Le chef-lieu du département était de même atteint en une journée de cheval. La région était liée à l’automobile. Le TGV a tué la région. Et redonné des couleurs au colbertisme. Nos Régions ne seront jamais des Länder ou des Generalidades. Rhône-Alpes ne sera jamais le Piémont. Nous n’avons pas cette histoire ; nous ne l’aurons jamais. La France est un peu comme ces pays sous-développés qui passent directement au téléphone portable, sans passer par le fixe, et sautent directement à la technologie la plus récente. L’avenir appartient aux grandes métropoles qui, à l’instar du Grand Paris, peuvent accueillir sans ridicule des sièges sociaux. Lyon, Marseille, Toulouse, Nice, Lille, Strasbourg. Bordeaux pour faire plaisir à Juppé.
    La Région fut un rêve d’élites. Jamais les populations locales ne s’y sont attachées. Au contraire de la commune, mais aussi du département, comme l’a montré la picrocholine guerre des plaques d’immatriculation. La Fontaine aurait aimé l’histoire de la Région : celle de la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf ; et finit par éclater.
    SUIVI DE BIEN DES PROTESTATIONS
    Z. a dû mal lire les écrits de Saint-Simon et mal aussi, la fable de la Grenouille.

  14. Source ?

  15. Z comme Zemmour
    Le journal porte-parole du gouvernement suit les ordres de campagnes: il fallait allécher les électeurs frontistes [entre autres] pour le scrutin. La défaite est [bien sûr] là : le temps de lécher est passé, retour aux articles plats et contrôlés par les nominés du gouvernement.
    La radio dite populiste RTL suivra-t-elle le chemin du Bulletin Officieux?
    Z comme Zemmour est [encore] à la une sur RTL, Dieu que ce qu’il dit est vrai … Et même pas censuré !!

  16. @ picolo …c’est “petit” ce que vous écrivez !
    Figaro …le vrai était barbier à Séville …l’actuel …le plagiaire se veut coupeur de tête à Paris !
    Etienne Mougeotte serait-il sensible à l’air de la calomnie !!!

  17. honteux!!!

  18. Le figaro ? le journal du parti ? Ce papier fade et plat ? ben, ce n’est pas très surprenant, si ? Z. aurait du le quitter depuis longtemps! mais je ne suis pas inquiet pour lui, il devrait s’en sortir sans eux.
    Gardez votre finesse d’analyse monsieur Z.

  19. Le figaro un journal de droite ? tu parle ! En virant Zemmour il rejoint la presse écrite des bobos et gauchiste comme LE MONDE, LIBERATION, LE NOUVEL OBS. ; bref les chantres de la pensée unique et du politiquement correct.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services