Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Eric Zemmour part à la Reconquête de la France

Eric Zemmour part à la Reconquête de la France

Grand succès pour le premier meeting d’Eric Zemmour à Villepinte, avec près de 15 000 personnes, malgré les menaces et provocations de l’extrême-gauche (pas mal pour un rassemblement organisé par des amateurs…). Eric Zemmour a dévoilé le nom de son parti : Reconquête (un clin d’oeil à Chrétienté-Solidarité ?…). Jean-Frédéric Poisson (Via), Laurence Trochu (Mouvement Conservateur), Agnès Marion (ex-RN) ont introduit le discours d’Eric Zemmour. Etaient également présents Christine Boutin, Jean Messiah, Paul-Marie Coûteaux, le député Joachim Son-Forget…

Jean-Frédéric Poisson :

La candidature d‘Eric Zemmour est le résultat de 40 années de renoncement de la droite.

Laurence Trochu :
Aujourd’hui si nous les conservateurs nous engageons aux côtés de, ce n’est pas pour pleurer ensemble un déclin ou déplorer un suicide. C’est pour réaffirmer la nation dans sa liberté, son autorité et son identité.”

Agnès Marion :

“Aujourd’hui je retrouve l’enthousiasme militant de mes 20 ans!”

Revoici le discours :

Nous chasserons des classes de nos enfants l’idéologie LGBT.

Nous redonnerons aux enseignants les moyens de travailler, nous rétablirons leur autorité, nous interdirons l’usage de l’écriture inclusive et nous bannirons toute forme de discrimination positive.

Je suis le seul à établir sans fausse pudeur le lien évident entre l’immigration venue de l’autre côté de la Méditerranée, et les menaces qui pèsent chaque jour davantage sur les femmes françaises, sur leur liberté et parfois sur leur vie.

Je suis le seul à défendre la liberté de penser, la liberté de parole, la liberté de débattre, la liberté de mettre les mots sur la réalité, pendant qu’ils rêvent tous d’interdire nos meetings et de me faire condamner.

Addendum

Bernard Antony communique:

Je précise que la revue Reconquête que j’ai lancé en avril 1989 et qui en est à son numéro 383 n’est pas et ne sera pas la propriété du parti qu’a lancé Eric Zemmour sous le même nom.

Partager cet article

14 commentaires

  1. pour bcp de LR voter Pécresse reste “une évidence”.
    J’avoue que s’il arrive à les en détourner je dis bravo… car je ne sais pas comment il pourrait faire!
    Mais pitié plus d’énarque élevé chez les jésuites (cas de V Pécresse)…

    • Les 100.000 adhérents LR représentent 0,2% des électeurs.
      Si on enlève 39% qui ont voté pour Ciotti, ça ne va pas faire bien lourd.
      Quand aux électeurs LR qui ne sont pas adhérents, ils ne sont pas mariés avec Pécresse.
      C’est aussi une autre évidence.

  2. Après le serment de Villepinte, qui fut une journée historique pour la France, nous pensons évidemment au serment du jeu de Paume. Merci M. Eric Zemmour et les organisateurs. Cela met du baume au cœur.

  3. Y aura t-il encore des gens vraiment de droite pour voter Pecresse en toute bonne conscience ?

  4. PM Coûteaux n’a pas fait “qu’être présent” comme Jean Messiha ou Jonathan Son-Forget : il est monté à la tribune, pour un discours de bonne tenue.

  5. Joachim Son-Forget, pas Jonathan, désolé.
    Mais le nom de Jean Messiha ne s’écrit pas Messiah (ça, c’est l’oratorio de Haendel)

  6. Très belle réussite qui devrait remuer le coeur de tout Français. Ce ne sera pas facile! déjà sur les plateaux télé habituels les increvables loups de gauche déguisés en brebis tentent de faire croire que ce meeting se réduit à des violences – pourtant visiblement provoquées par des opposants à EZ – conséquences inéluctables selon eux de la “brutalité” dont se réclame Z ! Nous sommes en pleine guerre des mots et tentatives de détournement par tous les moyens. Il va falloir résister dur et se battre (par des mots s’entend) mais se battre très très fort. L’enthousiasme propre à la jeunesse est contagieux, laissons nous envahir par cette vague de patriotisme spontané et apportons notre expérience non blasée à cette jeunesse merveilleuse. C’est évidemment en train de s’organiser, les discours de Laurence Trochu, PM Coûteaux, JF Poisson notamment qui ont ouvert le meeting montrent que tous les espoirs sont permis! Quant à Eric Zemmour on voit qu’il a adapté son style à sa nouvelle condition de candidat: Bravo et Merci. Tous avec lui.

  7. Comme vous dites : “organisé par des amateurs”. Le service d’ordre a été inexistant. J’ai participé à une floppée de meetings de JMLP et je n’ai jamais vu un pareil désordre. Les “gentils opposants” de SOS Racisme ont déployé leurs banderoles : jusque là rien de franchement inhabituel. Mais là les choses se corsent, une bande d’énergumènes se mettent à frapper sans aucune retenue : coups de poing, coups de chaises, cuirs chevelus saignants. Aucune réaction efficace d’un quelconque service d’ordre zemmourien. Le tout soigneusement filmé par des caméras pas trop cachées et vidéos passées rapidement sur le réseaux sociaux. BFM, CNews, et LCI, d’abord consensuels, ont fini par se ruer sur ces images dérangeantes. Le sieur Rochebin, de nationalité suisse, s’est particulièrement défoulé. Tout cela, évidemment, pue la provocation. Gageons que ces casseurs sont les mêmes que ceux qui ont pourri les manifs de gilets jaunes et qu’ils sont parfaitement connus des services de police. On ne les identifiera jamais. Le but de l’opération était de déconsidérer Zemmour : amateur (hélas oui), clivant, fauteur de haine raciale et de trouble public, adepte des méthodes brutales, etc… De quoi choquer le bon populo. Organise-toi Eric !

    • Vous avez raison sur le service d’ordre mais Zemmour n’a pas un grand parti derrière lui comme Le Pen. En tout cas, cela me conforte dans mon opinion de voir qu’il reçoit un peu le même traitement que Le Pen.

    • Au temps pour moi. Il semble que les casseurs n’étaient pas des provocateurs stipendiés mais des activistes nationalistes au zèle excessif, menés par un garçon sympathique et bouillonnant d’énergie mais qui a déjà chopé six mois de prison avec sursis . A confirmer. Le fantomatique service d’ordre du candidat les aurait même remerciés : “heureusement que vous étiez là”. C’est une mauvaise politique, contreproductive, qui fait fuir les électeurs modérés, la majorité. Il faut donc un vrai service d’ordre, organisé, entraîné, discipliné, hiérarchisé, efficace. Au boulot,Z !

  8. Amateur ? Que mettez-vous en face ? Professionnel ? Donc professionnel de la politique ? Mais c’est ce qu’on ne veut plus. Ces discours bien lissés, ces journalistes bien gentils dans les interviews, ces politiques caméléons qui s’adaptent aux opinions sans en avoir eux-mêmes. C’est fini !

    Amateur, c’est un compliment, Zemmour sort de nulle part et déjà fait trembler tout le système.

    Il n’y a plus de tolérance pour ce gauchisme qui a tant intimidé la droite depuis 40 ans, qui a tant abîmé la France et participé à son déclin, si intolérant lui-même avec tout ce qui pourrait ne pas penser comme lui.
    Zemmour siffle la fin de la récré.

    C’est brutal mais c’est vital.

    • Zemmour c’est un peu un remake de Jean-Marie Le Pen, comme il y a des remake de films de Pagnol alors que la Provence n’est plus tout à fait la même. Du passé faut-il faire table rase ? L’expérience accumulée par nos anciens est-elle inutile ? L’amateurisme est-il la règle d’or ? Personnellement je ne le crois pas. D’autant moins que nos ennemis, eux, sont devenus de vrais pros de l’anti-France. Zemmour semble avoir des atouts que JMLP n’avait pas. A lui de ne pas les gâcher … par amateurisme politique.

  9. J’ai l’image d’une vieille maison ,dont on vient d’ouvrir les volets et les fenêtres ,pour y laisser rentrer un bon air et la lumière ,pour assainir et chasser cette moisissure politique ambiante !
    Merci Éric Zemmour ! 🇨🇵

  10. Voilà, nous sommes le 15 décembre, le chef des zouaves, parfaitement connu des services de police, interpellé chez lui. Pas besoin d’antifas, les zouaves font le boulot. Totalement contreproductif. Z doit structurer son service d’ordre et ne pas laisser faire une quelconque milice “wagner”. A quoi sert de rassembler 15000 personnes enthousiastes si on donne à l’extérieur une image de brutalité et de chienlit. Pécresse, cette young leader pasteurisée, invite un millier de figurants bien comme il faut à la Mutualité, et les gros médias couvrent d’éloges sa maîtrise politique. Cherchez l’erreur !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services