Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Culture

Eric Zemmour : On empêche désormais le passé d’éclairer l’avenir

Eric Zemmour : On empêche désormais le passé d’éclairer l’avenir

Eric Zemmour a été interrogé dans Famille chrétienne concernant son dernier ouvrage. Extrait :

Toute ma vie j’ai vécu avec l’histoire de France. Mais « quand le passé n’éclaire plus l’avenir, l’esprit marche dans les ténèbres », dit Tocqueville. Je pense qu’aujourd’hui nous y sommes. On empêche désormais le passé d’éclairer l’avenir. On a voulu, délibérément, effacer l’histoire de France. On nous raconte une Histoire qui n’a pas eu lieu pour mieux taire l’Histoire qui a eu lieu. Et comme je considère que l’identité de la France repose sur son Histoire, je pense indispensable de rentrer dans cette bataille historique.

Ces historiens « déconstructeurs » que vous dénoncez, ne répondent-ils pas au roman national, qui plaquait des notions du XIXe  sur des situations historiques, comme la nation chez les Gaulois ignorant cette notion  ?

Je lis les historiens contemporains, je les cite. Mais je leur reproche non d’avoir un biais idéologique, tout le monde en a un, mais de prétendre qu’ils n’en ont pas et qu’ils sont scientifiques. « Nous sommes la science ! » C’est de l’usurpation. Quant au roman national, il faut en effet le contester, et je le conteste, mais on a le droit de contester aussi les déconstructeurs et de ne pas se contenter d’une histoire de France en miettes où il n’y a pas de nation, mais que des minorités et des individus. Un historien est quelqu’un qui aide à donner forme à un pays et à une civilisation.

Partager cet article

2 commentaires

  1. Ce commentaire me fait penser aux fortes remarques de Charles Péguy au sujet de l’impossibilité pour l’Histoire d’être objective ( dans “Clio”). Les vues d’Eric Zemmour sur la questions me paraissent, comme celles de Péguy, tout à fait conformes à la réalité des choses.

    Car l’histoire 100% “scientifique” conduit à la dématérialisation de ce qui est advenu aux hommes le transformant ainsi en abstraction. Cette soi-disant “objectivité”, en négligeant ainsi tous les aspects non “scientifiques” de l’Histoire, se révèle donc moins “scientifique” que l’Histoire “subjective” qui, elle, ne les ignore pas.

  2. un juif qui défend la civilisation chrétienne, ses valeurs, ses traditions! tandis que le pape et de hauts dignitaires de l’épiscopat français loue l’islam…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services