Bannière Salon Beige

Partager cet article

Éric Zemmour : « L’islamophobie n’existe pas, ce n’est pas un délit. On a le droit de critiquer, on a le droit même de détester l’islam »

Liberté d'expression

Partager cet article

7 commentaires

  1. Cela devraît être logique, vu que pisser dans un bénitier est applaudit par le dictateur.

  2. Au train où vont les choses, l’islamophobie va bientôt être strictement interdite, de par ordre de la CEDH (Cour Européenne Dhimmie contre les Hommes)… par contre, et comme nous l’avons remarqué, la christianophobie serait plutôt largement encouragée !

  3. Ce genre de débat est pipé dès lors qu’on considère la liberté comme une fin en soi. La liberté a été accordée par Dieu à l’homme comme un moyen pour accéder à son bien si ce n’est au Bien. Nous avons la liberté de choix des moyens pour atteindre le Bien mais pas celle d’accomplir le mal dans lequel d’ailleurs je range le blasphème. L’homme n’est pas programmé pour rechercher le mal ou son mal ce qui serait contre sa nature essentielle et existentielle.
    Alors la question ultime devient alors : qu’est-ce que le Bien et comment puis-je l’atteindre ? Voilà la vraie liberté.

  4. C’est même un devoir de détester l’Islam puisque c’est une religion qui adore le démon !

  5. Vous avez raison mr Zemmour merci de prendre le risque de le dire et d’attaquer le cosmopolitiquement correct.

  6. le meilleur des vaccins, c’est de lire le coran!

  7. De même que l’homophobie, ça n’existe pas, ce n’est pas un délit : on le droit de critiquer et même de détester l’homosexualité, cette pratique contre-nature !…

Publier une réponse