Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Eric Zemmour : “Le fiasco intégral de Marine Le Pen”

Fig

Partager cet article

20 commentaires

  1. Bof…
    La vraie raison de l’échec du FN c’est qu’il est tellement imbu de lui-même qu’il en est incapable de discuter et de trouver un accord de gouvernement.
    Il n’y a pas de mouvement dextrogyre. Il n’y a qu’un pays dont il faut trouver une majorité ; et celle-ci se prend au centre.

  2. Analyse de M.Zemmour lucide et hélas! juste!

  3. Ça devient fatiguant ces articles anti FN de soit disant patriotes.
    Oui MLP s’est plantée lors de son débat, oui elle a trop mis l’accent sur la sortie de l’Euro et alors ? Personne ne la donnait gagnante de toute façon.
    Merci aux électeurs LR qui ont largement voté Macron en suivant piteusement leurs chefs. Tiens ce serait drôle si Macron installait un camp de clandestins à Versailles que ces gens prétendus de droite goûtent un peu les conséquences de leur côté…

  4. Concernant l’article sur la suppression des fetes du 14 juillet , Un grand nombre de pays nous méprisent pour cette raison précise , ici tout est petit et mesquin … minable a vue étroite en somme !
    Le socialo communisme prouve ici une fois de plus que la gauche est une maladie mentale qui conduit a l’effacement et à la négation forcenée de soi même et de tout ce qui est différent du dogme , avec cet état d’esprit ils ont déjà fait des centaines de millions de morts
    Concernant ZEMMOUR , le « fiasco de MARINE est simplement un arrangement du système de même nature que pour les rencontre de boxe truquées : tu te couches et tu continues a entretenir l’illusion de la dualité et de l’antagonisme gauche droite et a vivre de ce fonds de commerce lucratif (JEAN MA ne fait apparemment pas partie de ce complot ) ( ?)
    MLP qui danse la gigue sur la défaite de la France le soir du 2eme tour , c’est simplement obscène et résonne comme une provocation contre les perdants ,qu’elle est censée représenter un masque qui tombe ! elle devrait se méfier car le peuple ouvrier (les « pauvres « sans mépris aucun ) lorsqu il comprendra qu’il a été floué depuis si longtemps brûlera son idole du jour au lendemain
    Que va t il sortir cette fois comme leader de ce chapeau du système ?

  5. “La critique est aisée mais l’art est difficile”.
    C’est facile de critiquer quand on ne met pas les mains dans le cambouis.
    Qu’il se présente et nous ferons comme lui d’excellents critiques : il aurait fallu faire ci, ne pas faire çà…

  6. Il ne fallait pas mettre en avant la sortie de l’euro pour assoir la souveraineté de la France. Ce serait venu de fait et sans faire peur. Il fallait parler de la France et des Français car c’est tout ce que les gens attendaient…Les modalités d’exécution croyez-vous que le franc macron en ait parlé? Jamais.

  7. la France apparaît toujours aux yeux de Bruxelles comme un cancre. Certes, le déficit fin 2017 devrait s’établir à 3% du PIB, juste à la limite de la norme autorisée. Mais, encore à l’automne dernier, Michel Sapin affirmait mordicus qu’il réussirait à atteindre l’objectif préalablement imposé par Bruxelles, soit 2,7%.
    Le locataire de Bercy se félicitait même de pouvoir réaliser « 46 milliards d’économies entre 2015 et 2017 », un montant qui aura cruellement manqué aux budgets de l’Etat, des collectivités locales, et de la protection sociale.
    Or en 2018, prédit d’un œil noir la Commission, le déficit français pourrait remonter à 3,2%, sur la base d’une croissance pronostiquée à 1,7%. Si une telle « dérive » se confirmait, Paris resterait soumis à la procédure de surveillance rapprochée prévue en cas de « déficits publics excessifs ». Aujourd’hui, outre la France, l’Espagne et le Portugal font l’objet de cette procédure infamante.
    Certes, le nouveau président s’est engagé à renouer avec une stricte obéissance aux normes budgétaires européennes. Reste que passer en dessous des 3% semble quelque peu contradictoire avec des promesses de campagne, non pas tant en faveur du monde du travail (qui n’a pas grand-chose à attendre) que des entreprises : M. Macron a en effet promis de pérenniser le Crédit d’impôt dit pour la compétitivité et l’emploi (CICE), soit 20 milliards – une paille.
    Le nouveau maître de l’Elysée compte sur sa réforme choc « du marché du travail » (et donc du code du même nom) par ordonnances pendant l’été pour négocier une indulgence provisoire de Bruxelles… et de Berlin. Le grand argentier allemand, Wolfgang Schäuble, a certes affirmé le 9 mai que son gouvernement « ferait tout pour soutenir Macron » ; mais cela ne signifie certainement pas qu’il faiblira sur les exigences budgétaires.
    Bruxelles qui condescend à « donner sa chance » à la France… Parfois, une brève formule en dit bien plus qu’un long discours.

  8. Marine est comme nous tous, elle n’est pas infaillible, elle s’est plantée lors du débat. De toutes façons, c’était déjà perdu.
    Elle a fait face à une montagne de veulerie, de corruption, de mensonge et elle arrive à convaincre 11 millions de personnes. Elle n’a pas gagné mais cette performance est déjà exceptionnelle. Ne tirons pas sur les ambulances. La présidence Macron comme celle de Hollande va être une catastrophe, un cataclysme, la France sera effacée, humiliée, torturée, martyrisée comme nous l’ont prédit la Sainte Vierge et de grands saints. Tant pis pour ceux qui ont voté Macron, ils vont le payer cher mais ils nous entrainent dans leur abime. A l’heure des comptes, il ne doit pas y avoir de quartier. Il faudra brûler l’ivraie sans aucune pitié.

  9. Dommage qu’Eric Zemmour soit trop peu écouté ; il nous faudrait beaucoup d’extra-lucides comme lui.
    Notre société crève, entre-autres, de la catastrophe qu’est la dévaluation des pères (y compris de Celui qui est aux Cieux). Cette déconstruction, voulue dès la Révolution française, fut amplifiée par Mai 68. Entre la pertinente remarque de Balzac : “En coupant la tête à Louis XVI, la République a coupé la tête à tous les pères de famille”, et le slogan de mai 68 : “Papa pue”, il y a parfaite continuité.
    Tous les pères sont loin d’être parfaits, mais en rejetant le sien, c’est aussi l’idéal de “l’image symbolique du père” (bien étudiée en psychologie) que l’on massacre, et par là même c’est l’ordonnancement de la morale et de la société que l’on déracine.
    L’entourage récent de Marine lui fut aussi néfaste pour des raisons psychologiques, un psychanalyse a pu affirmer, certes trop schématiquement : “Je n’ai jamais vu un seul homosexuel qui ait eu des rapports positifs avec son père”…
    Marine pourra dire : “Le meurtre du père m’a tué”.

  10. Zemmour a entièrement raison.

  11. 13h45: L’extrême droite présente aussi ses candidats
    L’alliance PDF, Civitas et le mouvement de Jean-Marie Le Pen a présenté ce samedi matin à Paris ses candidats aux législatives.
    En direct de Paris pour la présentation des candidats aux législatives de l’alliance PDF/Civitas/comités Jeanne
    Avec JMLP, Carl Lang, Escada

  12. Zemmour est à côté de la plaque.
    Il est indéniable que le FN a suivi une progression constante jusqu’à l’arrêt donné au lendemain du débat.
    Donc ce n’est pas le thème X ou Y qui a été un vecteur de l’échec ou inversement un vecteur porteur.
    Mais alors de quoi s’agit-il ?
    En réalité, Marine n’a jamais été aussi bonne que lorsqu’elle disait qu’elle aimait la France et que c’était la raison pour laquelle elle se présentait. Elle n’a jamais été aussi bonne lorsqu’elle disait aux Français qu’elle voulait être la Présidente des Français.
    C’est cela qui n’a pas été perçu pour le débat et qu’elle n’a as dit au débat et que secrètement tout un chacun espérait qu’elle redirait au débat…. tellement tout un chacun savait qu’elle écraserait son adversaire si elle ressortait encore une fois cette évidence qu’elle avait déjà fait ressentir à tous lors de précédentes émissions..
    Marine a toujours toutes ses chances et le FN avec elle si pendant ces Législatives les Français ressentent à nouveau le message !

  13. Contrairement à Asselineau, Le Pen n’a pas su expliquer pourquoi il fallait quitter l’Union Européenne. Un peuple ne peut décider de son avenir que si ses souhaits sont pris en compte. La commission européenne les en empêche. Ses directives doivent être suivies. La France n’est donc plus un pays démocratique, mais vassal.
    La Bretagne qui a voté principalement pour Macron en est même à offrir des trains gratuits pour que les clandestins musulmans puissent de Quimperlé ou de Riec-sur-Belon aller à la mosquée.
    http://breizatao.com/2017/05/04/riec-sur-belon-train-gratuit-pour-les-clandestins-soudanais-et-afghans-pour-prier-a-la-mosquee-de-lorient/
    Les Bretons étaient déjà ceux qui avaient le plus voté pour Le Drian, celui qui contre toutes les lois internationales, participa activement au chaos en Syrie et indirectement au génocide des chrétiens par son allié les islamistes.
    Bref, qu’ils ne viennent pas se plaindre ensuite si des rixes arrivent. Ils l’auront bien cherché.

  14. Le vrai score de Marine Le Pen (métropole moins l’IDF), en France profonde, c’est 36,80% !
    A peu près ce qu’annonçaient les sondages, le lendemain du 1er tour. Le débat n’a pas été aussi mauvais qu’on a bien voulu le dire. Il était à la hauteur de Macron, qui n’a cessé de mentir et d’être arrogant et insultant. Sur les 3er quarts, Marine est pugnace et déstabilise l’enchanteur. Ce n’est que vers la fin qu’elle cafouille et semble perdre la main.
    Beaucoup d’indécis en ont tiré profit pour se réfugier dans l’abstention. La vérité, c’est que le “front républikin” est toujours dans les têtes.
    Par rapport aux régionales, le FN progresse partout, sauf en PACA ! En IDF, il passe de 14,02% à 21,27%
    Ne soyons pas complices du système, des médias et des partis de l’oligarchie !!!

  15. Zemmour a tout compris et le dit très bien.
    MLP est devenu un problème pour le FN. Après cette déroute, elle a perdu toute crédibilité : chacun voit bien son incompétence crasse. Soyons sérieux et changeons de dirigeant. Il n’y a pas que Marine au FN. Dans les autres partis politiques, quand le chef perd et fait perdre son mouvement, le chef se retire et est remplacé. Pourquoi pas au FN ?

  16. Rendons grâces à MLP d’avoir défendu la France avec autant de bravoure. Elle était seule contre tous à batailler sous une pluie de coups bas et vicieux. Elle défendait la Patrie contre le NOM, elle mérite notre respect et la critiquer n’a aucun sens, puisque le combat continue et que ce Nouvel Ordre maudit sera écrasé en finale.

  17. MLP ne mérite pas cet excès de déshonneur; par contre quid du comportement opportuniste des électeurs qui jusqu’à quelques semaines des élections se préoccupent de l’intérêt général et de l’avenir de la France puis lorsqu’il s’agit de mettre leur vote en conformité avec leur générosité, au “chant du coq électoral” trahissent leur pays et la dirigeante du seul parti à le défendre.
    La préservation de la rente et de l’alloc. explique en grande partie la baisse des intentions de vote en faveur de Marine Le Pen dans les semaines qui ont précédé les élections.
    Si l’on considère notre Régime du point de vue des élites, nous sommes en Oligarchie; si l’on considère notre Régime du point de vue des deux tiers de notre peuple, nous sommes en Judacratie.

  18. @jejomeau 14h29
    Hélas il ne suffit pas que les français “ressentent” ce que Marine n’a pas proclamé au débat.
    Dans un débat, l’amour de la France ne doit pas rester un sentiment non-dit, se contenter même de le suggérer serait le trahir. Marine aurait dû en témoigner fortement ex-cathedra. Face à un gus qui ne re-connaît même pas la culture française, et qui nous accuse de “crime contre l’humanité” (s’étant traduit par une très forte hausse des populations soi-disant “victimes”!) elle aurait fait mouche.

  19. Comme d’habitude le Fn ne veut surtout pas du pouvoir régalien.. Ils ont tout à fait raison, la PME familiale n’a pas besoin de s’embêter avec cette ignominie qu’est la conduire d’une république illégitime.

  20. Solange a raison. Même si MLP a gentiment fait son petit boulot, elle doit maintenant céder sa place. Il ne peut y avoir de dynastie Le Pen, de légitimité républicaine incarnée par une famille. Soit c’est le retour aux Bourbons, soit c’est le choix au mérite et à l’efficacité. Nous ne sommes pas en Corée du Nord.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services