Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Immigration

Eric Zemmour à Jean-Frédéric Poisson : “Dans quelques années, tout le monde sera pour la préférence nationale”

"Ainsi donc, pendant que nous en avons le temps, faisons le bien envers tous, et surtout envers les frères dans la foi" (Saint Paul, Galates 6-10)

Jean-frederic_poisson_brt1_01_01Jean-Frédéric Poisson était l'invité de l'émission Zemmour et Naulleau le 19 octobre dernier. A cette occasion, Eric Zemmour a mis Jean-Frédéric Poisson devant ses contradictions (à partir de 25'20''), plusieurs fois exprimées ici par des lecteurs du Salon beige. Il lui a notamment reproché de se mettre dans la situation intenable, par la mécanique des primaires, de devoir soutenir Alain Juppé (ou même Nicolas Sarkozy) alors qu'il défend des convictions totalement opposées. L'expression utilisée est même dure : "En fait, vous allez vous coucher devant Juppé !"

CwbsoJ7XUAAA6V-Autre exemple, la préférence nationale est donnée en exemple par Jean-Frédéric Poisson comme point de désaccord profond avec le Front national. Eric Zemmour lui explique que cette idée va pourtant se développer :

"Aujourd'hui, la préférence nationale, qui était honnie dans le débat politique français, c'est le premier ministre anglais, un conservateur, et pas du tout un nazi, qui va l'imposer. Et vous allez voir, je prends les paris, dans quelques années, tout le monde sera pour la préférence nationale. Tout le monde exigera qu'il y ait une primauté et une prééminence aux salariés nationaux français ou britanniques en Angleterre. Tout le monde exigera une différence de traitement entre les étrangers et les Français pour les allocations sociales. Ca va aller très vite maintenant que les Anglais ont donné le La (…)"

Il est vrai que la notion de préférence nationale revient dans le débat politique  :

Grande-Bretagne : vers une préférence nationale pour les travailleurs britanniques ?

Theresa May veut instaurer la préférence nationale sur les embauches

Faut-il une préférence nationale pour le versement des aides sociales ?

La «préférence nationale light» au menu de Bruxelles

"La rencontre, où il sera question de «la préférence nationale light», aura lieu ce mardi 25 octobre et doit permettre de s'informer mutuellement à ce sujet ainsi que de discuter des éléments encore à éclaircir. Un haut fonctionnaire européen a confirmé cette information (…) La «préférence nationale light» a été abordée il y a une semaine par les ambassadeurs de l'UE. Ils se sont basés sur un premier avis juridique d'experts de l'Union européenne."

Même Christian Estrosi, qui a toujours combattu cette idée lorsqu'elle venait du FN, s'y rallie dans une déclinaison certes régionale mais le principe est le même :

Marchés publics : la région PACA opte pour la « préférence régionale »

41bBw8F-xDL__SY291_BO1,204,203,200_QL40_Théorisée dans un livre par Jean-Yves le Gallou en 1985, La préférence nationale consiste à réserver des avantages sociaux ainsi que la priorité à l'emploi, à qualification égale, aux nationaux. Cette règle est déjà appliquée en France, sans que cela ne choque personne, pour l'accès à la plupart des emplois de la fonction publique et pour les mandats électifs nationaux (député, sénateur, président).

Voici ce que disait Bruno Gollnisch en 2007 :

"L'Eglise qui proclame que tous les hommes sont frères, corrige l'interprétation erronée qu'on donne parfois à cette fraternité universelle. Elle déclare, en effet, que chacun doit aimer particulièrement ceux qui sont nés sur le même sol que lui, qui parlent la même langue, ont hérité des mêmes richesses historiques, artistiques, culturelles, qui constituent dans l'humanité cette communauté spéciale que nous appelons notre patrie, véritable mère, qui a contribué à former chacun de ses enfants. Elle a droit à un amour de préférence".

Partager cet article

29 commentaires

  1. Les Français ont voté Daladier quand les Britanniques ont voté Churchill…

  2. Le débat de la primaire m’a laissé un goût amer, et je suis un peut triste pour Philippe Carhon, avec qui j’ai eu des échanges vifs sur la situation de JF Poisson. Mais voir ce dernier se laisser broyer par La Machine et se coucher devant les diktats, l’interdiction d’avoir une quelconque sympathie pour le FN, ça faisait mal au ventre.
    On n’arrivera à RIEN avec l’UMP, ils sont soumis à je ne sais quel interdit. Participer à cette primaire était un erreur pour JFP, je l’ai déjà dit, et j’ne suis de plus en plus convaincu. Il n’y aura pas d’union des droites , il ne peut pas y en avoir au niveau des appareils. Il ne peut y avoir que victoire du FN sur l’UMP, ou l’inverse, c’est à dire glissement des électorats.
    Je vois mal l’electorat FN glisser vers Juppé.

  3. D’un autre coté, quand vous appartenez à un parti, condition pour faire de la politique, vous devez suivre la discipline du parti : regardez B. Gollnish qui déguste de la couleuvre matin midi et soir à toutes les sauces.

  4. Il suffit de voir les réactions de colère sur un ton catastrophique de tous ceux qui émargent au “système”, dès qu’on parle de préférence nationale !
    Je pense qu’on tient le bon bout… Mais il faudra encore être patient ! Le “système” ne va pas se laisser faire comme ça !

  5. Tout le monde entier est déjà pour la préférence nationale !
    Il n’y a qu’une poignée de pays d’Europe pour la remettre en question par la propagande contre l’avis des peuples et surtout contre l’intérêt des peuples.
    Cherchez quel est le but !

  6. Je ne cesse de répéter que l on ne peut être à la fois chretien et republicain et Mr Poisson en est l exemple vivant . Le pauvre , hier soir , il n a pas existé ; même au temps affiché, les deux bobos de Elkrief et Ferrari ne lui ont même pas accordé le temps auquel il avait droit . Politiquement il aura existé qu une dizaine de jours . Il fut un faire valoir de cette fausse démocratie.

  7. Tous ces candidats LR pour la primaire, tous sans exception, sont tenus par les LOGES,anticléricales et mondialistes !
    Ces mêmes loges qui ont proclamé que le parti à battre était le FN, le seul parti libre des Patriotes et des souverainistes !
    CQFD

  8. La préférence nationale est une idée chrétienne (et donc morale) issue des deux régles:
    a) charité bien ordonnée commence par soi-même= respect de soi avant de respecter autrui
    b) tu aimeras ton prochain (le plus proche des proches=PROXIMUS) comme toi-même (et non les proches PROPINQUUS)

  9. Je suis totalement d’accord avec le commentaire précédent et l’ai déjà exprimé à plusieurs reprises sur ce site, s’agissant de JF Poisson. Par ailleurs, j’ai les mêmes réserves quant à Karim Oukich et Robert Ménard qui veulent faire croire à une possibilité de rapprochement entre le FN et les “autres droites”. Personnellement, je n’en crois rien car ces gens d’appareils, seulement intéresses par leur propre réélection ne voudront jamais quitter le giron protecteur et rémunérateur de la “droite” politiquement correcte et des médias “bien-pensants”.
    Par contre effectivement, l’espoir peut et doit venir de l’électorat, étant entendu qu’il n’est pas captif de ses élites. Le glissement des électeurs permettra au FN de capitaliser malgré les refus obstinés des pseudos leaders de “droite” dont Dupont-Aignan fait également partie et qui parasitent la progression du FN, tout en laissant croire que c’est le FN qui s’isole !

  10. Il faut voter pour Poisson pour montrer le poids politique des catholiques !
    Une victoire de Poisson à 2 chiffres aura une grande conséquence pour l’UMP et même au FN !
    En même temps, il y a un peu du vrai dans ce que dit Poisson: le programme économique du FN est incompréhensible (avec une MML libérale et un Philippot communiste!). Même Robert Ménard le reconnait !
    Votons pour Poisson pour remettre les questions non négociables en avant du débat (cf: Civitas) !

  11. “Participer à cette primaire était une erreur de JFPoisson”, a dit Lionel Bardinet, sauf pour deux raisons : 1- Se faire connaître du grand public (cela lui a donné une tribune extraordinaire). 2- Permettre de mesurer ses partisans en terme “d’abrogation de la loi Taubira” si les sympathisants LMPT font l’effort de voter pour lui.
    Mais effectivement, être dans ce “marigot à crocos” ne sert à rien pour lui et pour la France. Par contre, s’il continue d’y rester après la primaire, il servira uniquement de “rateau à cathos” pour la fausse droite, ce qui serait bien dommage. J’espère qu’il aura le courage de claquer la porte de ce club de nuisibles, tous copains comme cochons, malgré l’apparence de confrontation.

  12. Les socialistes, mondialistes, LGBT, écologistes, Franc maçon vont venir en masse voter au primaire.
    Ce que les catholiques qui sont incapables de sortir de la logique des parties politiques (pendant 2 jours) pour soutenir un candidat catholique ?
    Que tous soient un !

  13. “de devoir soutenir Alain Juppé (ou même Nicolas Sarkozy)”
    Mais Poisson connait-il les liens de Sarkozy avec la CIA ?
    https://www.youtube.com/watch?v=HomV-aCZbrw
    Son père n’a-t-il pas épousé Mme De Ganay ne lui a-t-il pas fait un fils, Oliver Sarkozy ? Quand Mme de Ganay se maria ensuite avec un grand ponte de la CIA, Oliver a vécu avec lui aux USA. Puis il est devenu un des directeurs de la Carlyle qui appartient principalement à la famille Bush et Ben Laden.
    Bref, que Sarkozy suive les projets mondialistes américains n’a rien d’étonnant : vente d’or de la France pour aider le dollar, trahison du vote des Français de 2005 etc…

  14. « Je suis opposé à la préférence nationale, » nous dit J.F. Poisson.
    Ben oui mais Jésus est pour la préférence nationale :
    « Laisse d’abord les enfants se rassasier ; car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. » (Marc 7-26)

  15. La préférence nationale est une évidence pour ceux qui ne carburent pas à la coke. De même que l’avortement de masse est un crime contre l’humanité qui sera jugé comme tel quand les pays européens auront retrouvé leur souveraineté. Quand les scandales de crimes pédophiles impliquant des dizaines de politiciens auront été révélés, les manœuvres d’intimidation du Parlement anti-européen contre la Pologne et la Hongrie apparaîtront comme ce qu’elles sont en réalité: un chantage criminel. La dissolution de la commission dite européenne est d’une urgence absolue.

  16. En Paca, les Républicains et le FN s’entendent sur une motion anti-migrants
    Le texte, qui vise à bloquer l’établissement de «mini-jungles de Calais», a été adopté par une assemblée où la gauche a totalement disparu depuis les régionales
    Il est des sujets sur lesquels les barrières tombent. Depuis que Christian Estrosi a remporté, grâce au retrait de la gauche dans l’entre-deux-tours, les régionales de décembre dernier en Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca), l’assemblée locale est désormais exclusivement composée d’élus de droite et du Front national. Mais si les Républicains (LR) se sont toujours refusés au moindre accord politique avec le FN, il peut toutefois leur arriver de s’entendre pour une alliance de circonstance sur certaines thématiques.
    C’est notamment le cas de la délicate question de l’accueil des migrants, au coeur de l’actualité après les démantèlements de la jungle de Calais et du camp de Stalingrad. Ainsi, une motion visant à mettre «tous les moyens légaux» en œuvre pour bloquer «l’établissement de mini “jungles de Calais”», a été adoptée jeudi sur proposition de la majorité LR. «Accueillir plus de 1000 clandestins d’ici à la fin 2016 semble à la fois irréaliste et irresponsable», énonce le texte, cité par l’AFP.
    * Maréchal-Le Pen accuse LR de «plagier» le FN
    En cause: les quelques centaines de migrants qui doivent arriver en Paca dans les jours à venir. Selon La Provence, «949 places ont été dégagées en plus des 200 qui existaient déjà» dans la région, bien que toutes ne pourront a priori «pas être attribuées cette semaine». «Les centres d’accueil et d’orientation (CAO), dispersés un peu partout dans la région, sont en tout cas prêts», précise encore le quotidien régional. Les principales villes concernées sont Marseille, Port-de-Bouc, ou encore Istres.
    Le FN, qui avait déjà déposé une motion similaire à celle de LR, a immédiatement revendiqué la paternité de l’argumentaire développé par la droite. «Probablement pris de cours par cette initiative et gêné à l’entournure de devoir voter une motion du FN, (Christian Estrosi) a lui-même déposé dans la foulée une motion quasiment identique en un peu plus soft», s’est agacée la chef de file locale du parti, Marion Maréchal-Le Pen. Conclusion: elle juge sa famille «incontournable», et accuse la droite d’en «plagier» les idées. Ce qui n’a pas emêché les élus régionaux FN de voter en faveur de la motion présentée par les Républicains, adoptée à l’unanimité moins une abstention. La motion présentée par le FN a quant à elle été rejetée par la majorité régionale.
    (…) Le Figaro
    «En votant avec le Front National cette motion, le président de la région Paca a déserté le terrain des valeurs, de l’éthique et du sens républicain», a de son côté réagi le Parti socialiste dans un communiqué, accusant la droite de faire «thème et thèse communs» avec l’extrême droite
    – les socialistes ?
    – y’en a encore en paca ?

  17. L’engagement de soutenir le gagnant de la primaire n’a pas été formulé de manière très appuyé par Poisson.
    On conçoit très bien qu’il puisse s’agir d’un soutien de pure forme qui ne trompe personne.
    La Manif pour tous trouve ici une occasion unique de montrer son importance.
    Si les participants à la manif pour tous viennent en nombre voter à la primaire et sont logiques avec eux-mêmes, Poisson arrivera troisième et les tenants du système et leurs journalistes tireront une tronche dont je me réjouis d’avance.
    De toutes les façons, si Ali Juppé gagne la primaire, Ali Juppé sera le prochain président de la République.
    Alors, dois t on laisser la route libre à Ali Juppé?
    Je vous engage tous à venir polluer la primaire.

  18. Votez pour poisson pour montrer le poids de lmpt

  19. Pas étonnant, aux infos ce matin, on entendait “Poisson le grand perdant de la soirée”, tient donc…

  20. NOUS AVONS UNE OBLIGATION DE MOYENS… mais pas de résultat, donc :
    – Voter Poisson au 1er tour
    – Voter Marine au 3ème tour
    Notre conscience nous oblige.
    Le reste n’est que de la tambouille tant décriée par Ph2V.

  21. Voilà la situation des français sous la dictature des socialos

  22. Le plus urgent est et doit être de trouver un logement pour Sandra, maintenant, ceux qui savent où elle est et en sont assez proches peuvent se débrouiller pour agir vite, car c’est indigne de voir une Française ainsi traitée avec son fils.

  23. Je ne partage pas tout avec JF Poisson, mais il est courageux et veut reellement faire sauter le verrou du politiquement correct et le cordon sanitaire (et non l’inverse, conforter l’umps).
    Sa demarche comporte peut-être des défauts mais mérite quand même d’être soutenue. Surtout qu’il s’agit d’une séquence (la primaire), qui n’est pas en concurrence directe avec un vote FN ou autre.
    Je voterai pour lui le 20 novembre et signerai leur charte qui ne m’engage à rien, et ne m’interdit rien pour la suite.

  24. C’est le bon sens même : rappeler, en votant Poisson, qu’on ne lâche rien !!!
    A quoi sert de déambuler sur la voie publique en s’époumonant “on ne lâche rien”, si on n’est pas capable de concrétiser cette profession de foi par un vote ?
    Il est indispensable de voter Poisson pour donner une traduction politique à notre protestation !
    Personnellement, si Poisson ne fait pas un score à deux chiffres, je n’irai plus manifester derrière LMPT !!!

  25. 1. Le Salon Beige nous répète pendant des années que les points non négociables, qui doivent prioritairement déterminer le vote, sont la défense de la vie de la conception à la mort naturelle, la défense du mariage et des enfants, la défense de la liberté d’éducation par les parents. Arrive un candidat, Jean-Frédéric Poisson, qui est irréprochable sur les points non négociables (pro-vie, pro-famille, pro-liberté d’éducation). Ce candidat fait l’excellent choix stratégique de participer à la primaire, ce qui lui donne du temps d’antenne et de parole gratuits et lui permet de défendre, seul contre tous, les points non négociables.
    2. Quelle est la réaction du Salon Beige ? Attaquer ce candidat sur la préférence nationale, point tout à fait négociable. Quelle ironie !
    3. Quelle est la réaction de certains dans les commentaires ? Jean-Frédéric Poisson est franc-maçon. Mince alors, la GDL et le GODF sont décidément prodigieux : ils ont présenté le premier franc-maçon catholique, qui raconte sa conversion en termes touchants et qui est pro-vie, pro-famille et pro-liberté de l’éducation. Modèle hyper rare de franc-maçon !
    4. Conclusion : bon sang, votez Poisson. Certes, s’il perd (mais n’excluons pas un miracle), il sera forcé de “soutenir” un candidat effroyable (Juppé, NKM ou Lemaire), très mauvais (Copé, Sarkozy) ou mauvais (Fillon). Et alors ? Il a annoncé lui-même qu’il soutiendra ce candidat comme la corde soutient le pendu (sans doute un communiqué du style “étant tenu par ma parole, je “soutiens” le candidat X dont je ne partage aucune idée et qui sera une catastrophe pour la France, certes moins pire que Hollande”). Vive Poisson, vive la France !
    5. Conseil au SB : censurez les commentaires ridicules du style : “Poisson est franc-maçon”. Ils ridiculisent notre combat.

  26. La préférence nationale est officiellement adoptée en Suisse depuis longtemps. Il existe même la préférence cantonale.

  27. le département le plus pauvre en France ce n’est pas la Seine saint Denis …
    c’est la Lozère !!!
    la plupart des habitants touchent la retraite agricole (une poignée de riz)
    et les grandes consciences de gauche et de droite s’en fichent pas mal ….

  28. @Florilège
    Je pense que Poisson se serait davantage fait connaître s’il avait rallié le FN.
    Mais je suis comme lui : fidèle à ma parole. Je voterai donc Poisson à la primaire, pour qu’il serve de marqueur. Et après, je l’oublie.

  29. Les bretons appliquent la préférence régionale sans bruit et ça fonctionne pas mal.
    L’UE impose la préférence commununautaire.
    Mais pour la nation, c’est du fascisme. Bien sûr !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services