Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Eric Ciotti : “Le message lancé hier par Valérie Pécresse n’est pas un bon message”

Eric Ciotti : “Le message lancé hier par Valérie Pécresse n’est pas un bon message”

Il n’aura pas fallu plus d’une nuit pour que les incohérences au sein de LR éclatent au grand jour :

L’unité mise en avant par Les Républicains est-elle déjà en train de s’émailler? À l’issue d’une réunion publique à Nice, Éric Ciotti a estimé ce dimanche que “le message lancé hier [samedi, NDLR] par Valérie Pécresse n’est pas un bon message“.

Interrogée sur son programme samedi par nos confrères de TF1, la gagnante du congrès Les Républicains a affirmé qu’elle ne changerait pas son programme pour l’adapter à la ligne d’Éric Ciotti, arrivé second de ce deuxième tour avec 39% des suffrages.

“Je pense qu’aujourd’hui nous devons former un programme de rassemblement. Le message qu’elle a lancé hier soir a étonné beaucoup des gens qui me soutiennent”, a réagi le député des Alpes-Maritimes.

Les candidats d’extrême droite Marine Le Pen et Éric Zemmour ont appelé les soutiens d’Éric Ciotti à les rejoindre. La cheffe du Rassemblement national a appelé samedi les électeurs qui veulent sortir d’une orientation “Macron-compatible” à “participer à (sa) campagne”.

“Je suis dans ma famille, je suis solidement ancré, je sais où je suis mais je l’ai dit à Valérie Pécresse: elle ne pourra pas gagner l’élection si elle n’a pas une droite forte. J’entends prendre toute ma place dans cette campagne”, a rétorqué Éric Ciotti.

Partager cet article

17 commentaires

  1. On m’annonce une information capitale:il y a eu erreur sur la nature du vote chez les Ripoublicains:à quelques jours de Noël,les militants croyaient en fait qu’on leur proposait de choisir leur dinde.

  2. M. CIOTTI, qui appela à voter R. Muselier – dorénavant exLR- nous dit aujourd’hui : « J’entends prendre toute ma place dans cette campagne ». Il parle de la campagne en faveur de Valérie Pécresse, exnonLR. Quand on regarde qui soutient en PACA M. Ciotti et ses déclarations publiques depuis dix ans alors on peut parler d’un bavard inconstant qui en définitive se range du côté du manche en fin de partie. ‘Sens commun’ a enfin pris le bon cheminement : sortir du LRisme nauséabond. Que va faire BELLAMY ? Se taire ? Et Wauquiez ? Je vois mal ces hommes soutenir fermement Pécresse la Girouette sur des estrades ou des plateaux TV. On va assister à des ralliements du bout des doigts ou avec des pincettes et une pince à linge sur le nez autour de la blonde nihilisto-macro-compatible. Imaginons qu’elle plafonne à 12% et Macron à 22%. Imaginons qu’elle monte à 18% et Macron à 18%. Fin janvier 2022 nous allons assister à une démonstration de contorsionnistes langagiers et de naissances de porte-flingues à la mode second couteau.

    • Oui, Vivant, c’est exactement cela. Il faut dire que ce pauvre Ciotti est desservi par son physique menu et sa voix de crécelle. La photo de la grande Pécresse penchée sur le petit Ciotti avec un sourire falso et un air protecteur comme pour le materner préfigure la suite de la campagne. Les 40% de Ciottistes du LR vont-ils accepter d’être considérés comme des parents pauvres ? Ciotti semble vouloir s’incruster au LR, cela tient à sa nature faiblarde. Ses troupes, s’il en a, ne le suivront pas dans cette impasse. Et Wauquiez ? Il est d’une discrétion de violette. On ne le voit pas sur les estrades. On ne l’entend pas. Pas d’embrassades. Que mijote t-il ? Les cartes vont être rebattues en janvier et février. Malgré nos préventions à l’égard des sondages il faudra tout de même les suivre de près.

    • Je crois qu’en matière de politique, et généralement d’idées, il ne faut pas “jeter le bébé avec l’eau du bain” : si Eric Ciotti n’est pas exempt de défauts (qui peut prétendre l’être ?), lorsque par exemple s’être abstenu lors du vote de la loi “die de bioéthique”, il faut honnêtement lui reconnaître le courage de s’être prononcé à rebours du discours progressiste de ses 3 collègues de LR lors de leur “congrès”, et d’avoir montré de la sympathie pour Eric Zemmour, et de grandes similitudes avec son programme. Il ne faut pas non plus oublier qu’avec près de 40 % en finale, ce n’est pas si mal, et que si tous ceux qui ont voté pour lui décident de ne pas voter pour LR à la présidentielle mais choisissent un champion selon leur coeur (devinez lequel), la candidate LR aura bien du mal….
      Finalement je pense que c’est plutôt Madame Pécresse qui ne joue pas le jeu et qu’il faudrait critiquer : logiquement elle devrait modifier son programme pour que celui de Monsieur Ciotti y soit aussi présent. Macron en jupons, apparemment elle en a décidé autrement, décidant autoritairement que son avis seul doit compter : tant mieux, car nous voici prévenus. Je pense que c’est un message clair pour tous les électeurs vraiment de droite, qui vont se tourner vers un autre candidat dont les principes n’ont pas varié au gré du vent.

      • Oui Monsieur. Je partage votre analyse. Je ne suis pas certain que tous les votes bioéthiques de M. Ciotti vous plaisent. Zemmour l’a fermement appelé ce soir. Prenons Dhiers qui travaille pour Zemmour, c’est un LR qui vient de voter deux fois pour Ciotti. Entre certains LR et Zemmour il n’y a aucune barrière ni saut à faire pour passer de l’un à l’autre. Regardez aussi ‘Sens commun’, rebaptisé, qui est chez Zemmour, tout comme Pilard. C’est Ciotti qui est un homme seul chez LR, cela a déjà ‘clasher’ avec la blonde dès ce dimanche car elle est une machine à perdre qui veut simplement le poste de premier ministre et ne pas faire ombrage à Macron. Elle ne veut pas être présidente, surtout pas. C’est ce discours qu’il faut tenir aux LR avant le premier tour. Mais c’est en fait plus compliqué que cela car cela dépend des courbes de sondage. Les LR risquent de voter Macron dès le premier tour, pour être avec le vainqueur, s’ils sentent que Pécresse est perdue. Il faut suivre les meetings de Pécresse. Voir son public et s’il y a des leaders qui montent sur l’estrade pour la soutenir. Bellamy, Wauqiez, Barnier, Bertrand vont-ils assister avec fougue à ses meetings. Elle aura Larcher qui fera aussi les meetings de Macron, en même temps. Macron ne sera peut-être pas au premier tour et peut-être même pas candidat. Il va se prendre le coup de barre mortel des effets secondaires du pseudo-vaccin toxique. Le Japon vient d’interdire la piqûre pfizer pour les enfants, jugée et placée dans la catégorie ‘Toxique’ ! La planétaire religiosité qui tourne autour du produit injecté aux toxicos a du plomb dans l’aile. Le consensus craque de partout. La crise sanitaire arrive avec ses retombées politiques : le produit est inefficace et toxique, ce n’est pas un médicament.

    • Wauquiez a mon avis soutiendra Pécresse. La question est que fera Bellamy ? Pour l’instant il est bien silencieux

  3. Dans l’ensemble, Pécresse est une mauvaise nouvelle pour Macron et une bonne pour Zemmour.

  4. Imaginez la bonne blague d’un deuxième tour
    Lepen-Zemmour…

  5. à bas la République !
    Dieu et le Roi !

  6. d’où vient le vent ? quel est le plus fort, le plus persistant, celui qui rapporte le plus d’électeurs ?
    Valérie attend les derniers bulletins météo, avant ceux des urnes…
    politiques, politiques… quand tu nous tiens !

  7. Valérie Pécresse n’a rien d’une candidate de rassemblement.
    Elle est une bourgeoise parisienne opportuniste, qui ne connaît pas la France profonde.
    Après avoir quitté le parti LR elle y est revenue récemment juste pour les besoins de cette élection. Seulement la moitié des militants l’ont choisie, soit un peu moins de 70.000 personnes, dont beaucoup sont des adhérents de fraîche date. On peut penser que l’esprit militant et le militantisme actif sont faibles.
    Elle part donc avec une légitimité basse.
    Les mines défaites de Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin parlent plus que tout discours. Elle ne pourra guère compter sur leurs soutiens sincères et actifs.
    Elle n’est que le plus petit dénominateur commun.
    En plus il n’y a que 4 mois (126 jours) jusqu’au premier tour de l’élection présidentielle. C’est court pour susciter un mouvement de fond quand on n’est pas attendu.

  8. Est-ce de Ciotti le passage de votre “post” qui se lit; “Les candidats D’EXTRÊME DROITE Marine Le Pen et Éric Zemmour ont appelé les soutiens d’Éric Ciotti à les rejoindre” ? Si vous les trouvez d’extrême droite, expliquez-vous svp.

  9. A lire les commentaires, je me permets de vous donner une clef de lecture éclairante car elle est simple. Pécresse ne veut pas devenir Présidente mais Premier ministre. Le mari de Pécresse est englué dans l’affaire Général Electric. Macron leur dit : je vais faire voter des LREM à votre primaire LR au premier tour principalement. On vérifie la carte territoriale des ‘encartements’ de dernière minute. Pécresse l’emporte et c’est plié pour Macron car Pécresse va faire le front républicain le soir du premier tour. Si Pécresse voulait être présidente elle aurait dit au soir de son élection : ‘messieurs réunissons-nous et bâtissons un programme commun’. Or ce n’est pas ce qu’elle fait et elle caresse le front poli de Ciotti ce jour à Nice. Ciotti est un peu le dindon de la farce et la dinde blonde est déjà dans l’assiette du macronisme. Souvenez-vous de cette clef de lecture pour le mois qui vient.

  10. Ciotti était là pour limiter l’hémorragie des électeurs LR vers Zemmour en cas d’élection de Barnier ou de Bertrand. Pécresse l’a humilié et il rue dans les brancards.

    Lui ne peut pas lâcher LR avant le deuxième tour (il a signé). En revanche, tous ses soutiens de Boyer à Aubert, eux peuvent partir.

    Ses potentiels électeurs eux ne voteront pas Pécresse mais Zemmour.

  11. « elle ne reprendrait pas certaines de ses mesures phares, comme la priorité nationale pour l’emploi »
    Si elle garde la Marseillaise, elle est obligée de tenir compte du couplet 3 de Notre Marseillaise.
    Il faut le lui rappeler.
    « Quoi ! Des cohortes étrangères
    Feraient la loi dans nos foyers !
    Quoi ! Des phalanges mercenaires
    Terrasseraient nos fiers guerriers ! (Bis)
    Dieu ! Nos mains seraient enchaînées !
    Nos fronts sous le joug se ploieraient !
    De vils despotes deviendraient
    Les maîtres de nos destinées ! »

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services