Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Immigration

Eric Besson, le ministre d’un peuple qui n’existe pas

Du ministre de l'immigration et de l'identité nationale, hier, à La Courneuve :

"la France n’est ni un peuple, ni une langue, ni un territoire, ni une religion, c’est un conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble. Il n’y a pas de Français de souche, il n’y a qu’une France de métissage".

On comprend mieux la dénomination du ministère : l'immigration est l'identité de la France.

Partager cet article

29 commentaires

  1. Besson est un monstre qui a vendu son âme au diable.

  2. Il n’y a pas de Français de souche, l’herbe n’est pas verte, la neige n’est pas blanche. Vous me répèterez cela dix fois par jour jusqu’à ce que vous en soyez convaincu.

  3. Hallucinant.
    Il devrait céder sa place de suite au membre d’une minorité victime du racisme, du fascisme, de la discrimination, et patin et couffin…
    …comme toutes les personnes prêchant la discrimination positive.
    Mettre ses actes en accord avec ses idées.
    Prêcher par l’exemple, hé hé…

  4. Il parle à ceux qu’il voudrait compter parmi ses prochains électeurs?
    Mais il rève !

  5. Non, mais c’est hallucinant ! Enfin, il est pardonné, c’est un homme de gauche. Miséricorde…

  6. Comment peut-on dire ou ecrire de telles idioties ! De la part d’un ministre de la République !! Ce gouvernement est le pire que les Français – et j’en fais partie – ont élu ! Il faut arrêter cette folie diabolique!

  7. C’est quand on a commencé à verser en trop grande quantité de la culture coranique que le métissage s’est mis à faire des grumeaux. Comme ils sont de plus en plus gros, ils ont de plus en plus de mal à passer…

  8. Il est de plus en plus abscons ce Besson.

  9. On a vraiment de drôles de ministres d’Eric Besson à Frédéric Mitterrand… cela laisse songeur.

  10. Quand un élève écrit sur sa copie « 3+3=5 », ou « la Seine prend sa source au mont Gerbier de Jonc », il peut l’écrire, et il croit sans doute très sincèrement que c’est vrai.
    Cela n’empêche pas que n’importe qui peut l’enjoindre de revoir sa copie vite fait bien fait, d’aller relire son cours ou d’ouvrir son dictionnaire.

  11. en fait ils devraient même supprimer le mot « France »
    autant dire
    « rien »

  12. Définition du Brésil pour les brésiliens:
    (du PFL au PT) (c’est-à-dire de la Droite à l’extreme-gauche)
    le Brésil est un peuple (trés importante notion do « povo brasileiro » toujours entendu dans une acception positive )
    Qui a une langue: le portugais (ils ne disent pas le brésilien mais toujours ,et avec fierté , »le portugais »)
    Un territoire : c’est la notion da « fronteira » , qui sous-entend une idée de conquête surtout sur le plan symbolique et psychologique (conquérir au sens d’étendre la civilisation)
    Il n’y a que pour les religions et les races qu’est reconnue la notion de métissage,mais avec cette différence: au Brésil, tout le monde a une religion, alors qu’en France bientot il n’y en aura plus que l’islam
    autre différence avec la France?
    Ce métissage réussi (contrairement au nôtre qui est trop rapide, baclé et imposé)a créé une dynamique parce qu’il s’est fondu dans l’idée de Nation, avec pour conséquence un pays en pleine croissance tandis que le nôtre resemble à l’avion d’AF qui effectuait la liaison Rio/Paris
    Merci à nos penseurs
    Ils peuvent être tenus pour les responsables de notre déclin
    C’est une honte
    (comme on dit là-bas: uma VERGONHA)

  13. @ Bébert
    Symphatique le Brésil, mais le gouvernement vient de faire passer une loi qui érige l’homosexualité en religion d’état.

  14. Je trouve consternantes les déclarations de cet individu.
    Ces déclarations de la part d’un ministre en exercice, sont de la trahison, elles sont contraires au préambule, à l’article 1er et à l’article 5 de la constitution.
    Dans un état de droit, cela devrait entraîner immédiatement la démission du gouvernement et l’engagement de poursuites contre la personne.
    L’article 415-11 du code pénal dispose
    « Le fait, par promesses, offres, pressions, menaces ou voies de fait, de provoquer directement à commettre l’un des crimes prévus au présent chapitre [trahison des intérêts de la nation], lorsque la provocation n’est pas suivie d’effet en raison de circonstances indépendantes de la volonté de son auteur, est puni de sept ans d’emprisonnement et de 100000 euros d’amende. »
    Car l’article 410- 1 dispose : « Les intérêts fondamentaux de la nation s’entendent au sens du présent titre de son indépendance, de l’intégrité de son territoire, de sa sécurité, de la forme républicaine de ses institutions, des moyens de sa défense et de sa diplomatie, de la sauvegarde de sa population en France et à l’étranger, de l’équilibre de son milieu naturel et de son environnement et des éléments essentiels de son potentiel scientifique et économique et de son patrimoine culturel. »
    Le sang des morts et des blessés de Verdun et de la deuxième guerre mondiale, des guerres coloniales aura coulé pour rien.
    La France subit un terrible châtiment dû en particulier à la protection et la promotion de l’avortement par l’Etat et maintenant à la destruction de la famille et du mariage.
    « On ne peut penser qu’une société puisse combattre efficacement le crime quand elle le légalise elle-même dans le cadre de la vie naissante. » Benoît XVI cité par Jeanne Smits.

  15. Besson, le ministre qui n’existe pas…

  16. C’est même de la haute trahison !
    Vite la vraie droite avec un référendum sur l’immigration !

  17. le navire prend l eau:ce qu il dit me remplit d espoir!en effet plus ils se croient tout permis plus le signe de la revolte monte!
    vive le roi
    montjoie saint denis!

  18. pour moi la France est une patrie, ma patrie, pour laquelle mon gd-père s’est battu a Verdun et mon beau-père de Bir-Hakeim à Strasbourg. elle le restera malgré les élucubrations de M. Besson, qui ne sont d’ailleurs peut-ètre pas aussi graves que nombre d’autres décisions gouvernementales,ou européennes, moins médiatisées et qui nous plombent la vie quotidienne. (je suis agriculteur)
    Quant aux Français de souche, ils existent n’en déplaise à M le ministre,ils n’ont pas plus de droits et devoirs que les autres Français, mais pas moins non plus.
    Ils sont juste de souche française, comme on est le descendant de ses ancètres et pas celui de ceux de son voisin.
    je connais plein de gens qui sont fiers d’ètre français, et tout autant de l’ origine hors de France de leurs ascendants.
    M Besson lance là une entreprise de destruction de la France en qlq sorte!
    Et sur les ruines, quel avenir pour nos petits enfants ?

  19. Quelle honte besson !

  20. Le châtiment de Dieu, semble – t’il, passe par les inepties des sans – Dieu, et leurs ravages.

  21. C’est une véritable honte. Même (surtout…) du point républicain il y a un principe d’unité. Parler de « conglomérats de peuple » est complètement anti-constitutionnel.

  22. Paris confirme les Propheties de Marie Julie JAHENNY. La France deviendra mahomete….

  23. Le sang des fils de France morts pour la France crie vengeance contre Besson !

  24. Ce petit homme, cet illuminé promu ministre au sein d’un gouvernement de collabos, un jour, devra répondre de ses actes

  25. « un conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble » : on nous a demandé notre avis à un moment donné ?
    Le peuple français n’existe pas, mais il est composé de « peuples » qui eux existent : quelqu’un pourrait-il me dire quels sont ces « peuples » ?
    C’est du pur communautarisme modèle Liban ou Balkans. Quand on connaît le succès de ce modèle dans ces deux régions…

  26. « Mon nom est Légion, car nous sommes plusieurs. » dit l’Enfer par la bouche du possédé, au verset 9 du chapitre 5 de saint Marc.
    À la Fin des Temps les démons portent des costumes-cravates et veulent se faire appeler « Monsieur le ministre».
    La Légion parle ainsi par la bouche du possédé (éternellement, car l’Enfer est comme Dieu) et elle nous annonce la Bonne Nouvelle de la damnation dans un « conglomérat de peuples » : « le peuple français n’existe pas, la langue française n’existe pas, l’hexagone n’existe pas, le christianisme n’existe pas ».
    Rappelons nous l’adage : « Il n’y a pas de Haine, il n’y a que des preuves de Haine éternelle».

  27. A l’intention des responsables.
    Je trouve et je ne suis pas le seul, que vos pointillés pour séparer deux commentaires devraient se trouver sous le nom de l’auteur et non dessus. Cela crée la confusion.
    Ou bien mettre le nom de l’auteur en tête de chapitre.
    Amicalement.
    Merci pour votre travail.
    [C’est le système qui veut cela. MJ]

  28. Un nouveau très bon post de Rioufol sur son blog à ce sujet :
    http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2010/01/bloc-notes-la-liberation-de-la.html

  29. HONTEUX!!!!!!!!!!!!!!

Publier une réponse