Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / France : Politique en France

Entre Marine Le Pen et Bruno Gollnisch, les positions sur l’IVG

Lu ici :

"Dans la bataille pour la succession de Jean-Marie Le Pen au prochain congrès convoqué à Tours, la fille du chef historique se pose en candidate du renouveau contre la tradition. Selon elle, son rival Bruno Gollnisch rêve de rabibocher toute la famille « nationale » éclatée alors qu'elle s'adresse à un électorat populaire en rupture avec les autres partis. « Il fera revenir ceux qui sont partis, Megret, Lang, Bompard, Anthony. [sic : Bernard Antony, NDMJ]» Bref, tous ces représentants de l'extrême droite « tradi » qu'elle a conscience, dit-elle, de « hérisser  » par ses positions plus ouvertes, notamment sur l'IVG. «Les héritiers ne sont pas où on le pense», nous dit-elle."

Il serait temps pour chacun d'expliciter sa pensée sur le sujet de l'avortement.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

24 commentaires

  1. On se sait plus quelle est la position du FN sur la question du respect de la vie. Je crois vraiment que c’est le cadet de ses soucis ; la tactique électoralement payante consiste à laisser croire à chacun ce qui lui fait plaisir.
    Quand Marine est venue à Romorantin dans le cadre d’une réunion avec les adhérents il y a deux ou trois ans, des questions très précises avaient été posées à ce sujet par de jeunes participants sur des petits papiers mais ou bien ceux ci ne lui ont pas été transmis par l’organisateur de la réunion, ou bien elle n’a pas jugé utile d’y répondre.
    A propos de Lang et d’Antony, on peut rappeler que ce point est indiqué sans ambigüité dans le programme du Parti de la France : “remplacer les lois Veil, Roudy, et Aubry par une politique favorisant l’accueil de la vie”.

  2. Attention l’IVG n’est en rien populaire ni jeune, c’est un vieux combat idéologique de vieux 68-ards flétris, maintenu artificiellement en vie par les médias.
    Faut pas que Marine se trompe, ce qui est jeune et porteur n’est pas ce qu’elle voit à la télé…
    Ce serait curieux si elle tombe dans ce panneau, elle qui doit pourtant avoir un sens aigu de la différence pays réel / pays médiatique.

  3. Une raison de plus de soutenir Bruno…

  4. Malheureusement, on ne le saura pas.
    Marine Le Pen, tant qu’elle ne sera pas élue présidente du FN, ne remettra pas en cause le programme du FN.
    Ce programme est très bien concernant le respect de la Vie. On pourra toujours critiquer l’absence de telle formule ou l’absence de telle virgule mais il est clairement pro-vie et va dans le bon sens.
    Certains opposants comme Antony ou Carl Lang jouent sur ces ambiguïtés mais c’est assez artificiel … pour le moment.
    En revanche, je reste persuadé que si l’on veut que le programme du FN reste pro-vie et ne recule pas sur ce point, il vaut bien mieux que Bruno Gollnisch soit élu à la tête du FN. Il ne reculera pas sur ce point.
    Car, pour finir, je pense que Marine Le Pen ne porte pas au fond d’elle même ce combat pro-vie. Elle a fermement critiqué les associations pro-vie dans le questionnaire de catholiques en campagne et trouve ce combat trop “diabolisateur” pour le FN.
    Seul l’avenir nous le dira….

  5. Si on cherche un candidat de conviction plutôt que de tactique, ce sera plutôt Bruno Gollnisch.

  6. Persennellement, dans ce domaine, j’aurais beaucoup plus confiance en Bruno Gollnisch que j’ai déjà vu au moins une fois à la “Marche pour la vie”, que Marine Le Pen qui les a toujours évitées. Au moins, lui, ne craint pas de montrer publiquement ses convictions, tandis qu’elle non. Peut-être a-t-elle peur de froisser ou de perdre une partie de son électorat (tous les natios ne sont pas pro-vie) ou de ne plus être invitée sur les plateaux télés.

  7. Oui mais Bruno Gollnisch veut s’allier avec l’UMP ou n’écarte pas l’idée de s’allier.
    Donc pour l’avortement, le résultat est le même.

  8. l’apparente jeunesse du diable a toujours été trompeuse ,pour DIEU seul le temps ne compte pas .Alors prétendre rassembler sur l’ouverture c’est le piége inépuisable dans lequel bien de politiques ont sombré .

  9. Au cours d’une interview à “Présent”, Marine Le Pen nous avait répondu il y a quelques années préférer créer un climat favorable à la vie tant que “l’opinion” ne serait pas pour l’abolition des lois sur l’avortement (il n’y a pas que la loi Veil). Nous avions demandé si, ce climat acquis grâce à la politique du FN, elle abolirait la loi Veil à terme. Elle avait répondu que non. Tout cela notamment pour éviter que des femmes n’aillent avorter à l’étranger où c’est de toute façon permis.
    Je synthétise mais je pourrai donner la citation concrète si elle m’est demandée.
    Evidemment cela fait plusieurs années. Marine Le Pen a pu changer d’avis depuis…

  10. Au lieu de former deux pseudo-fronts. Mégret, Lang, Martin, Spieler, Antony, Hélie, Bild, Bompard, etc… ce sont des poids lourds sur lesquels il falloir compter si Marine veut gagner !

  11. Je ne partage pas (toutes) les opinions du FN, mais en tant qu’électeur ayant le cœur à droite et catholique soucieux de voir la culture de vie prendre le pas sur sa consœur de mort, je serai évidemment plus satisfait de voir le prof de japonais de Lyon-III plutôt que “fifille”.
    Néanmoins, il semble que cette dernière ait une nette longueur d’avance sur son rival. Dans ce cas, comment réagirait le SB et ses fidèles lecteurs, dont la plupart guettent avec attention l’avènement d’une politique qui les combleraient, tant au niveau sociétal (vie et famille, donc) qu’au niveau partisan ?
    Cela n’engage que moi, mais finalement, je pense que Marine Le Pen présidente du FN serait une bonne chose. Cela aurait le mérite en effet de clarifier les choses.
    De démontrer que ce parti dont on célèbre un peu vite les vertus est avant tout une entreprise familiale.
    De libérer de nombreux catholiques sincères d’un sophisme dans lequel un parti les tient depuis les années 80: “nous sommes contre l’IVG, donc vous êtes avec nous”.
    Il existe d’autres manières de défendre la Vie, et à travers elle, le Bien commun. Et tout comme il existe plusieurs demeures dans la Maison du Père, il n’y a pas de voie unique en politique.
    Plutôt que de prendre sans cesse parti pour les querelles d’ego et d’orthodoxie idéologique de chapelles aigries et dissidentes, le SB (que j’affectionne par ailleurs, cela s’adresse au modérateur !)devrait dire à ses lecteurs: ne soyez plus dupes ! Libérez-vous du FN, du MPF, du PCD, de l’UMP… de toutes ses machines électorales pour revenir au feu de l’Évangile. Soyez profondément libres !
    voilà, ce commentaire très personnel choquera peut-être certaines personnes, notamment des militants engagés que je respecte,mais je pense qu’il serait salutaire pour nous autres “cathos français” de prendre un peu de recul par rapport aux partis et aux idéologies.

  12. Et dans tout ce “fatras”, c’est encore la démocrassie (Pierre Dudan !) qui triomphe !

  13. Marine a toujours déclaré être contre l’avortement, il n’y a même pas de question à ce poser.
    Cela a toujours été clair dans ses propos.
    Elle a défendu le programme d’accueil de la Vie en 2007 pour la présidentielle (adoption prénatale, salaire maternel, référendum sur les lois avortrices) qui est parfaitement cohérent.
    Il serait ridicule de gloser une énième fois sur ce sujet, juste pour nuire à la cohésion du camp national…

  14. Au lieu de poser des questions auxquelles ont déjà été donné des réponses, le mieux serait de lire non ce qui date de qq années mais la réponse faite par Marine le pen au Questionnaires ”Catholiques en campagne” des dernières régionales : nulle différence avec le programme du FN ni avec la réponse de Bruno Gollnisch.
    Toutes ces interrogation sont plus le fruit d’apriori personnels que de différences avérées. Les seuls pro-life occidentaux qui ont fait reculer l’avortement l’ont obtenu pas des étapes longues et des tactiques qui ici, aux yeux des beaucoup de théoriciens, sont réputées comme des renoncements et des refus : or quel est le résultat comparé des Pro Vie Francçais donneurs de leçons et des Pro Life américains depuis 40 ans bientôt ? Relire les récents propos du Président Chilien repris par le SB : alors que l’avortement est interdit dans son pays, il estimait publiquement que pour une naissance il y aurait, je crois me souvenir, un avortement. Comme quoi interdire l’avortement légal ne résout pas tout : c’est rééduquer le peuple, les intelligences et les sensibilités qui précède la loi dans ce domaine. Certes la loi est à abolir, mais ce ne peut être que le fruit d’une longue évolution.
    Il vaut mieux sauver 1/4 voire même 20 % des enfants avortés en qq années par des mesures familiales et d’aides aux mères, etc… que de se bloquer sur une position de principe abolitionniste et illusoire dans l’immédiat.
    On peut rappeler que Bruno Gollnisch lui-même, à juste titre avait dit il y a qq années dans un journal lyonnais que dans l’état actuel des choses abolir la loi Veil n’est pas possible. Je crois me souvenir que B. ANTONY, tout en appelant à l’abolition finale, avait tenu des propos de même réalisme dans une interview il y qq années. Faire reculer l’avortement ne passera pas par des incantations moralisatrices.
    Plutôt que d’instrumentaliser ce sujet conte telle ou tel, il serait plus efficace d’expliquer quelles voies et moyens prendre, et s’y tenir. C’est ce qu’avaient proposé, procéder par étape, aussi bien P de Villiers que C. Boutin et J-M Le Pen lors de la dernière présidentielle.
    Ces fausses querelles ont qq chose de mesquin et de dérisoire, comme le sous entendu permanent au fait que si on est contre la loi Veil on est moins invité dans les grands médias, ce qui signifie sans le dire franchement (ah la cautèle catho tradi !!!) que le talent n’y est pour rien, mais seulement le compromis et la compromission.
    La morale naturelle n’est pas une dague à planter dans le dos des uns et des autres, à partir de raisonnements biaisés.
    Le FN est actuellement plus contestable, si on veut débattre de la Vie et de la famille, quand aussi bien Marine Le Pen que B. Gollnisch défendent le seul système par répartition pour les retraites, anti familial, anti nataliste, et pompe aspirante de l’immigration, me semble t il. Et de plus assez éloigné des principes de la DSE.
    Ce débat, technique, mais fondamental mériterait plus d’attention que les sempiternelles question sur le sujet de l’avortement : car il existe ”des autoroutes du péché” dans d’autres lois et institutions que la loi Veil, et qui créent aussi surement que cette loi inique les mentalités et conditions de l’avortement de masse.
    Tant que les pro Vie français feront du strict moralisme sans envisager ces sujets dans leur globalité politique, juridique, institutionnelle et sociale , ils apparaîtront comme coupés du réel, et ne convaincront pas plus dans 40 ans qu’ils ne l’ont fait depuis 40 ans.
    Avorter c’est tuer : hélas oui. Mais le Chili démontre que sans loi abortive on tue également. Alors comment fait-on hic et nunc ?
    Certainement pas en créant des divisions sur des personnes dans notre camp, comme le font ceux qui opposent le programme du FN à celui des de ses dissidents, rigoureusement identiques : pensons aux femmes et aux mères en difficulté plutôt qu’à la bonne conscience pharisienne de qq uns. L’auto justification au travers d’une prise de distance théâtralisée par rapport à la faute supposée de l’autre n’a jamais rien produit de saint ni de vivant.

  15. Quelles sont les positions respectivesde Bruno GOLLNISCH et de Marine LE PEN sur l’avortement ?
    Celles de Marine LE PEN sont connues depuis longtemps, depuis 2002 exactement, quand interrogée à la télévision sur le sujet au lendemain du second tour de l’élection présidentielle, elle avait déclaré qu’elle était pour le maintien de la loi VEIL. Ses arguments principaux ne tiennent pas :
    – “L’état actuel de l’opinion majoritairement favorable à la légalisation de l’avortement ?” Les partisans de l’avortement n’ont pas attendu le retournement de l’opinion majoritairement hostile au début des années 70 à l’avortement pour militer en faveur de sa légalisation. Il en a été de même pour le PACS : la majorité des Français y était opposée quand la gauche l’a imposé en 1999. Une fois dans les lois, le PACS est entré dans les moeurs et les dirigeants du FN sous l’influence de Marine LE PEN sont désormais pour son maintien.
    – “Comment appliquer une loi interdisant l’avortement alors qu’il est autorisé dans les pays européens voisins ?” Dans ce cas faut-il égaliser la consommation de la drogue sous prétexte qu’elle est autorisée en Espagne ou aux Pays-Bas, imposer le mariage homosexuel parce qu’il est légal en Espagne et en Belgique, autoriser l’euthanasie car elle est en vigueur aux Pays-Bas ?
    Hélas, les prises de positions publiques de Marine LE PEN en faveur de la loi Veil n’ont pas été dénoncées ni par son père, le président du FN, ni par Bruno GOLLNISCH. Celui-ci a pourtant dirigé la rédaction du programme du Front National issu du congrès de 2000. “Inscrire le droit à la Vie dans la Constitution et “Abroger les lois sur l’avortement” étaient les deux premières des quatorze propositions sur la Vie et sur la famille de ce programme. “Abroger le PACS” était la douzième proposition. Achevé en 2000, ce programme n’a cependant été publié qu’en juin 2001, car les LE PEN, père et fille, désapprouvaient les chapitres sur la famille et aussi sur l’Islam, considérés comme “islamophobes”.
    Mais au lendemain de la scission mégrétiste de 1999, les LE PEN n’étaient pas encore assez forts pour s’opposer frontalement aux “catholiques” dont les positions sur la famille et la Vie étaient approuvées par la majorité des adhérents du FN. Dans un questionnaire écrit distribué lors de la préparation du congrès de 2000, les trois quarts d’entre eux s’étaient prononcé contre la loi Veil et contre le PACS. L’accession au second tour de la présidentielle en 2002 et l’élimination de la concurrence électorale du mnr, (1 % aux législatives), ont convaincu les LE PEN qu’ils n’avaient plus besoin des catholiques. Le programme de 2000 a progressivement été envoyé dans les archives. Déjà en 2007, l’abrogation du PACS ne figurait plus dans le projet présidentiel du candidat LE PEN.
    Beaucoup des catholiques, après avoir tenté de résister de l’intérieur à cette évolution, ont alors quitté le FN. Il est à noter que deux des six rédacteurs du programme, Michel Hubault et Thierry Martin, (coordonnateur de la rédaction), ont rejoint le Parti de la France. De même sur les 38 responsables des commissions thématiques du Congrès de 2000, 20 ont quitté le FN.
    Le programme du FN présidé par Marine LE PEN sera dicté par les sondages :
    La majorité de l’opinion est pour la loi Veil, pour le PACS ? Marine Le Pen est pour.
    Les sondages affirment que les électeurs veulent garder la retraite à 60 ans ? Marine Le Pen est désormais pour, même si jusqu’à présent le FN et son père, “la retraite c’est la mort”, dénonçaient cette mesure irresponsable.
    Les sondages affirment que les Français veulent une loi contre la burqua ? Marine Le Pen est désormais en faveur d’une telle loi, alors que jusqu’en 2009 elle avait les positions islamophiles de son père.
    ________________________________________

  16. l’art de vouloir rentrer dans le rang: pour qui travaille-t-elle?
    Ou l’art de diviser pour mieux régner?
    On se croirait au parti socialiste, le parti prime sur l’avenir de la France!

  17. Mme Le Pen a écrit un livre en 2005 “a contre flots” dans lequel elle s’explique très clairement sur ce sujet.Il me semble de surcroit qu’à la présidentielle de 2002 et de 2007 le programme du candidat JMLP évoquait un réferendum.
    En revanche je ne trouve pas de déclaration de Mr Gollnisch indiquant son engagement de supprimer la loi Veil.Pourriez vous me donner les références ?

  18. Et si c’était à nos eveques de se prononcer et de se battre en premier lieu sur ce terrain là? Marine Le Pen sait que l’avortement est un crime, elle dit que l’abrogation de la loi de 1975 n’est pas possible et serait inefficace en l’état.

  19. @ Vincent :”Oui mais Bruno Gollnisch veut s’allier avec l’UMP ou n’écarte pas l’idée de s’allier.
    Donc pour l’avortement, le résultat est le même.”
    sauf que Gollnisch excplique que pour qu’il y ait alliance, il faut un changement d’idées de l’UMP, il n’a pas parlé d’une alliance avec l’UMP en l’état actuel des choses.
    Sur ce thème de Marine Le Pen et l’IVG, on lit tout et son contraire. Il serait bon d’avoir une déclaration de sa part (sans ambiguïté).

  20. Vive le Roi !

  21. Pourquoi de ne pas lire à contre flots?
    elle s’est déja expliqué….
    Je ne comprend pas votre combat.
    c’est vrai que ca coute qd meme 20€

  22. PE lit A contre flot de marine
    et tu auras ta réponse.

  23. @ André Man :
    merci pour la référence.
    Avant que je lise «À contre-flots» et pour tous les lecteurs du SB, est-il possible de connaître sa position sur l’IVG telle qu’elle la décrit dans cet ouvrage ?

  24. @ PE
    Le journaliste et écrivain Jean Madiran, cofondateur du journal Présent, exprimait ainsi son sentiment en 2006 sur l’ouvrage de Marine Le Pen, ”À contre flots” :
    “Ce qui mérite politiquement d’être perçu comme le plus important dans le livre de Marine Le Pen, c’est la force militante de son adhésion aux fondamentaux du nationalisme français, ou plutôt, comme elle l’écrit, à « son seul fondamental, la défense de notre nation et de nos compatriotes ». (…) Le livre de Marine Le Pen confirme avec éclat ce que nous avions vu peu à peu apparaître sur le chantier médiatique, et y exploser cette année : l’image d’un nationalisme jeune, joyeux, sympathique, entraînant ; avec, au milieu de nos décombres politiques, un sourire qui est celui du courage et de l’espérance. De l’espérance permise seulement au courage. (…) Sur le fondamental, Marine Le Pen apporte dans le concert la voix d’une personnalité originale, d’une battante de première ligne, forgée à l’école de la persécution, de la souffrance, du labeur. Elle y a beaucoup appris, elle a 38 ans, elle apprendra encore. Contre les flots hostiles, on lui souhaite bon vent.”
    Jeanne SMITS exprimait elle plus de réserves sur le thème de la loi Veil, tout à fait dans le vrai sur le principe de son illégitimité morale, mais peu convaincante sur le processus politique que les dirigeants de la droite nationale doivent proposer pour faire revenir le sens de la Vie en France, à part la suppression de la loi Veil, dont l’exemple chilien démontre les limites théoriques évidentes et l’échec concret. Car la politique n’est pas que la réaffirmation journalistique de principes, elle est aussi une prudence en action : on ne reforme pas moralement un peuple que par les partis et les élections. Surtout quand l’Eglise a abandonné ce combat, tout au moins jusqu’à maintenant, en France, à de rares exceptions près. JM LP, sa fille et B. Gollnisch ne sont pas des personnalités morales comme auraient pu l’être nos cardinaux et évêques, plus occupés à sauver le business de l’enseignement libre soit disant catholique que de rappeler le tragique qu’est la vie ôtée, même légalement.
    Le débat a été tranché depuis, lors des présidentielles : le FN a une position de reforme graduelle des institutions tendant vers la suppression de l’avortement.
    On peut aussi prononcer l’extinction de l’avortement après 6 heures du soir, comme le proposait Ferdinand LOPE propos du paupérisme : mais encore faudra t il en convaincre les Français…..

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services