Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Endoctriner les enfants le plus tôt possible

Endoctriner les enfants le plus tôt possible

Lu sur IFN :

Après avoir pris violemment le contrôle de la Russie en 1917, Vladimir Lénine et ses camarades communistes savaient ce qu’ils devaient faire ensuite pour assurer leur victoire : endoctriner les enfants russes le plus tôt possible dans l’idéologie communiste. Comme Lénine l’a dit : “Donnez-moi quatre ans pour enseigner aux enfants et la graine que j’ai semée ne sera jamais déracinée.” (Il a également dit : “Donnez-moi une seule génération de jeunes, et je transformerai le monde entier.”)

Les militants LGBT comprennent la sagesse des mots de Lénine et font tout ce qu’ils peuvent pour endoctriner nos enfants le plus tôt possible dans leur idéologie LGBT radicale. La preuve en est partout. Par exemple, l’entreprise “familiale” Disney s’oppose activement à une nouvelle loi de Floride qui interdit aux enseignants d’endoctriner les élèves dès l’âge de cinq ans dans l’idéologie LGBT. Le fabricant de jouets Mattel commercialise des figurines de drag queens et des poupées Barbie transgenres auprès de très jeunes enfants. Target est fier de vendre des vêtements pour bébés et jeunes enfants sur le thème des LGBT. Le week-end dernier, un bar gay de Dallas, au Texas, a organisé un spectacle de travestis “familial” destiné aux enfants et intitulé “Drag Your Kids to Pride”. Lors de l’événement, des enfants ont lancé des billets de banque à des drag queens en tenue légère et sont montés sur scène avec elles. Une enseigne au néon portant l’inscription : “Ça ne va pas se lécher tout seul” était bien en vue sur les lieux. Je ne sais pas contre qui nous devrions être le plus en colère : le bar gay pour avoir organisé cet événement ou les parents dérangés qui y ont emmené leurs enfants.

Ce qui ressort de tous ces efforts de conditionnement, c’est la tentative d’endoctriner les enfants le plus tôt possible. (En effet, les figurines de drag queen de Mattel sont destinées aux enfants dès l’âge d’un an). Pourquoi le lobby LGBT cible-t-il les jeunes enfants ? Parce que les militants LGBT veulent capturer l’esprit des enfants avant que la raison et l’expérience ne les amènent à remettre en question et à rejeter l’idéologie LGBT incohérente et débauchée.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Ah bravo de relayer cette info, sans oublier qu’il ne s’agit pas d’un événement ‘lointain’. L’endoctrinement est à l’oeuvre aussi chez nous, sur le sujet depuis les cours d’éducation sexuelle à l’école. Le mouvement woke s’amplifie en France par les biais des professeurs (crétins eux-mêmes) et des associations (eux, des vrais pervers…)

    Il n’y a pas que les passages piétons ou les Mairies qui sont LGBTéisées.

  2. Complément, car cette info est ‘croustillante’. Rassurez-vous les woke pensent aussi à nos amis les animaux : pour 60.000 €, vous pouvez permettre à votre chien de changer de sexe. Pensez-y !!!

  3. Pourriez-vous écrire Vladimir Illitch Lénine ou Lénine tout court svp? Votre Vladimir Lénine (personne ne l’a jamais appelé comme ça d’ailleurs) renvoie nos esprits contemporains vers le pauvre Poutine qui n’endoctrine pas les petits enfants !

  4. Jusqu’en 1974, dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-II), publié sous l’autorité de l’Association américaine de psychiatrie (AAP), avoir une personnalité et des relations sodomites et lesbiennes, était considéré comme un trouble mental, pour ne pas dire, une maladie mentale !

    Pourquoi, subitement, à partir de la mi-1974, les sodomites et lesbiennes pervers et malades mentaux dégénérés, ont-ils été perçus de manière différente et moins stigmatisante ?

    A partir de 1970, à San Francisco, dans le sillage des révoltes sodomites et lesbiennes, à la suite des évènements du Stonewall Inn, New-York, 1969, des sodomites militants, viscéralement intolérants, haineux, agressifs et hystériques, comme la National Gay Task Force, ont commencé à organiser des actions coups de poing lors de réunions de l’AAP. Ces militants de la gaystapo sodomite, interpellaient bruyamment, brutalement et irrespectueusement, les psychiatres américains présents lors de ces réunions, en les insultant copieusement et en allant jusqu’à leur déclarer publiquement la guerre. A la suite de cette véritable guerre psychologique, menée par ces groupes de sodomites hystériques et très violents, l’AAP, en 1974, modifia son évaluation médicale de la perversion sodomite et lesbienne dégénérée, et la requalifia de “trouble mental” en “perturbation de l’orientation sexuelle” (DSM-II, 7ème éd.). On remarquera l’euphémisation, très politiquement correcte (déjà !), ainsi que la misérable lâcheté et la capitulation totale de l’AAP face aux revendications criminelles et communautaristes de la gaystapo américaine foncièrement intolérante, intrinsèquement liberticide et fondamentalement dégénérée.

    Aujourd’hui, la quasi-totalité de la population occidentale a soit oublié, soit est complètement ignorante de ces faits. Beaucoup d’occidentaux pensent que le mode de vie sodomite et lesbien dégénéré, est parfaitement compatible avec la dignité humaine et ne présente moralement aucun problème. Ce ne sont donc pas seulement les enfants mais c’est toute la société, adultes inclus, qui est manipulée, conditionnée, endoctrinée et amadouée par les relais et gourous médiatiques, politiques et artistiques de la secte communautaristes et criminellement dégénérée des sodomites et lesbiennes pervers. Nous récoltons ce que nous avons semé depuis plus d’un demi-siècle : les fruits très amers et létaux de notre grossière indifférence envers les lois morales de Dieu et de Son Eglise.

    Ne nous y trompons pas : c’est le prélude à l’impitoyable tyrannie de la police de la pensée unique philo-sodomite, de plus en plus présente et envahissante. Cette gaystapo hystérique et criminelle finira par vouloir aller chercher nos enfants et nos petits-enfants chez nous, exactement comme dans la ville où habitaient Lot et ses deux filles. La populace sodomite et lesbienne de cette ville de dégénérés violents, voulait abuser sexuellement des invités de Lot (les deux anges).

    Si nous n’arrivons pas à arrêter de manière nette et radicale, les revendications toujours plus criminelles et abjectes des sodomites et lesbiennes, nous nous préparerons des jours extrêmement difficiles et dangereux.

    • Merci beaucoup de ce long rappel théorique. Vous dites qu’on en est au prélude, mais dans les écoles, les lignes rouges ont été franchies depuis longtemps ! Nous ne nous préparons à rien, les enfants dans les écoles publiques, dans les milieux sportifs et associatifs sont agressés tous les jours.

      J’ai eu moi-même à intervenir pour protéger ma plus jeune fille dans une école privée hors contrat. C’était il y a une dizaine d’année. Après une mise en scène choquante de la direction, ce jeune garçon a tout de même été viré. Il avait déjà quelques expériences, mais il était protégé par sa mère. Je prie tous les jours pour lui. Entre-temps, j’avais mis ma fille à l’abri des incapables.

      Pour vous compléter, je dénonce le laxisme des encadrants, de la police et de la justice. Ce n’est pas un ‘combat d’idée’, on est ici dans le domaine pratique, faut-il le rappeler ? Et de même je dénonce le cadre législatif qui est inapproprié, injuste au sens propre.

      Il est vrai que le wokisme en France s’introduit en douceur. Allez voir le dernier Imédia à 39 minutes, vous aurez les prochains programmes de france°tvslash pour les jeunes adultes, comme ils disent, et après on reparle de tout ça ! Renseignez-vous sur ce qui se passe tous les jours aux Etats-Unis. Il y a eu récemment un article ici. Là-bas, les parents se retrouvent devant la justice ou n’osent pas porter plainte. On y arrive. Nos compatriotes lobotomisés par la télévision, la drogue, la corruption, la faiblesse et l’égoïsme ne sont pas en état de réagir.

      Vous comptez sur les politiques peut-être ?

      • Je corrige une phrase de mon commentaire précédent. Il faut lire : ‘Il y a bien un article ici’ dans l’avant dernier §. Il se trouve que j’avais déjà eu l’info ailleurs.

      • C’est uniquement par des actions très violentes et très médiatisées (relais gauchistes médiatico-propagandistes philo-sodomites) que la secte dégénérée LGBT a réussi à graduellement imposé l’acceptation sociale et culturelle de leurs pratiques criminelles. C’est donc grâce aux incessantes actions d’intimidation homo-terroristes grossières, injurieuses et illégales que cette secte a réussi à faire accepter la normalisation de ses pratiques abjectes. Aucun élément scientifique fondé et nouveau ne vient étayer la défense du mode de vie de cette secte communautariste criminelle, débauchée et dégénérée.

        Si, aujourd’hui, vous mentionnez l’aspect pratique des conséquences de tous nos renoncements, de toutes nos démissions, lâchetés et capitulations, expressions de notre immense ignorance, indifférence et corruption morale et spirituelle, c’est justement parce que nous, catholiques romains, avons largement perdu la bataille des idées. Cette défaite est cinglante et humiliante pour l’Occident, jadis chrétien, mais aussi et surtout pour l’Eglise et la France en particulier, fille aînée de l’Eglise, qui s’est prostituée à toutes les idées séculières, et s’est désintéressée de celles qu’elle a reçues en héritage et qui ont fait sa force et sa grandeur.

        Je partage le constat et l’analyse, et partant de là, le réalisme pessimiste de l’auteur américain Rod Dreher (Le pari bénédictin) sur l’état de délabrement moral et spirituel catastrophique de l’Occident. En tant que société, nous avons atteint une certaine “masse critique” en termes de corruption des idées et, à partir de là, la réaction en chaine, était inévitable. Je ne crois pas que nous serons en mesure de stopper le développement de l’anarchie des idées et de ses conséquences pratiques létales sur nos vies au quotidien. En tant que société, je pense que nous allons boire le calice jusqu’à la lie. La politique et les politiciens ne peuvent apporter de solutions car ces derniers sont issus de cette même société, intrinsèquement malade. Leurs idées et prises de position reflètent donc inévitablement la corruption de nos contemporains qui les élisent et les représentent. Je vois davantage la solution, à long terme, dans la ré-éduction des Français et occidentaux, à partir des écoles fidèles à l’enseignement bimillénaire de l’Eglise. Il faut tout reconstruire à partir de zéro. Je ne vois pas d’autres solutions, si ce n’est un véritable miracle du Ciel.

  5. Premier danger: l’obligation, depuis le quinquennat précédent, de scolariser les enfants dès l’âge de trois ans par la restriction drastique des possibilités d’Instruction En Famille (même si on ne l’utilise pas, une liberté reste une liberté qui n’a pas à être supprimée). Jusqu’à récemment, en France il n’y avait qu’une obligation d’instruction, accompagnée du respect du choix des parents quant au type d’instruction à donner à leurs enfants.
    Et qui pense à rappeler que le changement de dénomination de “ministère de l’instruction publique” en “ministère de l’éducation nationale” a été effectué en Italie mussolienne (1929) quelques années avant d’avoir lieu en France (1932).

Publier une réponse