Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Encyclique : analyse intéressante

de Polydamas.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Merci à Polydamas,toujours aussi vigilant dans la recherche des idées essentielles.
    Un “Gouvernement mondial” comme solution charitable et véritable? ,…

  2. Polydamas dit :
    « nulle remise en cause du prêt à intérêt »
    Peut-être que l’encyclique ne remet pas en cause le prêt à intérêt. Mais elle ne l’autorise pas !!! Le prêt à intérêt est INTERDIT PAR LA LOI DIVINE. L’Eglise l’a toujours rappelé, les moralistes ont expliqué pourquoi et ont fait les distinctions nécessaires.
    D’un silence, Polydamas tire une approbation. C’est “gonflé”
    Polydamas dit :
    « Les libéraux ne disent rien d’autre. »
    Curieuse analyse. Selon Polydamas, l’encyclique serait-elle “libérale” ???
    Cette façon d’interpréter les textes est scandaleuse.

  3. A Berg:
    j’aimerais bien que vous me montriez vos sources quant a l’interdiction du prêt a intérêt. Je pense que vous avez complètement faux. S’il est vrai que l’Eglise a prohibe cette pratique pendant longtemps – sur la base de la Bible – elle a compris depuis longtemps que son interprétation de la Bible dans ce domaine était un peu trop stricte. Le prêt bancaire fait partie de l’activité économique normale et heureusement qu’il existe !

  4. @ Berg
    La Bible, la morale catholique, interdisent l’usure, pas le prêt à intérêt. Vous confondez avec Mahomet et l’islam. C’est de finance islamique que vous nous parlez là.

  5. Mes sources : les Saintes Ecritures et l’unanimité des théologiens et moralistes !!! Reportez-vous-y…
    Pour les “interprétations” : il y en a en effet beaucoup (je l’évoquais en parlant des “distinctions nécessaires”). Les moralistes émettent des avis différents, voire contraires. Par exemple, lorsque le prêt constitue en fait un contrat d’association sur une affaire, il est juste qu’il soit rémunéré. C’est une chose très complexe. Mais sur le principe, cela fait partie de la LOI DIVINE POSITIVE, à laquelle il n’est JAMAIS PERMIS de déroger.
    Quant à l’Islam … il n’a fait que reprendre les prescriptions bibliques ! Informez-vous … La “finance islamique” est beaucoup plus proche de la loi divine, que la finance occidentale actuelle. N’en déplaise aux anti-islamiques irréfléchis.

  6. Tonio a raison. L’Eglise condamne l’usure et non l’intérêt. Il est normal qu’un prêt soit rémunéré par l’intérêt… En revanche, il est scandaleux de pratiquer des taux d’intérêt supérieurs au taux d’usure.
    Deux petits exemples concrets :
    – Mon frère me réclame 1.000 €. Je les lui prête. L’année suivante, il me rembourse le capital qu’il m’a emprunté à laquelle s’ajoute une petite rémunération (10 ou 20 €) pour le service rendu. Ca fait du 1 ou 2% d’intérêt sur l’année.
    – Mon compte bancaire présente un déficit de 50 € le 25 juin. Le 30 juin, mon salaire est viré sur mon compte ; la dette est donc effacée. Le 1er juillet, ma banquière m’impose des frais de 10 €. Soit 20% d’intérêt sur 5 jours… Imaginez ce que ça donnerait sur l’année !
    Question : Trouvez l’escroc !

  7. @ Kelkin, Tonio et Xtophe :
    Je me permets de vous renvoyer à l’article ci-dessous, dans lequel je montre, références à l’appui, que :
    – la condamnation du prêt à intérêt (et pas seulement de l’usure) n’a pas été levée (et ne pourrait pas l’être, étant de droit naturel) ;
    – ce sont seulement les sanctions canoniques qui ont été levée en 1830, jusqu’à nouvel avis ;
    – les doctrines catholique et islamique au sujet du prêt à intérêt, substantiellement identiques, n’ont rien d’anti-économique.
    http://www.salve-regina.com/Chretiente/Le_pret_a_interet_Ramelet.htm
    Je me tiens à votre disposition pour répondre à vos questions ou objections à l’adressse suivante : [email protected]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]