Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Encore une réforme scolaire. Mais à quand la liberté scolaire ?

S Le comité de pilotage de la Conférence nationale sur les rythmes scolaires a présenté hier à Luc Chatel, ministre de l’Education nationale, 10 recommandations visant équilibrer le temps des élèves du CP à la 3e. Il propose de

  • raccourcir les congés d’été pour les ramener à 6 semaines, contre 8 actuellement
  • ajouter 8 semaines depetites vacances
  • le volume de 23 heures d’enseignement hebdomadaire, du CP à la 5e, serait maintenu, mais étalé sur 38 semaines (contre 35 actuellement)
  • les élèves iraient à l’école 5 jours par semaine, contre 4 aujourd’hui.

Ce système avait été mis en place par Xavier Darcos en 2007. Le ministère a annoncé des premières orientations pour 2013. Pour être modifiées quelques années après ? Le principal défaut de ces réformes à répétition c'est de croire que l'Etat-magicien, d'un coup de réforme, va sauver l'Education nationale par le haut. Alors qu'il faudrait plus simplement redonner leur liberté aux établissements scolaires. Mais alors l'Education ne serait plus "nationale".

Partager cet article

9 commentaires

  1. Raccourcir encore plus les congés d’été pour que tout le monde parte en même temps !
    Enlever 2 semaines en été, en ajouter 8 ensuite ???
    C’est de l’arithmétique que je ne suis pas bien.
    Vous avez en tout cas parfaitement raison de signaler que ce n’est pas cela qui va solutionner le problème.
    1 : pas d’éducation nationale, mais un ministère de l’instruction, car l’éducation revient aux … PARENTS !
    2 : de la liberté dans les programme et pas de théories délirante comme le gender.
    3 : liberté de dire toute la vérité, rien que la vérité (sur l’avortement par exemple…)
    Bref, une réforme de plus qui ne sert à rien, et pour conclure, VIVE LE HORS CONTRAT.

  2. Dans mon enfance, nous avions trois mois pleins, treize semaines, de vacances d’été. Pour des enfants, cela donnait un avant-goût de l’éternité. Nous jouissions de trois cycles lunaires et du spectacle des étoiles, alors visibles (pas d’éclairage) à des heures convenables…
    Cela permettait surtout de forger de solides liens familiaux et ne nuisait nullement aux études…

  3. De notre temps on avait des journées plus longues et on ne se plaignait pas. Cette réforme est faite pour que les élèves puissent passer trois heures devant la télévision afin qu’ils soient encore plus décervelés.

  4. “L’aménagement du temps de l’enfant” est surtout fait pour le confort des adultes:
    -simplifier les possibilités offertes aux “familles recomposées”
    -fournir des clients aux diplômés des filières universitaires STAPS (les diplômés d’études relatives au sport ont besoin d’un emploi rémunéré)
    -inciter voire contraindre les familles à laisser leurs enfants endoctrinés dans les diverses “consignes à mômes” que sont les garderies, centres de loisirs, … pour lesquelles l’offre est très idéologiquement conforme.

  5. Cette réforme vise à détruire les rythmes scolaires traditionnels. Les vacances pleines en juillet et août nous viennent de l’Antiquité (à Rome les étudiants vaquaient en été).
    Après le lundi de pentecôte, les vacances d’été, puis le dimanche…
    Cette réforme obéit aussi à un motif économique : quand les deux parents travaillent, difficile de garder les enfants pendants deux mois. Autrefois, on allait chez ses grands-parents ou chez les cousins, et même chez les voisins. Ou encore, la mère de famille ne travaillait pas. Aujourd’hui, tout le monde doit travailler, produire, consommer. Pour les libéraux, être en repos est une anomalie.
    Autre chose aussi chez les libéraux : ils ne supportent pas que les enseignants bénéficient de deux mois de vacances l’été. Inconcevable. Pourtant, ces vacances sont utiles et réparatrices, d’autant que les professeurs en profitent pour préparer leurs cours, etc.
    Lambeaux après lambeaux…

  6. Vous n’êtes décidément jamais content, vous faites sans cesse un constat apocalyptique de notre système scolaire et des solutions proposées. C’est digne d’un 20h de TF1!
    Faites des propositions !!!!!
    [La proposition est dans le titre : redonner la liberté scolaire aux établissements et aux parents. D’ailleurs, vous trouverez plus haut un post sur la création de classes hors-contrat au sein d’écoles sous-contrat, autre façon de retrouver la liberté scolaire. MJ]

  7. lebourg
    A priori l’école sert d’abord à apprendre à lire et à compter.
    Il serait donc temps pour ceux qui pensent réforme de l’école de revenir à la méthode de lecture syllabique.
    Ca serait le B A BA.

  8. Quand la France vivait à peu près dans la normalité, chaque académie donnait ses propres programmes tant pour la scolarité que pour les examens, ce qui était très stimulant pour la qualité et la dignité.
    Maintenant, pour endormir le bon peuple ( j’ai bien mis un b) on lui sert des sauces faites de tout et de rien surtout.
    Autrefois on ne parlait pas d’éducation nationale, mais d’Instruction Publique, ce qui est totalement différent, depuis, les prédictions de Barruel se réalisent, notre torpeur n’y est pas étrangère.

  9. À l’attention de Jean-Pierre, mais aussi d’autres “liseurs” et “écriveurs”: la victoire commence par la bataille des mots. Pouvons-nous tous prendre l’habitude de ne pas propager “la mère de famille ne travaillait pas”? Elle n’avait pas de travail salarié, mais elle ne se tournait pas les pouces (qu’elle soit femme du peuple -quand elle avait la chance de ne pas être contrainte d’aller gagner quelques sous pour contribuer à permettre à sa famille de rester le nez au-dessus du niveau de l’eau-, ou plus aisée).
    Messieurs, quand vous faites valoir votre droit au congé de paternité, considérez-vous qu’il s’agit de quelques jours de vacances bienvenues, pendant lesquels vous n’avez rien de plus utile à faire que de vous adonner aux plaisirs de l’oisiveté?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services