Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Encore une menace sur les familles nombreuses

F_2 On menace de faire baisser la retraite des cadres (AGIRC) pour les parents de famille nombreuse. Aujourd´hui les retraites AGIRC sont majorées de 8 % pour 3 enfants, 12 % pour 4 enfants, 16 % pour 5 enfants, 20 % pour 6 enfants, et 24 % pour 7 enfants ou plus. Les syndicats et le Medef s’apprêtent à plafonner cette majoration à 5 % quel que soit le nombre des enfants. L’affaire vient en débat entre les partenaires sociaux ces jours-ci.

Cette réforme est inique car, avec 5 enfants, un couple de cadres a déjà 25 % de retraite de moins que les autres. Ce sont pourtant les enfants des familles nombreuses qui paieront la retraite des autres ! En outre, pour élever ses enfants, l’un des parents (le plus souvent la mère) a probablement mis une croix sur sa carrière professionnelle, de sorte qu’il aura de faibles droits. Enfin, les familles nombreuses épargnent moins que les autres en raison des dépenses pour leurs enfants.

Michel Janva

Partager cet article

6 commentaires

  1. Oui mais il fallait voter Nicolas Sarkozy parce qu’il a notamment le sens de la famille (recomposée)…

  2. Oui, inique et cynique !
    Comment tout cela est-il possible sans qu’il y ait des foules de manifestants dans les rues ?

  3. @ pmc
    c’est possible parce que les foules intéressées à la question bossent toute la journée, et le we passent du temps avec leurs enfants, plutôt que de les laisser vagabonder.
    Il faudrait demander aux décharges syndicales – professionnels des manifestations – d’aller manifester pour nous. Peut-être qu’en la payant bien, la CGT le ferait, avec piquet de grève et tout le toutim ?

  4. pendant ce temps là, rassurez vous citoyens, la Halde veille, elle veille à ce que les étrangers aient les mêmes droits que les nationaux (cf le dernier jugement à ce sujet)

  5. Réforme indigne, ignoble, abjecte. Une de plus sous le règne de Sarkozy.
    Révoltant.

  6. Les syndicats et le Medef s’apprêtent à plafonner cette majoration à 5 % quel que soit le nombre des enfants. L’affaire vient en débat entre les partenaires sociaux ces jours-ci. Ce ne sont ni Sarkosy ni le gouvernement qui sont en cause , ne vous trompez pas de cible .D’autant que c’est plutôt le MEDEF qui est à l’initiative de cette réforme .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.