Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Encore un « sommet de la dernière chance »

Sic :

S"On le présente, une fois de plus, comme le sommet de la dernière chance pour la zone euro. Mais, cette fois, cela pourrait être vrai. S'ils veulent se convaincre de la gravité du moment, les dirigeants européens qui se retrouvent jeudi soir à dîner à Bruxelles n'auront qu'à compter les visages disparus autour de la table. En quelques mois et surtout ces dernières semaines, la crise de l'euro a forcé un bon tiers des dix-sept chefs de gouvernement de la zone euro à passer la main, à commencer par l'Italien Silvio Berlusconi. […] Parti de Grèce l'an dernier, le feu gagne l'Espagne et l'Italie. La France et l'Allemagne elles-mêmes sont sous pression: l'agence d'évaluation Standard & Poor's menace de dégrader toute la zone monétaire dès les lendemains du sommet, en cas d'échec.

Pour graver leur détermination dans le marbre, Paris et Berlin veulent changer les traités européens et y inscrire le principe de sanctions «automatiques» contre les dérapages budgétaires nationaux. […] La réécriture des textes européens imposerait ensuite une ratification par les Parlements nationaux, y compris dans les dix pays qui n'appartiennent pas à la zone euro. […]"

Partager cet article

9 commentaires

  1. Une solution/inventer l’Euro de chagrin,s’adapte automatiquement à la taille de votre porte-monnaie.. et le traité gonflable…selon l’air du temps

  2. C’est le dernier sommet avant le prochain.

  3. Aux dernières nouvelles, pour gagner du temps et éviter que les Parlementaires nationaux ne donnent leur avis de représentants des peuples, on choisirait de ne plus les consulter.

  4. Et si l’Europe était notre seule chance de retrouver des budgets en équilibre, la fin de quelques zavantages zaquis ruineux, la fin du monople de la sécu, une fiscalité plus simple et plus juste, etc..?

  5. Si seulement c’était vrai…

  6. D’ici à ce qu’ils se soient mis d’accord, l’Europe et l’Euro auront éclaté. Ou alors qu’ils fassent hyper-vite pour tranférer toutes les souverainetés à Bruxelles. Mais là ….

  7. Le mot: « dérapage » est le nouveau mot à la mode, j’ai remarqué…
    Si on sort de la parole officielle bien pensante c’est alors que l’on dérape…
    Après quoi on le jette à l’anathème!…

  8. Les sommets se succèdent.
    Oui des sommets d’incompétence et de mensonges.
    Munich 1, Munich 2,Munich 3,…

  9. L’agence de com’ « Vessies et lanternes » l’a conseillé : Faire un sommet par semaine, jusqu’aux présidentielles, sans oublier bien sûr les séances quotidiennes de bronzage.

Publier une réponse