Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Encore un peu moins de souveraineté

E Les ministres des Finances de l'Union européenne ont donné leur accord pour que leurs projets de budgets nationaux soient examinés au niveau européen au printemps de chaque année à partir de 2011, avant qu'ils ne soient adoptés par leurs Parlements. Cette initiative permettra que les politiques économiques et budgétaires des Etats de l'UE soient "surveillées pendant une période de six mois chaque année, à partir de 2011, afin de détecter toute incompatibilité et tout déséquilibre naissant". Les Etats devront présenter au mois d'avril leurs grandes orientations budgétaires à moyen terme. Enfin, en juin et juillet, la Commission et les Etats rendront un avis, avant que les gouvernements ne finalisent leurs budgets.

A l'aune du principe de subsidiarité, on ne voit pas comment les fonctionnaires européens seront plus compétents que les nationaux sur un budget qui concerne la nation.

Le commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn, s'est félicité :

"Il s'agit d'une amélioration majeure de notre architecture de gouvernance européenne".

La Commission examine maintenant le type de sanctions à infliger aux Etats qui seraient pris en défaut.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Extrait de l’article de la Croix :
    “Les ministres des Finances européens examinent aussi l’éventualité de sanctions renforcées contre les pays trop laxistes, comme la privation de subventions européennes ou la suspension de droits de vote lors des réunions de l’UE.”
    La perte de souveraineté s’illustrera donc par l’impossibilité pure et simple pour un Etat membre de défendre ses intérêts au sein de l’Union ! On nage en pleine dictature !
    A t on vu un ménage endetté ou dans un nécessiteux vivant des aides sociales privé de droit de vote ? Il en va pourtant de même ici… Révoltant !

  2. Vite ! Y aurait-il une pétition pour dénoncer ce procédé ? C’est pire qu’en union soviétique !

  3. Dans ce projet de budget est-il prévu la suppression des salaires et charges liées aux postes des gouvernements, ministres, fonctionnaires, etc. qui deviennent inutiles ?

  4. Non mais, là c’est très bien. Franchement, mieux vaut des bons gestionnaires européens, que nos “socialistes” français (j’entends la droite au pouvoir, qui est encore bien à gauche même d’Obama). Les finances seront plus éthiques.
    Plus généralement, mieux vaut M. van Rompuy ou M.Buzek – très bons catholiques tous les deux – ou bien des pragmatiques chrétiens protestants comme M.Rehn, que ce à quoi nous avons affaire par ici depuis des decennies, voire depuis 200 ans.

  5. “A l’aune du principe de subsidiarité, on ne voit pas comment les fonctionnaires européens seront plus compétents que les nationaux sur un budget qui concerne la nation.”; les politiciens nationaux le sont ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services