Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

Encore un musulman “modéré”

Lu dans Daoudal Hebdo :

"Larbi Guesmi, Tunisien « réfugié » en Suisse depuis 20 ans, prêche le vendredi à l’«association culturelle» des musulmans de Neuchâtel, c’est-à-dire à la mosquée de la ville. C’est un musulman modéré, il est même le fondateur d’une association de défense des droits de l’homme en Tunisie, c’est dire… Mais voici qu’on découvre qu’il a écrit, en septembre, sur un site d’opposition tunisien, ces propos en arabe:

G «Scellez les chevaux, et préparez ce que vous pouvez de matériel, de convictions, puis n’oubliez pas, n’oubliez pas, n’oubliez pas les ceintures sacrées, les ceintures des respectables, la ceinture explosive pour les gens qui trahissent. Nous allons résister, cela fait partie de notre culte, nous allons résister, soit la victoire soit la mort

Et en note de bas de page, il précise: «Ceinture d’explosifs, arme des vulnérables contre les ennemis de la nation.» Cette découverte provoque la stupeur à Neuchâtel, et au-delà. Contacté par le journal 24 heures, Larbi Guesmi explique: «Ce n’est qu’un poème dont vous ne prenez que quelques lignes sans chercher à comprendre l’ensemble.» Oui, c’est un poème. C’est l’exquise poésie arabe contemporaine. L’actuel Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan en avait donné un autre exemple, quand il avait récité: « Les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques, les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats.» […]Larbi Guesmi est un militant du parti tunisien Ennahda, qui est un parti islamiste.

Enfin, après avoir protesté qu’il s’agissait d’un poème, Larbi Guesmi revendique hautement la légitimité de la violence:

«Quand les Français ont fait la révolution, les a-t-on traités de terroristes? Pourtant avaient-ils des bouquets de fleurs? Non, ils ont lutté avec les moyens qu’ils avaient. Pourquoi ce qui est permis pour les uns ne l’est pas pour les autres ? On vient détruire nos pays, nos mosquées et on ne doit rien dire? La Suisse a bien une armée pour se protéger et nous, nous n’aurions pas le droit de le faire?»

En passant, on remarquera ici la phraséologie coranique: le jihad sert à «se protéger», à défendre l’islam contre ses agresseurs. Alors que le Coran lui-même montre qu’il s’agit d’une guerre de conquête."

Partager cet article

9 commentaires

  1. Nul doute que cette évocation de la Révolution Française ne soit appréciée à sa juste valeur par les Suisses, si on veut bien se souvenir du prix qu’ils ont payé face à ce qui n’était pas des ” bouquets de fleurs ” …
    Quant au reste n’est-on pas au coeur de notre tragédie intellectuelle ?…
    http://cril17.info/2011/01/06/en-la-fete-de-lepiphanie-2011/#comment-501

  2. “On vient détruire nos pays, nos mosquées et on ne doit rien dire? La Suisse a bien une armée pour se protéger et nous, nous n’aurions pas le droit de le faire?»
    Je ne savais pas que les mosquées étaient détruites. J’entends plutôt qu’on en contruit à tour de bras…
    Bernie

  3. Dans “Les amandiers sont morts de leurs blessures”, le poète Tahar Ben Jelloun semble aussi défendre les attentats…

  4. «Quand les Français ont fait la révolution, les a-t-on traités de terroristes? ”
    REPONSE OUI , avec les mots de l’époque, dans la France de l’Ouest, mais aussi dans toute l’Europe (mais ce musulman modéré a sans doute appris la France à travers les oeuvres de la République française…)
    De toute façon c’est toujours la même dialectique pour faire taire les critiques.

  5. Le mensonge est une arme dans le combat de l’islam pour conquérir le monde.Baise la main que tu ne peux encore couper.

  6. Quel culot de parler d’agression contre l’Islam! Qui agresse qui aujourd’hui? Les musulmans agressent les chrétiens, et ils s’entretuent joyeusement entre Chiites et Sunnites. Quand des bombes explosent dans des mosquées, rappelons que ces bombes sont…musulmanes!

  7. “On vient détruire nos pays, nos mosquées et on ne doit rien dire? ”
    “On”, c’est qui?
    “Nos pays”, lesquels?
    “nos mosquées”?
    Et nous, en France,
    -“on” vient se faire soigner gratis (y compris pour des cures en station thermale pour des problèmes dermatologiques, merci la CMU si pas l’AME –et moi qui avais cru comprendre que la médecine arabe était tellement en pointe par rapport à l’Occident depuis au moins le Moyen-Age où, si l’on en croit ce qui ressort de certains manuels scolaires, on opérait déjà la cataracte)
    -“on” tague les églises, quand il ne s’agit pas de déprédations plus graves
    -“on” brûle nos voitures
    et NOUS ne devrions rien dire?
    Comme disait ma grand-mère, chacun chez soi et les cochons seront bien gardés.

  8. Encore un takkyeur…
    Cet individu est peut-etre un islamistes tunisien qui a été obligé de quitter le pays. Il se présente ensuite comme un persécuté par un régime autoritaire et recoit asile politique. Combien de milliers de ces moineaux en Occident…..
    Il y a bien eu des Égyptiens des algériens et en Tunisie le mouvement en-nadha. Ils veulent tous plus d`islam et de charia….

  9. Je ne suis pas particulièrement une défenseure des musulmans, mais si vous estimez avoir un devoir d’information en la matière, pourriez-vous ajouter à votre dépêche la réponse de la mosquée de Neuchâtel qui souligne qu’il ne s’agit pas d’un de ses prédicateurs ? Merci.
    «Nous condamnons ces propos avec fermeté»
    Le Centre culturel des musulmans de Neuchâtel prend ses distances avec Larbi Guesmi
    L’apologie des ceintures d’explosifs faite par le Tunisien Larbi Guesmi sur le net(24 heuresdes 30 et 31 décembre)suscite des remous. Le procureur neuchâtelois Pierre Cornu a annoncé l’ouverture d’une enquête. Questions à Mansour ben Yahya, directeur de l’Association culturelle des musulmans de Neuchâtel.
    Condamnez-vous les propos de Larbi Guesmi?
    Oui, et avec fermeté. Ils sont en contradiction complète avec l’Association culturelle des musulmans de Neuchâtel. Ils ne reflètent en rien la communauté musulmane neuchâteloise. Notre ligne a toujours été modérée, ouverte, nous cherchons le dialogue et l’échange.
    L’intéressé affirme pourtant avoir assuré régulièrement des prêches dans votre centre.
    Ce n’est pas vrai. Ce monsieur n’assure pas le prêche du vendredi. Son nom n’a même jamais figuré sur la liste de nos membres.
    N’a-t-il pas pu remplacer un autre prédicateur?
    Je ne connais pas toute l’histoire de l’association. Il se peut qu’il ait prêché une fois, tout en respectant les règles et la charte de notre centre. Elle stipule que tous les gens qui prêchent doivent respecter le droit et les règles du pays. Un juriste suit tous les prêches du vendredi et vérifie les propos qui sont tenus. Depuis plus d’une année, on peut même lire tous les prêches sur notre site internet (www.acmne.ch).
    Craignez-vous des retombées négatives de cette affaire?
    Bien sûr, cette affaire publiée en une de votre journal, dans un contexte déjà tendu, ne va pas nous faciliter les choses. La communauté des musulmans souffre déjà d’une mauvaise image avec l’affiche des moutons noirs et les minarets présentés comme des missiles. Cette affaire va faire empirer les choses. Nous craignons que les propos de ce monsieur soient assimilés à notre communauté. P.C.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique