Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Encore un déséquilibré

Les faits se sont déroulés dans la cité des Tarterêts, cité bien connu pour abriter de nombreux "déséquilibrés".

Une policière a fait usage de son arme à feu contre un homme qui tentait de l'agresser à l'aide de deux couteaux.

Après avoir fui l'unité psychiatrique du centre hospitalier sud-francilien, cet homme s'est jeté sur une policière en exhibant un couteau. Le déséquilibré est décédé.

Partager cet article

16 commentaires

  1. Souhaitons que la justice taubiresque soit implacable contre la policière. Il n’y a manifestement pas eu légitime défense et réponse proportionnée à l’attaque (couteaux IKEA contre Manhurin 73 !). A suivre

  2. Bien sûr, on ne connaîtra pas son nom…

  3. avec tout ce qui entre en ce moment comme “déséquilibrés” dans notre pays il y en aura bientôt moins chez eux que chez nous mais CHHHUUUT prenez bien tous les soirs votre pilule de PADAMALGAM avec le JT tf1 ITV etc etc qui vous bourrent le crâne d inepties gauchistes et le vident de tout ce qui est logique et intelligent !!!
    et dire qu on a encore 2 années de cette chienlit a supporter au pouvoir !

  4. Désolée de ma réaction certainement peu catholique, mais à la fin de la lecture du billet, je n’ai pas pu me retenir: “c’est triste qu’il y a un mort, mais ouf! ce mort n’est pas la policière”.

  5. Pour une fois que c’est le déséquilibré, Allah ouille la barre, qui meure, on ne va pas s’en plaindre…
    Il ne reste qu’à prier pour le repos de son âme.
    Je crains quand même qu’il ne soit pas parvenu devant Saint Pierre !

  6. @ Philomène
    Puisque on vous dit que c’est un déséquilibré !!!

  7. Ouf, il est mort.
    Point.

  8. Moins un, au prochain…

  9. @C.B.
    Rassurez-vous, votre réaction est tout à fait catholique. La charité chrétienne ne consiste pas à souhaiter la mort de la victime plutôt que celle du coupable, ni a désirer le martyre pour le prochain.
    Rappelons nous l’exemple de ce jeune italien du XIXe (ou XVIIIe) siècle qui rentant le soir en son village, le trouve terrorisé par deux ou trois bandits. Il réussit à les abattre tous et devint le héro local. C’était par ailleurs un pieux garçon qui devint un saint dûment canonisé, mais dont j’ai hélas oublié le nom…

  10. Heureusement qu’il ne s’en est pas pris à un enfant. Pour cela qu’il lui soit beaucoup pardonné…

  11. Donc Sarimares aurait préféré que la policière soit egorgee d’abord et tire après. Sacrée performance !! .Personnellement je préfère que la police tire d’abord, sans hesiter.

  12. Attendons nous à des émeutes…

  13. “et dire qu on a encore 2 années de cette chienlit a supporter au pouvoir !”
    Parce que vous croyez, Sol invictus, que dans deux ans cela changera ?
    Que nenni! Il faudrait que l’état d’esprit des français change, ce qui n’est pas du tout le ca, bien au contraire, il suffit, pour s’en convaincre si nécessaire, d’écouter la radio ou de regarder les infos à la télé.
    Le peuple français étant ce qu’il est et demeure et reste, il enverra à la chambre de l’extrait de peuple, c’est à dire ? Je vous laisse deviner… Un peuple averti et intelligent enverrait des super-avertis et des super-intelligents. Je vous laisse encore deviner ce que le peuple français pourra extraira de lui-même… Il est temps, pour ceux qui le peuvent, de quitter ce pays irrécupérable. Hélas. Deux siècles de mentalité révolutionnaire ne peuvent pas s’effacer, il faudrait une guerre civile…

  14. Et bien évidemment , ce ” fou” n a pas crié ” alla au bar ” ! Ça non plus, on ne le dira pas.

  15. Chardon
    Sans interrompre votre élan, Sarimares faisait de l’humour au deuxième degré.

  16. Et l’heureux gagnant s’appelle… PPPRR…(tambour)………?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services