Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Encore un complot qui se réalise

Encore un complot qui se réalise

L’éditorialiste de Libé avoue sans scrupule qu’il a menti. Oh le coquin :

Je sais parfois déguiser mes pensées afin d’aboutir à un gain intermédiaire. J’ai lu Machiavel et je reconnais qu’il est bon souvent de taire la fin dernière. Je conçois qu’il faut parfois y aller pas à pas, en montagnard hagard, en ascenseur s’arrêtant à chaque étage, en Zorro encombré du sergent Garcia. J’admets qu’il est possible de renauder aux lisières de la satisfaction, en rusé goupil qui camoufle ses frustrations de chasseur caché dans l’ombre, sans perdre la proie de vue. Mais comme la PMA devrait être enfin votée par une Assemblée macroniste lambine et poltronne, je ne vois pas pourquoi je mettrais encore mon mouchoir à carreaux de paysan prudent sur mes convictions de longue date. Cette fois, je vous le dis sans m’encombrer de considérations tactiques : après la PMA, doit venir la GPA.

Voilà un business juteux défendu par ce quotidien libéral-libertaire.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Commentaire de Claude : La Taquyia va bien avec les païens de Libé. ‘Libé’ se libère du Libérateur de la liberté. Libé est aliéné par les Puissances et Dominations ; donc ses journalistes sont prisonniers des puissances d’argent et de Mammon. La GPA, c’est un business très florissant pour les avocats qui rédigent en plusieurs langues les contrats d’achats-ventes de biens matériels que sont les enfants portés par des esclaves, par des ventres-usines, par ces productrices si chères au mari pervers d’Yves Saint Laurent dont je ne me souviens plus du nom et qui avait pour prénom Pierre.

  2. Leur but : le Meilleur des Monde de Huxley, avec une couche d’Orwell par dessus.

  3. Chemin faisant, il vit le col du Chien pelé.
    ” Qu’est-ce là ? lui dit-il. – Rien. – Quoi ? rien ? – Peu de chose.
    – Mais encor ? – Le collier dont je suis attaché
    De ce que vous voyez est peut-être la cause.
    – Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas
    Où vous voulez ? – Pas toujours ; mais qu’importe ?
    – Il importe si bien, que de tous vos repas
    Je ne veux en aucune sorte,
    Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor. ”
    Cela dit, maître Loup s’enfuit, et court encor.

  4. hallucinant
    en fait, depuis 2013 et les manifs contre la loi ouvrant soi-disant les droits du mariage aux personnes de même sexe, on ne fait que lire, voir et entendre des faits désespérants qui révèlent une dégradation phénoménale de notre civilisation. A chaque fois, on en reste pantois, bouche bée, étonné devant tant de bêtise associée à tant de misère, incrédule, n’ayant pas osé imaginer que la réalité pût à ce point dépasser notre imagination la plus morbide, et l’on n’a qu’un seul mot : hallucinant.

  5. Donc non seulement Luc Le Vaillant est un menteur (on le savait), mais, en plus, il s’en vante.
    Et là, on se pose quand même des questions sur la santé mentale des lecteurs de Libé.
    Quel est l’intérêt de lire un quotidien menteur ?
    Un journal qui se fiche de la réalité et de la vérité, et ne cherche qu’à faire de la propagande pour les financiers qui le paient le mieux…
    Mais les lecteurs de Libé sont tellement bêtes, tellement peu soucieux de la vérité, qu’ils continueront quand même à lire…
    Luc Le Vaillant peut leur dire en clair qu’il est un menteur professionnel, un cynique qui ne croit même pas à la vérité et qui se moque d’eux chaque fois qu’il écrit une ligne, les bobos continueront à acheter son journal.
    Et à traiter de “fake news” toutes les nouvelles qui leur déplaisent…
    Quels dégénérés !

  6. Le gauchisme…

  7. les journaleux sont payés par nos impots ! vite une loi interdisant les subsides gouvernementaus aux journaux, syndicats, associations etc.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services