Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Les sages femmes bientôt autorisées à réaliser des avortements

Alors que le gouvernement veut "célébrer" (sic) les 40 ans de la loi Veil, le ministre de la Santé, Marisol Tourraine veut encore plus de culture de mort en France :

"Il faut donc être attentif, vigilant, parce que ce qui a été conquis n’est pas nécessairement acquis. C’est pour cela aussi que j’ai voulu proposer un programme d’actions qui permette de garantir l’accès effectif de toutes les femmes au droit à l’avortement. 

Ils sont au nombre de trois : assurer une meilleure information des femmes sur leurs droits, faciliter le parcours de celles qui souhaitent avorter [Et celles qui veulent garder leur enfant, seront-elles aidées ? ndlr] et garantir son accès partout sur le territoire. Nous allons ainsi mettre en place, en septembre, un numéro national unique d’appel, pour répondre aux questions sur la sexualité, la contraception et l’IVG (…)

Pour faciliter ce parcours, nous irons aussi au bout du processus de prise en charge à 100% de l’IVG. Depuis 2013, l’acte est totalement remboursé par la sécurité sociale. Désormais, l’ensemble des actes associés à l’IVG le seront également, comme les échographies ou les examens de biologies médicales.

Je veux garantir à toutes les femmes qu’elles pourront trouver à côté de chez elles un moyen d’avorter si elles le souhaitent, et avoir le choix entre les méthodes utilisées (…) Par ailleurs, je propose que les sages femmes soient autorisées à réaliser des IVG médicamenteuses et les médecins des centres de santé, des IVG instrumentales, ce qui aujourd’hui ne leur est pas possible.

A une semaine de la Marche pour la Vie, il n'est pas inutile de rappeler, comme le fait Yves Daoudal, la célèbre phrase de Jean-Paul II :

"Une nation qui tue ses propres enfants devient une nation sans avenir"

Lancement-site

Partager cet article

10 commentaires

  1. “Autorisées” ou contraintes? Le droit à l’objection de conscience est déjà si difficile à exercer pour ne pas dire impossible au cours de leur formation dans les établissements publics français…

  2. Coincé entre l’islam et la culture de mort, tous deux promus par nos zélites, que reste t’il comme avenir à la France? espérons que les élections qui viennent selon salutaires.

  3. @hs autorisées signifie obligées par leurs chefs de service et par leurs directeurs Tout heureux de “refiler” la” responsabilité à des subordonnées.Vous avez raison.Il devient presqu’ impossible d’être chrétien cohérent et de participer au système de “santé” actuel. Les jeunes sont soumis à des pressions inouïes: Continuez sans relâche le combat pour l’objection de conscience

  4. Contre l’enfant à naître, c’est vraiment de l’acharnement !
    La loi Veil a manifestement ouvert une porte de l’Enfer (déjà entrouverte par la loi Neuwirth) et c’est une tornade dévastatrice qui souffle depuis sur notre pays.
    Et au milieu de la tornade, trône aujourd’hui MST, les cheveux au vent, aussi rouge de colère que le dragon de l’Apocalypse, et, telle une sorcière assisse sur son balai, elle ordonne les mises à mort à grands tours de bras, tout en lançant ses anathèmes sur les rares défenseurs de la vie encore debout.
    Elle a endossé le costume de l’anti-thèse de la Femme, enceinte, couronnée d’étoiles, avec le soleil pour manteau… qui écrasera le serpent sous son talon.
    Ce jour-là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.

  5. La loi Veil était censée faire disparaître les “faiseuses d’anges”…., anonymes et payantes …, mais pas forcément “thérapeutiques”…
    Les revoilà bientôt légalisées et gratuites… sur nos impôts et charges “sociales”!

  6. Et pour payer ces remboursements supplémentaires on fait des économies sur le dos des parents qui gardent et élèvent leurs enfants, c’est ça?

  7. “Pour faciliter ce parcours, nous irons aussi au bout du processus de prise en charge à 100% de l’IVG. Depuis 2013, l’acte est totalement remboursé par la sécurité sociale. Désormais, l’ensemble des actes associés à l’IVG le seront également, comme les échographies ou les examens de biologies médicales.”
    Donc si on est enceinte et qu’on prévoit de poursuivre sa grossesse, on paie la part non remboursée par la sécurité sociale sur les prises de sang et les échographies, mais si on veut avorter tout est gratuit??? Discrimination! Y a-t-il un endroit où on peut protester contre cette mesure fondamentalement injuste?

  8. “Avoir le choix entre les méthodes utilisées”…
    Madame, c’est comme vous voulez: dépeçage du petit corps ou empoisonnement jusqu’à ce que mort s’en suive ?
    Comment peut on laisser faire cela ? C’en est à pleurer…et j’en pleure.
    Seigneur,ayez pitié de nous !

  9. Les péchés des hommes percent la voute des Cieux (La Salette)

  10. @ Claire : C’est tout a fait ça, de toutes façons, ils veulent qu’il y en ait de moins en moins… (cf, l’obligation qui va être faite aux hôpitaux de pratiquer un avortement pour 4 naissances… je me demande d’ailleurs si ils vont obliger des mères à le faire si ils n’en ont pas assez pour arriver à ces immondes objectifs !)
    Quand à l’objection de conscience, pour le corps médical (avortements, euthanasies), comme pour les maires avec leur parodie de mariage, ils ne peuvent pas la tolérer car ils sont conscient que si ils le faisaient, ils n’auraient quasiment personne pour adhérer à cette culture de mort.. Donc, le seul moyen pour eux de continuer à tout saper, c’est de l’imposer au mépris de toute liberté d’expression et de conscience… cqfd

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services