Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Encore des milliiards pour la banlieue, alors qu’il faudrait y faire régner l’ordre

Jean-Louis Borloo a remis au Premier ministre un rapport sur la politique de la ville intitulé "Vivre ensemble – vivre en grand la République". Ce rapport réclame « au moins 48 milliards d’euros »… A 2 milliards près Borloo nous refourgue son plan de 2002 quand il était ministre de la Ville. La France rurale qui travaille, se tait, paie et ne casse rien, attendra….

Intéressante réaction de Malek Boutih, ancien député PS de l'Essonne, ex-président de SOS-Racisme :

Unknown-11"Ce rapport […] est voué, comme tout ce qui a été entrepris précédemment, à un échec profond. Parce qu'il est basé sur une erreur d'analyse fondamentale, qui consiste à penser que la banlieue dysfonctionne sur l'encadrement, le social, l'économie, alors que dans ces territoires, c'est la République qui est en train de s'effondrer. Le temps passant, l'accumulation des erreurs politiques a changé la nature de certains territoires où règne désormais le désordre social. Ce sont des territoires en marge de la République.

Ces quartiers "en marge" doivent-ils bénéficier d'un traitement différent des autres territoires, ce qui semble être la philosophie profonde du plan Borloo ?  

Le rapport préconise une sorte de "Make banlieue great again". Mais ce temps est révolu. Soit la banlieue rejoint la France, soit la fracture qui est déjà terrible va continuer à s'aggraver. La banlieue est vue dans ce texte comme une start-up potentielle pour la France. Il s'agirait plutôt de renouer avec une tradition très ancrée : celle d'une République garante du traitement égalitaire de tous les citoyens, pas seulement les plus géniaux ou les plus excentriques. Nous devons normaliser ces quartiers. […]

Le "gangrénage" par la violence détruit tous les efforts de ceux qui continuent à se battre dans ces territoires. Prenons le cas de l'Education nationale : le rapport s'appuie sur des stéréotypes complètement faux. Certes, il s'agit de milieux populaires et pauvres, mais aujourd'hui, c'est la violence qui empêche les gosses de pouvoir étudier, et qui conduit les parents à les envoyer dans des écoles privées. Il y a une rupture de confiance totale. Les gens ne croient plus à l'Etat pour assurer la sécurité et l'avenir de leurs enfants. L'éducation, c'est un problème de décomposition sociale, mais aussi de violence. Il y a urgence à faire de toutes les écoles de la République des bastions de tranquillité, à l'abri des voyous et de tous ceux qui veulent faire du mal à la jeunesse. La police est donc une priorité, une condition sine qua non au lancement de tout processus. Le rapport n'en parle pas beaucoup, car il a été pensé à côté de la société. Une fois que l'ordre républicain est rétabli, vous pouvez engager des mesures. Ca doit être l'objectif prioritaire. Un objectif simple, mais qui paraît aujourd'hui inatteignable. Et c'est cela qui est inquiétant."

Jean-Louis Borloo met en garde contre un nouvel apartheid dans les banlieues. Il ne doit pas souvent s'y rendre : la population française a fuit les banlieues de l'immigration.

Message URGENT de Guillaume de Thieulloy

Cher ami lecteur
allons-nous manquer d’espérance ?
Vous et moi souhaitons de toutes nos forces que le mur de la culture de mort s’effondre.
Le Salon Beige participe à cette tâche selon ses capacités. Mais nous ne pouvons rien faire sans votre générosité.

S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

21 commentaires

  1. Comment voulez vous que des gens qui n’y connaissent rien qui de plus ont déjà été au pouvoir et dont la politique à déjà lamentablement échouée puissent servir à régler le problème avec le coup recuit des milliards à déverser sur les cités? Le tout en appauvrissant le reste du pays mais en enrichissant tous ceux qui vont se retrouver sous le robinet pour reconstruire les immeubles abîmés, les écoles incendiées, de nouveaux hôtels pour “migrants” et sans doute de nouvelles mosquées. C’est la fuite en avant!

  2. D’apres Daoudal info, Borloo avait déjà obtenu 46 milliards il y a quelques années pour un plan “banlieues” avec les résultats convaincants qu’on constate tous les jours.
    Question:
    De qui se moque-t-on?

  3. Et pendant que l’on continue à déverser en pure perte des milliards d’euros dans les banlieues, la France rurale (celle des campagnes et des petites villes, celle de nos racines), qui aurait bien besoin de cet argent, se meurt. Tous les jours, des entreprises déposent leur bilan. A quand un sursaut de la Nation ?

  4. JL Borloo, 67 ans, qu’il prenne sa retraite et que bien d’autres en fassent autant!

  5. La création des “Conseils de résidents étrangers” (Conseils Municipaux composés uniquement d’étrangers extra-européens dans le but affiché par leurs statuts de leur obtenir le droit de vote) par les mairies finit d’enfoncer le clou puisqu’on voit arriver dans ces conseils des étrangers représentant le caïdat qui tient ses banlieues. Celui-ci, par ses exigences, instaure et contrôle alors les projets qui lui tiennent à coeur pour son business au regard de la drogue et l’implantation de mosquées salafistes…

  6. De toute façon, il n’y a rien à attendre de bon d’un gugusse comme Borloo, c’est un “politicard” interchangeable avec tous ceux que nous connaissons déjà, à “droite” et au centre…
    Toujours plus d’argent pour ces p… de banlieue qui n’apportent que des emm…, notre tort est de les avoir construites et surtout d’y avoir installé l’ennemi !
    Les milliards de votre plan à la con, monsieur Borloo, seraient plus utiles pour la défense, la justice, les écoles ou les hôpitaux !

  7. Le recours à Jean-Louis Borloo démontre de façon éclatante ce qu’est le “macronisme”: une complète supercherie. Un point de détail, si je peux me permettre : je trouve ridicule cette manie de certains politiques ou proches, souvent de gauche, de se faire pousser la barbe. Avant Borloo, il y avait eu Attali, sans oublier Manuel Valls: de quoi a-t-il l’air, cet ancien premier ministre, avec cette barbe, ou ce bouc, le faisant ressembler à Méphistophélès ? Passé soixante ans, et même bien avant, cela peut faire crasseux. Pauvre France !

  8. Oui encore, toujours plus, on les finance pour développer une autre culture, et on détruit la chrétienté avec l’argent de la chrétienté,
    Et tout cet argent ne va pas au patrimoine qui représente les racines de ce pays le Baptême de Reims.
    Ah oui l’homme est plus important que la Pierre… c’est pour cela que l’on fait avorter par milliers.
    Mais vous avez raison de financer ceux qui font des enfants…
    Nous y sommes très favorables.
    Mais il faut aussi ailleurs aider les mères qui veulent garder leur enfant, ne serait-ce autrement qu’ une discrimination positive pour certains,
    On vous comprend cher rapporteur.

  9. Que l on commence par changer d architecture de cet habitat bétonné et ily aurait du mieux.
    j ai vecu toute ma jeunesse dans du beton et mon seul espoir etait de partir de ce lieu inhumain , ce que je faisais régulièrement car j avais la chance de partir à chacune des vacances à la campagne et je ne parle pas de l architecture du collège et du lycée que j ai fréquentés en region parisienne.
    Si au debut , je prenais cela pour du modernisme, paradigme positif, peu à peu , j ai fini par detester ces endroits. Ceci dit grace aux vacances à la campagne, l education , la religion ,il y a eu ,chez moi , un effet de résilience mais c est un terreau du mal vivre qui peut faire glisser à la délinquance tellement c est inhumain. Et encore là où j habitais , il n y avait pas la racaille islamique , qui en remet une couche. Je crains que l islam soit une ( mauvaise ) compensation , pire que cette France défigurée, qui en rajoute au mal etre.
    A la campagne où je vis , il n y a pas ces problèmes même si d autres sont apparus . Mais rien ne dit que cette haine creee par les modernistes d apres guerre ,l islame en plus ,n arrive chez nous ,dans notre France bucolique. Par contre , outre la résilience de la population plus agricole qui doit engendrer un bon rempart face à cette racaille creee de toute piece, le monde de la terre risque de reagir autrement qu en ville car là, on s attaque aux fondements de notre pays.

  10. L’opération « Ronces » serait plus judicieuse.

  11. Les dhimmis paient, c’est tout!

  12. C’est pourtant pas compliqué à comprendre :
    Là où l’islam a le pouvoir, il n’y de la place pour aucun autre courant religieux. La notion de vivre ensemble n’existe donc pas.
    Là où l’islam est minoritaire, ce n’est que tensions/chaos et la notion de vivre ensemble qu’on veut nous imposer, n’est qu’une chimère.
    Ce nouveau plan n’est que du gaspillage.
    Ras le bol de payer pour des individus qui de toute façon ne veulent pas s’intégrer et qui d’ailleurs ne s’en cachent pas.

  13. Les Français ont obligation de financer, sans broncher, la colonisation de leur propre pays par les étrangers.

  14. La majorité de classe politique française est malfaisante car malsaine. Elle est pervertie, dégénérée et décadente. Elle ne sert plus à rien, sauf à faire du mal au peuple qu’elle est censé représenter et protéger. Elle ne vaut plus rien, même pas la corde qui la pendra bien un jour. De méprisable, elle est maintenant devenu haïssable.

  15. Cela fait plus de 40 ans qu’il y a des PLANS BANLIEUE; des CENTAINES DE MILLIARDS jetés par les fenêtres et des impôts nouveaux à payer par les “non racisés”, les retraités, les jeunes qui veulent s’en sortir, les familles françaises, … et sans le moindre résultat. Au contraire, la situation n’a pas cessé d’empirer !
    La seule politique qui n’a pas été essayée est celle de l’intégration et de l’assimilation réelles basées sur le mérite vérifié et la fierté d’être français. Avec de réelles sanctions à l’appui ! Sans passe-droits ni faux-diplômes ni discrimination prétendument positive.
    En même temps, il faut commencer par le refus de tout imam non français, qu’il vienne de Turquie, d’Algérie ou du Maroc,… sur notre territoire, l’arrêt de la construction de toute nouvelle mosquée et la fermeture de celles qui sont anti-France et enfin l’interdiction de l’abattage rituel en France.
    Il y a lieu aussi de mettre fin à tout comportement violent contre des Chrétiens, des Juifs, des femmes ou des populations blanches en raison de ces qualificatifs.
    Il y a lieu aussi de mettre fin au rejet systématique de notre belle Histoire de France dans tous les lieux d’éducation et de culture. À une personne qui se comporte ainsi, il lui sera demandé de retourner dans le pays de son choix où elle sera en accord avec l’Histoire locale et l’art de vivre.
    Mais aussi, outre un réel contrôle de nos frontières françaises, il faudra procéder à la reconquête des zones de non-droit avec l’application des lois françaises, à l’interdiction de tous les trafics illicites, au retour à une vision d’une société mixte libre (hommes et femmes) et d’un art de vivre à la française réellement présent (arrêt de la transformation de commerces français traditionnels en commerces orientaux islamisés, du port de capuches et de voiles, de burqa, …).
    L’avantage est que cela ne coûte rien sauf l’utilisation utile, ferme mais respectueuses de nos forces de l’ordre. Cela n’a pas encore été tenté et ça marcherait, Monsieur Borloo !

  16. ce n’est pas avec ce genre de type qu’on va sortir du m…… Un incapable de plus. Mais quand il demande 6 milliards il les trouve où ce cinglé, dans la poche des autres comme tout bon FM qui se respecte, mais surtout pas dans la sienne. Il y a des jours où on deviendrait méchant, heureusement on peut voir de vrais actualités sur RT France, canal 55 de la TNT, cela nous change des mensonges de nos télés mondialistes

  17. …et pendant ce temps là,on est incapable de financer la reconstruction d’un pont emporté par une crue de l’Ubaye. Le plan Borloo , c’est déshabiller Pierre et Jean pour habiller Mohamed et Mamadou

  18. Jean-Louis Borloo met en garde contre un nouvel apartheid dans les banlieues.”
    Nous entendons très, très bien ce que Monsieur Borloo affirme….
    Un language digne de la Novlangue….
    Ce qui traduit en lanque française signifie
    l’apartheid effectivement mais pour tout ce qui n’est pas banlieues….
    Les villes cosmopolites seront les leaders
    les banlieues assistées….
    Et le reste….
    la lande sauvage des français de souche….
    On a bien compris…pour le fric et l’apartheid.
    Des zadistes en devenir….
    Des communautés chrétiennes en village autour
    d’un clocher sans cloche….
    Prions….
    les temps difficiles s’annoncent…

  19. “48 milliards d’euros” pour le plan Borloo.
    Alors que, selon BFM, il faut 55 milliard d’euros pour apurer la dette de la sncf/rff (47 pour sncf “réseau” et 8 pour sncf “mobilités”).
    Et on nous garantit qu’il n’y aura pas de hausse d’impôt?

  20. Borloo , prise de guerre , ils n’ont plus que ça !

  21. Malek Boutih est l’un des rares responsables socialistes qui ait, depuis longtemps, un avis lucide et courageux sur la question.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services