Enceinte de quadruplés, elle résiste à la pression pro-avortement et ne le regrette pas

Lu sur Nouvelles de France :

"enceinte de quadruplés (après une conception naturelle) comme cela
arrive une fois sur 750 000, les médecins lui ont conseillé d’avorter
deux enfants
pour donner une meilleure chance de survie aux deux autres.
Mais en dépit de la « pression énorme », la jeune femme de 31
ans, originaire de Bristol, n’a pas cédé et s’est refusée à sacrifier ne
serait-ce qu’un enfant
: rien qu’y penser lui « [brisait] le cœur » : « Je savais qu’en regardant mes bébés survivants, je penserais à ceux de perdus. » Un an plus tard, elle célébrait l’anniversaire de Zachary, Joshua, Ruben et Sam, nés… le 29 février 2012 ! Spécialisée dans la gestion de projet, Emma Robins était déjà maman d’un petit Luke, 3 ans. Aujourd’hui, elle et son mari, Martin Robbins, 39 ans, ne regrettent pas leur choix. Au Daily Mail, ils confient : « Nous mentirions si nous disions que c’est facile. Mais nous sommes heureux de n’avoir pas renoncé à nos bébés. » Tous deux qualifient leurs quadruplés (nés par césarienne après sept mois de grossesse) de  »petits miracles »."

6 réflexions au sujet de « Enceinte de quadruplés, elle résiste à la pression pro-avortement et ne le regrette pas »

Laisser un commentaire