Bannière Salon Beige

Partager cet article

En quête d’esprit : Un regard chrétien sur le blasphème

Vidéos

Aymeric Pourbaix reçoit le père Cédric Burgun, canoniste, l’abbé Albert Jacquemin, historien, Victor de la chaîne YouTube “Le catho de service” et Véronique Jacquier :

 

Partager cet article

2 commentaires

  1. Si le blasphème se définit comme une atteinte à la dimension sacrée du pouvoir politique en place, les caricatures de Charlie ne sont pas un blasphème, sauf d’en déduire que l’Islam est une composante du pouvoir politique en France. Reconnaître le caractère blasphématoire de ces caricatures serait alors reconnaître l’islamisation des institutions de la France.

  2. Selon le père Jacquemin “S’il y a quelqu’un à plaindre dans l’histoire de Jeanne d’Arc, c’est surtout ce pauvre évêque Cauchon”. Inquiétant.. Cauchon avait l’air très content d’offrir comme il disait un “beau procès” à Jeanne avec théologiens à l’appui. Enfin, l’animateur nous donne une bonne citation du pape François “le véritable blasphème, c’est tuer au nom de Dieu”, ce qui a été le cas au procès de Jeanne. Un bon mot de la fin, “le remède au blasphème c’est l’amour de Dieu et surtout l’amour du prochain”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services