Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

En CE2 à Fénelon Sainte-Marie, on enseigne n’importe quoi sur le Moyen-Age

L'établissement Fénelon Sainte-Marie est un primaire-collège-lycée d'enseignement scolaire sous-contrat catholique situé dans le 8ᵉ arrondissement de Paris. Et en classe de CE2, on y enseigne des balivernes sur le Moyen-Age, avec ces pages sur les envahisseurs-migrants évoquées hier, et celle-ci en prime avec son expression genrée :

Thumbnail-3

mais aussi des pages sur la condition de la femme, ignorant les études sérieuses, comme celle de Régine Pernoud :

Thumbnail-4

Thumbnail-5

Ce manuel est choisi par l'école, et non pas imposé par l'Education nationale. On se demande ce qui leur passe par la tête.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

25 commentaires

  1. Bonjour,
    quel est le titre et l’éditeur de ce manuel s’il vous plaît ?
    [“Questionner le monde” de Nathan
    MJ]

  2. On peut compter sur les établissements “catholiques mondains” pour être, à la suite du Franklin de Brigitte (… et de Viviane : la maman de Bruno Lemaire qui m’y a fait le caté !), aux premières loges (;-) du combat progressiste de notre bien-aimé président.
    J’en ai sorti mes enfants; il y a sur Paris, heureusement, d’autres établissement authentiquement chrétiens, respectueux de la personne humaine, où une formation d’excellente qualité est dispensé par des équipes enseignantes engagées, avec leur Direction, au respect de leur lettre de mission et du “caractère propre” de l’enseignement catholique que permet et garantit la Loi Debré (bien comprise…).

  3. Tiens donc ! Voilà que quand les femmes s’ occupent seules de l’éducation des enfants et est seule à faire la vaisselle c’est l’obscurantisme du moyen âge. Pourtant notre civilisation moderne encourage les femmes seules avec enfants ….et veut même suprême les pères: va comprendre!

  4. Fénelon est sous-contrat.
    Donc acceptant les programmes Educ Nat, sans réfléchir.
    Si le choix du manuel est presque libre, les manuels suivent les programmes imposés.
    A moins de prendre un livre politiquement incorrect… ce que quasiment personne dans le sous contrat aura le courage de faire.

  5. Haha trucullente aussi cette orthographe névrotique… Je rentre du salon de l élevage à Rennes et n ai pas lu agriculteur.rice.s comme dirait le facteur des visiteurs… c est des malades

  6. Je suis écoeuré par la veulerie de certains (la plupart??)responsables catholiques qui continuent malgré les leçons de l’expérience à vouloir être dans l’air du temps, une “ambition de feuille morte” selon l’expression si juste de Gustave Thibon. Après avoir vidé les églises ils vident maintenant les cerveaux de leurs élèves. Ces vides aspirent l’islam.

  7. des “migrations” (comme pour des animaux), et une façon d’écrire parfaitement ridicule : artisan.e.s, agriculteur.rice.s…. grotesque

  8. Propagande pour un “monde” dont nous ne voulons pas !

  9. Je ne peux que reecrire moins longuement ce que j’ai deja ecrit ici: les parents de ces etablissements attachent plus d’importance au fait que leur enfant soit inscrit dans le “bon” college/ecole/lycee qu’a l’essentiel: le contenu des manuels certes, mais aussi, mais surtout, la culture et la qualite des enseignants, de la direction… de plus le systeme du sous contrat est encore plus difficile a contrer que le systeme public puisque vous faites face a deux “strates” de direction, le diocese et l’EN. Autant dire que vos moyens d’action sont tres limites, ce d’autant plus que parmi les assos de parents d’eleves et autres, ceux qui vituperent le plus sont les progressistes autoproclames, les parents homosexuels ou autres, que la plupart des directeurs ne contreront jamais, convaincus qu’ils sont d’etre en lutte contre l’obscurantismes des familles “cathos integristes”.
    Melange de problemes qui fait qu’ils sont tres tres loin d’etre resolus. Mais qui sait?
    Dsl pour les accents.

  10. Ne dites pas “Moyen-Age”,
    dites “Age d’or de la France chrétienne”.

  11. Sur les femmes exploitées et considérées inférieures dans la France du Moyen Age: c’est archi faux. L’enseignement de l’histoire de France dans l’Education Nationale est falsifiée intentionnellement, tout le monde le sait y compris les professeurs d’histoire.

  12. “On se demande ce qui leur passe par la tête” ?
    Mais enfin, dans une tête vide, tout et n’importe quoi peut passer.
    C’est d’ailleurs exactement pour cela que l’éducastrion nazionale s’évertue à ne produire que des têtes vides.

  13. 1/ pour les adultes, les parents, sortir de la république parce que le libéralisme est un péché ( don Sarda y Salvany) et que la France est chretienne, 2/ pour commencer , éviter à nos enfants le poison republicain donc quitter les écoles dites catholiques sous contrat , asservies à la république et les mettre dans des écoles hors contrat catholiques tradits . C est la seule solution pour préparer un bon avenir . En somme, construisons notre France sur les ruines de la république , tout doucement sans faire de bruit mais avec constance et pugnacité pour ériger la Cité de Dieu.

  14. Les établissements “catholiques sous contrat” visent:
    Au mieux : d’abord une notoriété d’excellence corrélable à un bon équilibre financier et par ailleurs une certaine attention au catholicisme et à ses valeurs.
    Au pire : Ce label n’est qu’un mode rentable de marketing ; quant aux valeurs chrétiennes, les profs s’en fichent autant que les parents, et la direction y pense occasionnellement, à titre privé et dans une optique progressiste.
    Il faut une très longue plume pour signer un contrat avec le diable. Ce n’était pas le cas de Mgr Max Cloupet qui, avec Jack Lang, signa les accords encore en vigueur.
    Ce Mgr Secrétaire Générall de l’Enseignement Catholique ne se réjouissait-il pas en ces termes : “L’école catholique se sent lavée de toute volonté de prosélytisme !” (prosélytisme = “Zèle déployé pour répandre la Foi” Petit Robert dixit)
    Partout, flagrante ou larvée: l’apostasie.

  15. Il suffit de changer un mot, une phrase pour changer l’information. Une pratique simple, véritable trahison de notre histoire. Beaucoup d’historiens ont pratiqué cette trahison. Ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire.

  16. C’est une honte ! Où est donc passé l’enseignement catholique d’antan ?
    Les “directeurs diocésains” sont -pour la plupart- des Jean-F… gagnés à l’idéologie progressiste.
    A fuir !!!

  17. Passe encore le terme “migrations” même si je suis d’accord sur le fonds concernant le risque sous jacents de tentative de lavage de cerveaux…
    Quand je pense qu’en Histoire un des principe de base est de ne jamais decontextualiser des évènements passés pour éviter les comparaisons douteuses avec le présent, là on est en pleine faute d’analyse historique avec un travail de comparaison mais cette fois à l’envers…
    Non ce qui me gène le plus c’est la grammaire genrée…!!!! Que je sache, cette manière absurde d’écrire n’est pas encore officielle (et j’espère qu’elle ne le sera jamais…). Donc que font ces barbarismes et ces énormités dans un manuel scolaire ????????

  18. Marrant… de mon temps, on parlait des invasions barbares ou guerrières…. maintenant on dit migrations…
    Il est vrai qu’il ne faudrait pas que ce qui se passe de nos jours soit assimilé à des invasions dans la tete de nos chers bambins…

  19. RIDICUL.s.e.es.ement.itude.ard.arde…

  20. Je suis passé cette semaine par Lisieux où on a évoqué Hildegarde de Bingen (1098-1179) …
    Sainte, mystique,… Docteur de l’Eglise.
    Médecine, plantes, fleurs, minéraux, musique, linguistique, …
    Bien sûr, dans ces écoles, ils n’en ont jamais entendu parlé ! Et pourtant, elle était femme et cela se passait au Moyen-âge.

  21. Les migrants sont ils une bonne chose pour La France? par exemple les nazis ont migré en 1944…

  22. Si ce sont les femmes qui ont éduqué les enfants, vu l’état du monde depuis qu’elles se mêlent de politique. Il vaut mieux qu’elles restent à la maison.(même l’éditeur de mon téléphone m’a suggéré trouvé les mots sans difficulté à chaque première lettre.)

  23. En tant que femmes catholiques, dressons une pétition pour dire que nous sommes heureuses de servir!
    Maintenant ce qui serait encore plus drôle vis-à-vis de ce faux féminisme à deux sous, c’est de voir la réactions des familles musulmanes!!!!! dans lesquelles la femme a juste le droit de se taire, porter le voile et ne pas sortir dans la rue (à moins que son mais la suive de loin pour la surveiller)!
    Alors qui râlera le premier? Surtout à qui fera t on plaisir en premier??

  24. Cet établissement dont les responsables sont manifestement en dessous de tout, doit être boycotté immédiatement et bruyament !
    Et il faut dénoncer avec la plus grande vigueur cet odieux manuel !

  25. M’en va leur en faire un livre d’histoire moi… ILs vont mourir de peur en lisant la préface!!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services