Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

En Belgique, l’être humain est un “matériel corporel”

Les évêques belges se sont indignés du vote d'un projet de loi, le 4 décembre 2008 par la Chambre des Représentants, en Belgique, après l'approbation du Sénat,

"relatif à l'obtention et à l'utilisation de matériel corporel humain destiné à des applications médicales humaines ou à des fins de recherche scientifique."

F L'article 2 de ce projet de loi affirme :

"Pour l'application de la présente loi, on entend par ‘matériel corporel humain', tout matériel biologique humain, y compris les tissus, les cellules, les gamètes, les embryons, les fœtus, ainsi que les substances qui en sont extraites, et quel qu'en soit le degré de transformation". 

Les évêques dénoncent :

"Tout ce qui chosifie l'humain constitue une régression dans le projet de civilisation humaniste […] L'humain en devenir n'est pas qu'un matériel corporel [le fait que] le législateur belge définisse l'humain en devenir de ‘matériel corporel humain' disponible pour la recherche médicale, a quelque chose de glacial […] la science déplace chaque jour les limites de la médecine […] Il faut s'en réjouir, mais non pas supprimer les garde-fous. Une frontière morale invisible existe devant laquelle le progrès technologique doit s'incliner : la dignité de l'homme. A chaque fois que le statut inaliénable de l'humain est en jeu, tout savoir-faire doit reconnaître son maître. Sans quoi, l'homme devient vite – et sans trop s'en rendre compte – instrumentalisé par le fruit de son génie".

Michel Janva

Opération doublement :

Nous envoyons actuellement un peu plus de 300 000 courriels par mois. Aidez-nous à doubler ce nombre d'ici le 28 février.

Si chacun d'entre vous s'abonne à nos lettres gratuites et propose à ses amis de s'abonner, nous devrions même pouvoir faire beaucoup mieux que cela.

Je compte sur vous.

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

1 commentaire

  1. « Une frontière morale invisible existe devant laquelle le progrès technologique doit s’incliner : la dignité de l’homme ı
    Il faut dire : « une frontière morale … : la LOI DIVINE.»

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!