Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Culture de mort : Euthanasie

En Belgique, des milliers de patients sont tués contre leur gré par la loi d’euthanasie

Voici ce qui risque d'arriver en France :

"En Belgique, un nouveau rapport révèle que des milliers de patients sont tués contre leur gré par la loi d’euthanasie. Selon le Daily Mail, du 13 juin, une étude explique qu’un décès sur soixante (1,7 %) concerne des personnes qui ne veulent pas mourir. La moitié d’entre elles était âgées de plus de 80 ans. Les deux tiers des personnes euthanasiées n’étaient pas atteintes d’une maladie mortelle. La famille ne se voyait pas informée dans la mesure où celle-ci estimait que la décision était à mettre entre les mains du personnel médical.

L’étude a été publiée dans le Journal of Medical Ethics ; cette publication voit là un véritable scandale dans la mesure où la famille n’est plus mise au courant des dispositions prises. Son auteur, le Pr Raphaël Cohen- Almagor de l’Université de Hull, a déclaré:

"La décision selon laquelle la vie ne vaut plus la peine d’être vécue n’est pas dans les mains du patient, mais dans celles du médecin. Il convient également de noter que la fin délibérée de la vie des malades sans demande explicite de leur part, est appliquée en Belgique plus que dans tous les autres pays qui souscrivent à ces pratiques, y compris les Pays-Bas. Il est inquiétant que certains médecins prennent sur ​​eux la responsabilité de raccourcir délibérément la vie des patients sans une indication claire donnée sur ce que ces derniers veulent eux-mêmes. Ce sont donc désormais les médecins qui ont droit de vie ou de mort sur les malades."

Ainsi la Belgique est devenue le « paradis de la mort ». Depuis 2002 des milliers de malades ont été exterminés. En 2014 une autre loi a permis d’éliminer les enfants atteints de maladies incurables ou handicapés (…)"

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

18 commentaires

  1. Ce sera le cas en France, grâce à cette disposition hypocrite : « Toute personne a le droit à une sédation profonde et continue …. ». En clair, cela veut dire : « Toute personne DEVRA être sédatée …. ».
    Ce prétendu “droit” est en fait une “obligation” que devront accomplir les médecins. Celui qui s’y refuserait serait poursuivi devant les tribunaux.

  2. “Ce sont donc désormais les médecins qui ont droit de vie ou de mort sur les malades.” Et quand on connait quelle est leur religion, cela peu faire réfléchir, mais c’est clairement le but. On vous dira après que la France est en retard…….

  3. C’est ce qui nous attend, n’en doutons pas! Horreur et damnation.

  4. Pas de clause de conscience possible ?
    Les médecins deviendront-ils ainsi, par obligation et répréhensibles par la loi, des assassins potentiels?

  5. La mentalité socialiste de la culture de mort est en avance dans ce piteux royaume et notre gouvernement travaille à rattraper notre retard avant 2017, sachant que sauf miracle personne ne reviendra sur leurs décisions criminelles.

  6. Pour la haute finance qui mène le monde, un handicapé ne rapporte pas assez !
    Prenons la véritable dette de la France : elle serait plutôt de l’ordre des 3200 milliards ! Car lorsque l’État apporte une garantie aux prêts bancaires de l’UNEDIC (dont la dette atteint 20 mds), cela ne se retrouve pas dans son bilan. Quand l’État soutient à bout de bras la situation de la banque DEXIA, cela n’est pas inscrit au bilan mais dans les cautions accordées. Lorsque l’État employeur prévoit la future retraite de ses agents, le montant des provisions pour pensions est inscrit ailleurs qu’au budget annuel approuvé par le Parlement.
    http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2015/06/11/31007-20150611ARTFIG00140-3200-milliards-d-euros-la-dette-francaise-cachee-dont-on-ne-parle-pas.php
    La dette de la France représente donc 158% de son PIB. En éliminant tous ceux qui ne rapportent plus aux financiers, on leur permet enfin de maîtriser toutes les richesses du monde.
    Ce qui est étonnant, c’est de voir des Français continuer à voter pour ceux qui laissent cette haute finance s’approprier de tout ! Dont Sarkozy et Hollande en sont les marionnettes.

  7. C’est le moment d’acheter en viager…

  8. WIKIPEDIA :
    “Mengele et les autres médecins SS ne soignaient pas les prisonniers mais supervisaient les activités des médecins déportés contraints de travailler dans les dispensaires du camp. Mengele visitait chaque semaine les baraquements médicaux et envoyait dans les chambres à gaz tous les patients qui n’avaient pas récupéré au bout de deux semaines. Il faisait également partie de l’équipe de médecins chargés du contrôle de l’administration du Zyklon-B utilisé pour tuer les détenus dans les chambres à gaz.”
    CE QU’ON ECRIRA DEMAIN:
    “Les médecins belges et français ne soignaient pas les malades mais supervisaient les activités des infirmiers contraints de travailler dans les hôpitaux du gouvernement LGBT. Les médecins visitaient chaque semaine les CHU et envoyaient se faire euthanazier dans des chambres affectés à cet usage tous les patients qui n’avaient pas récupéré au bout de deux semaines. Ils faisaient également partie des équipes chargés du contrôle de l’administration des produits euthanaziants utilisé pour tuer les vieux dans leurs chambres.”

  9. si vous permettez cette précision :
    sans consentement c est “assassiné avec préméditation”

  10. Attendez un peu de voir débarquer dans les rues les millions de nouveaux pauvres, que seront les retraités de demain, qui n’auront droit à aucune retraite, faute d’avoir suffisamment cotisé aux caisses de prévoyance. Les retraités en fin de vie actuels appartiennent aux générations “riches” qui ont bénéficié des dizaines d’années de croissance pour financer leurs retraites. Il en sera tout autrement dans dix ans, lorsque des millions de salariés arrivés à l’âge de l’inactivité légale, sans avoir cotisé suffisamment pour soutenir financièrement leurs vieux jours, seront littéralement jetés à la rue. L’euthanasie demandera alors d’être revisitée à l’aune des nouvelles conditions de vie des personnes âgées, auxquelles l’Etat sera incapable de procurer des moyens de subsistance. L’euthanasie “de luxe” actuelle migrera nécessairement vers des formes d’élimination non consentantes de plus en plus violentes. Nous sommes engagés dans un processus mortifère épouvantable créé par l’économie fondée sur la croissance financée par la dette, qui est en train de muter vers un modèle récessif incapable de soutenir la population qu’elle a nourrie et entretenue à crédit. Lorsque l’endettement générant la croissance recule, la population doit nécessairement diminuer dans les mêmes proportions, afin de conserver un niveau de vie satisfaisant à la population restante en âge de travailler.

  11. @ alain guyguy | 15 juin 2015 14:48:29
    Avec ou sans consentement, on a beau retourner la question dans tous les sens, l’euthanasie est et restera un homicide volontaire avec préméditation.
    Le consentement ne change rien à la chose.

  12. Cher Philippe Caron, j’aime toujours beaucoup vos interventions. Mais une loi n’a jamais tué personne. Si meurtre il y a, il y a toujours un exécutant et un commanditaire. Il y a toujours un mobile, et il y a souvent des complices.
    Tout au plus peut-on dire que ceux qui ont voté une “loi d’exception” et ceux qui l’appliquent servilement, sont complices des exécutants et incitateurs des commanditaires.

  13. Elle est belle la Belgique d’aujourd’hui !
    Après les scandales pédophiles touchant les plus hautes autorités, ils massacrent également les malades.
    Ce pays est à vomir. Le pays et ses politiques, pas le peuple belge qui, comme le peuple français, est obligé de supporter l’abominable.
    Mais la justice avance à pas de loup et le temps viendra où des comptes seront exigés.

  14. Il faudra lire les Aventures de TINTIN en Belgique, par un Hergé de remplacement.
    Avec TINTIN tout rentre dans l’ordre, la Belgique peut être sauvée.

  15. en France, on y est presque.
    la confiance dans les médecins est gravement ébranlée.
    une solution: reprendre nos malades à la maison, en hospitalisation à domicile, quoi que?..
    ensuite bien expliquer nos souhaits à nos proches, les mettre par écrit aussi. choisir avec soin la “personne de confiance”..
    je propose aussi une classification des établissements et des services, selon le risque d’euthanasie encouru, plus ou moins probable

  16. Il y a près de 30 ans déjà, beaucoup de Hollandais ont investi dans des maisons bourguignonnes qui ne trouvaient preneur, dans de petits villages moribonds. A l’époque, on pensait que c’était pour passer les vacances et parce que l’immobilier était rare et cher dans leur pays.
    Puis, nous avons compris qu’ils voulaient assurer leurs vieux jours en venant vivre en France, leur retraite venue. Ils avaient peur que, s’ils tombaient malades, on ne les soigne pas chez eux. Allez en Hollande et comptez les “vieux”. Hormis quelques belles personnes dans leur maturité, sportives, dynamiques et encore alertes, regardez bien si vous y voyez des vieillards… et tenez-nous au courant, via les commentaires du SB.
    Merci par avance…

  17. @alain guyguy
    Un assassinat est par définition avec préméditation…
    sinon c’est un meurtre !

  18. Le Roi Baudoin et la Reine Fabiola doivent se retourner dans leur tombe. Que fait donc leur Royal neveu?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique